• Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2
     Nao et Hiroki


     
    Nao écoutait ce que Yoruichi avait à lui dire, ça avait l'air important mais elle ne comprenait pas de quoi elle voulait lui parler. Qu'est-ce que Yoruichi et Yuka voulaient-elle lui dire que Abby ne savait pas ? Quel était le rapport avec Tomohisa ? Elle ne comprenait rien.  Alors qu'elle écoutait le début d'explication de sa sœur, elle le vit derrière cette dernière.
     
    C'était comme un mirage... Comme une illusion, et elle se demandait d'ailleurs si elle ne commençait pas à halluciner. Hiroki marchait vers elle en la regardant. Il avait changé, il avait maigri remarqua-t-elle. Il avait une petite barbe de quelques jours également, lui qui se rasait de près avant à cause de ses rôles... C'était donc vraiment lui ?
     
    -Hiroki est de retour au Japon... souffla Yoruichi, terminant sa phrase en compatissant aux sentiments de sa soeur.
    -Qu'est-ce qu'il fou ici, lui ?? s'écria Abby furieuse se séparant de Yuka.
    -Hiroki est venu avec Tomohisa, l'autre jour au Bloody Beach nee-chan. Ça fait une semaine qu'il est là, expliqua Yuka.
     
    Nao écouta l'explication de Yuka mais n'y croyait pas vraiment. Pourquoi serait-il venu ici ? Ça n'avait aucune sens.  Un taxi arriva en toute vitesse, les pneus crissant sur l'asphalte. Tomohisa en sortit en trombe.
     
    -MAIS QU'EST-CE QU'IL FOUT LA LUI ? JE LUI AVAIT BIEN DIT DE PLUS FOUTRE UN PIED ICI ! hurla Koki.
     
    Abby tiqua. Elle pensait s'être débarrassé de Tomohisa à l'aéroport. Le fait qu'elle embrasse Jaebum devant lui, ne lui avait pas suffit ? Il voulait donc tellement continuer à lui pourrir l'existence ? Pourquoi devait-il toujours faire acte de sa présence dans sa vie ?
    Nao buguait toujours et personne ne parlait. Tomohisa sortit du taxi, le paya en vitesse et s'avança vers le petit groupe.
     
    -Je dois te parler, Abby, déclara t-il comme de rien n'était.
    -J'ai rien à te dire, dit cette dernière.
    -Tu a refais ta vie avec le petit jeune ? Tu crois que c'est bien pour notre fils ? continua Tomohisa ignorant ce que lui avait dit Abby.
     
    La scénariste sentit l'énervement monter en elle. Ok, il fallait qu'elle parle à Tomohisa... Elle n'allait certainement pas le laisser diriger sa vie.
     
    -Vas-y nee-chan, va lui parler. On s'occupe du reste, lui dit Yuka.
     
    Abby n'était pas rassurer pour autant. Elle regarda Hiroki à sa gauche et Nao à sa droite, elle voulait être là pour sa sœur mais peut être devaient-ils parlé ensemble d'abord ?
     
    -Ab', tu peux y aller tranquille, on gère renchérit Jin.
    -M'appelle pas Ab'... grommela Abby. Je n'en aurais pas pour longtemps... souffla t'elle ensuite en marchant vers le Bloody Beach.
    -Y'a un petit nouveau du nom de Nishikido, Abby-sama. Dis-lui de surveiller la pièce pour que vous soyez tranquille, lui dit Koki.
     
    Elle hocha la tête, essayant de se rappeler du nom que Koki lui donnait. Elle avait toujours du mal à retenir ce genre d'information. Tomohisa la suivit en contournant largement Koki, il se souvenait encore du coup de manche du canif...Il avait eu un bleu pendant quelques jours et cela ne faisait pas longtemps qu'il avait disparu. 
    Tandis qu'Abby et Tomohisa se dirigeaient vers le Bloody Beach, le reste du groupe observa Hiroki et Nao... Cette dernière n'aimait pas être le centre d'attention, surtout en revoyant Hiroki comme cela. Elle commençait à trembler et voulait fuir loin d'ici...D'ailleurs pourquoi rester-elle ici à être dévisager par ses sœurs, ainsi que son beau-frère et son meilleur ami ? Elle tourna le dos au petit groupe et s'enfuit alors vers la plage.
     
    -Nao-chan !! s'écrièrent Yuka et Yoru en voulant lui courir après.
     
    Jin stoppa néanmoins Yuka ainsi que Yoruichi en se mettant face à elles. Hiroki leur passèrent devant et courut rattraper Nao.
     
    -Laissez les parler, je pense que c'est le mieux à faire, expliqua t'il.
     
    Koki avait entamé un pas également mais c'était stopper lorsque Jin avait arrêté les filles. Il se tourna vers ce dernier et lui tapota l'épaule.
     
    -Je l'ai à l'œil, le Narimiya... grommela Koki.
     
    Yuka et Jin se regardèrent et esquissèrent un sourire, il était toujours comme ça.
     
    -Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? demanda Yoruichi.
    -On ramène les valises dans la villa ? suggéra Jin.
    -Pourquoi pas, dit Yoruichi.
    -Je vais vous aider, dit Koki en attrapant une valise au passage.
    -Faudra que tu me parle de Taka ! lança soudain Yuka envers sa jumelle.
     
    Yoruichi rougit instantanément.
     
    -Comment tu sais que je le vois demain ?! s'écria Yoruichi.
    -Feeling de sister... sifflota Yuka.
    -Mytho ! crama Jin en riant. Taka, m'a tout raconter. Il a tellement hâte de te revoir qu'il en parle à tout le monde.
     
    Yoruichi sourit. Elle aussi était contente de le revoir et avait si hâte d'être à demain !
     
    Ils se dirigèrent ensuite vers la villa qu'ils louaient toujours quand ils venaient. Elle se situait à quelques pas de chez Yuka et Jin et étaient très pratique car elle avait plusieurs chambres. Ce qui était parfait pour les filles quand elle venait voir leur sœur, ne pouvant pas dormir chez cette dernière qui n'avait qu'une chambre et était bien trop petit pour accueillir tout le monde. 
     
     
    *********** 
     
    Hiroki courrait en essayant de rattraper Nao qui était assez rapide il fallait dire. Elle n'était pas très douée en sport mais en sprint elle se débrouillait assez bien. Après quelques efforts, Hiroki la rattrapa cependant et lui empoigna le poignet la faisant s'arrêter net.
    -Lâche-moi ! s'écria Nao en essayant de se dégager de l'emprise d'Hiroki.
    -Oh non, je ne te lâcherais plus jamais, déclara ce dernier essoufflé.
     
    Nao luttait mais c'était vain, elle n'avait aucune force... Elle était dans tout ses états, et ne savait pas quoi faire. Pourquoi était-il là ? Et qu'est-ce qu'il lui voulait ? Il avait été clair pourtant... Elle sentait les larmes monter et il ne fallu pas longtemps pour que ces derniers sortent.
     
    -Pourquoi tu es revenu ? sanglota-t 'elle ne tentant même plus de se dégager.
    -Arrête de pleurer... dit Hiroki, il savait que tout était sa faute.
     
    Il l'attira vers lui et la pris dans ses bras.
     
    -Je t'aime, Nao. J'ai jamais cesser de t'aimer...  souffla t-il à son oreille. J'ai vraiment été un con de te laisser comme ça. Je sais que c'est pas une excuse mais ma dépression m'a vraiment renfermé sur moi-même... J'avais l'impression que je ne te méritais pas.
     
    Nao qui pleurait en s'agrippant au dos d'Hiroki, sa tête contre son torse s'éloigna légèrement de lui pour le regarder. Elle leva la tête vers lui, les larmes qu'elle avait versées ruisselant sur ses joues.
     
    -Comment ça que tu ne me méritais pas ? T'es con ou quoi ? Tu veux dire qu'on est resté séparer si longtemps parce que tu pensais ça ? dit-elle essayant de comprendre.
    -Oui, je sais que c'est bête mais pour moi je ne servais plus à rien.... Comment on aurait pu continuer à être ensemble et puis se marier alors que je n'avais plus de métier et que la moitié de la population japonaise pensait que j'étais un drogué qui se shootait à longueur de journée... expliqua t'il.
     
    Soudain Hiroki pensa à quelque chose... Et si elle avait refait sa vie ?  Est-ce qu'elle l'aimait encore ou était-elle passé à autre chose depuis le temps ?
     
    -Mais et toi ? lui demanda t-il alors.
    -Quoi, moi ? Je n'ai jamais pensé ça de toi !
     
    Hiroki sourit, il était soulagé d'un poids...
     
    -Non... Je veux dire... Tu a refait ta vie ? demanda t-il hésitant.
     
    Elle se détacha de lui et le regarda.
     
    -J'ai juste passer trois ans en Corée, en étant à moitié dépressive. Sinon oui bien sûr j'ai refaits ma vie, j'ai même cinq enfants... ironisa t-elle.
     
    Hiroki sourit de plus belle, comprenant l'ironie.
     
    -Tu n'arriverais jamais à contrôler cinq enfants, tu les filerais à Abby, ria-t-il la faisant rire à son tour.
     
    Mais son sourire s'effaça en pensant à ce qu'elle avait enduré néanmoins. Lui qui lui avait promis d'être toujours là lorsqu'il s'était déclaré avait fauté.... D'ailleurs, il allait avoir le droit aux remontrances d'Abby. Il trembla à cette idée, mais pour l'instant tout ce qui compter c'était de se faire pardonner de Nao.
    -Nao... Est-ce...
     
    Nao le regardait de ses grands yeux bleus. Elle lui en voulait c'était sûr mais elle l'aimait trop pour ne pas lui pardonner.
     
    -Je sais que j'ai été cruel et détestable, mais... j'aimerai qu'on recommence tout à zéro. Je veux être avec toi à nouveau. Mais cette fois, je ne te lâcherais plus jamais ! lui dit-il très sérieusement.
     
    Elle n'en croyait pas ses oreilles, c'était comme si toute sa douleur partait, s'envolait et n'avait jamais exister. Peut-être qu'elle lui pardonnait trop facilement mais elle n'y pouvait rien elle était comme ça et elle l'aimait. Pour toute réponse, elle lui sauta dans les bras. Hiroki resta pantelant une seconde avant de la serrer très fort contre lui, la soulevant même du sol.
     
    -Je n'ai jamais cessé de t'aimer... lui dit-elle en s'accrochant à lui.
     
    Il la déposa au sol mais la tenait toujours contre lui. Ils s'éloignèrent un peu l'un de l'autre mais en se tenant toujours. Hiroki regarda Nao et était le plus heureux des hommes à présent, tout comme elle était la plus heureuse des femmes. Il sourit puis avança ses lèvres de ceux de la jeune femme. Trois ans qu'il ne s'était plus embrassé et c'était comme si c'était leur premier baiser. Pourtant il avait été longtemps en couple mais ils se retrouvaient à présent.
    Ils s'embrassèrent encore et encore, sans se lâcher... Mais il fallait bien que cela s'arrête.
     
    Ils sourirent l'un et l'autre en se séparant mais ne se lâchant pas pour autant. Ils commencèrent à marcher vers le parking plus loin. Ils ne s'étaient pas vraiment éloignés, ils étaient sur la plage les pieds dans le sable, ce qui n'étaient pas des plus agréable en basket il fallait dire. On voyait le Bloody Beach au loin.
     
    -Il faut que je parle à Abby... lâcha Hiroki. Il me faut son approbation...
    -Elle comprendra tu verras, j'en suis sûr, lui dit Nao confiante.
    -T'es mignonne, mais je n'en suis pas si sûr. Elle va sûrement me frapper...
     
    Il s'arrêta net à cette penser et rapprocha Nao de lui, l'embrassant à nouveau. Trois ans c'était long et il avait peur de ne pas pouvoir en profiter si la foudre de la sœur aînée, chef yankee de plus, ne s'abatte sur lui. Cela ne déplaisait pas à la jeune femme qui aimait lorsqu'il était ainsi, et elle était si heureuse de le retrouver. C'était comme s'ils s'étaient quitté la veille, rien n'avait changé entre eux.


     
     Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2                                                     Yamashita Tomohisa


     
    Du côté du Bloody Beach, Abby entra dans la pièce où avait été « détenu » Tomohisa et Hiroki, il y a une semaine tout juste. 
     
    -Nishicrado ? C'est ça ? dit-elle au gringalet dont Koki lui avait parlé.
    -Nishikido desu, Abby-sama ! rectifia Ryo en grimaçant un peu. Pourquoi tout le monde se trompait toujours ?
     
    Yuka lui avait montré des photos d'Abby ainsi que de Nao et Yoruichi... C'était les « cours » qu'elle lui avait donné avec Koki pour qu'il sache au moins comment était née l'endroit et qui était la fondatrice, ainsi que les différentes relations dans le groupe. C'était cela en quoi consistait la formation pour les nouvelles recrues en autre, sans parler des cours de combat que donner Koki au sous-sol.
    Jin lui avait expliqué qu'ils voulaient une vie paisible mais qu'il y avait souvent des gangs jaloux de leur célébrité de groupe yankee qui venait faire des ennuis. Il fallait donc souvent les recadrer. Le fait qu'il soit célèbre ainsi qu' Hiroki avait été des soucis en plus, personne ne savait d'ailleurs qu'ils étaient d'anciens yankees. Ni même qu'ils fréquentaient cet endroit. Jin aimait particulièrement vivre à Kamakura pour cela, c'était loin de la métropole tokyoïte et des journalistes.
    Ici, à part des pécheurs et les gens des environs il n'y avait pas grand monde. Surtout vers le Bloody Beach qui avait mauvaise réputation sans le vouloir. Les pécheurs disaient qu'ils n'étaient qu'une bande de voyous.... 
    -Je veux être tranquille, que personne ne nous dérange. C'est bien compris ? lui-dit Abby.
    -Bien, Abby-sama ! répondit Ryo en s'inclinant.
     
    Elle lança ensuite un regard à Tomohisa pour qu'il la suive. Tomohisa grimaça, il n'aimait pas cette pièce. Il sentait encore les cordes qu'il avait eu aux poignets la semaine dernière. Koki les avait serrés si fort, qu'il en avait eu les traces pendant deux jours...
     
    Abby ferma la porte, une fois Tomohisa à l'intérieur. Elle prit ensuite la chaise qui traînait dans un coin et la mis face à la table, ainsi qu'une autre pour faire une sorte de bureau. Elle voulait crée une certaine distance avec Tomohisa.
     
    -Tu t'es cru au lycée ? rigola Tomohisa, amusé.
    -Je te connais, Tomo. Et j'ai toujours fais comme ça lorsque j'étais içi et que je devais parler sérieusement à quelqu'un.
    -Je suis pas un de tes sous-fifre, Abby....
    -Non, tu es mon ex-mari et le père de mon fils. Et apparemment tu crois que je sors avec un gamin qui à l'âge de Yu et Yoru, commença Abby.
    -Il a 10 ans de moins que toi, donc dit Tomohisa en assimilant l'information.
    -Je ne sors pas avec, Tomohisa lui expliqua-t-elle.
     
    Tomohisa s'installa sur la chaise en face d'Abby, mettant ses pieds sur la table. Abby laissa passer même si elle avait bien envie de dégager ses chaussures de là.
     
    -Je ne sors pas avec... C'est juste... que tu m'avais pris de court, que j'ai voulu te donner une leçon.
    -Et pourquoi ? demanda Tomohisa. Il ne voyait pas pourquoi elle avait fait cela.
    -Parce que tu m'as détruite, Tomo... Et je commence à peine à me reconstruire. Tu m'as tellement fais souffrir que je n'ai pas réfléchit en te voyant à l'aéroport et que j'ai voulu te montrer que j'avais remonté la pente.
     
    Tomohisa l'écoutait et comprenait ce qu'elle voulait lui dire. Pourtant il avait du mal à entendre ses mots.
     
    -Tu ne sors pourtant pas avec... souffla Tomohisa.
    -Non, effectivement. Mais je suis proche d'un homme et je crois que j'ai des sentiments pour lui.
     
    Ce fut le coup de poignard pour Tomohisa. Il pensait qu'Abby lui serait fidèle toujours, même après le divorce. Il ne la voyait pas refaire sa vie. C'était stupide certes, mais il était comme ça.
     
    -Et tu compte te déclarer à lui ? lui demanda-il.
    -Je ne vois pas en quoi ça te regarde. C'est ma vie privée.
    -Peut-être mais je te rappelle qu'on a un fils ensemble, répliqua-t-il.
    -Tu compte te servir d'Akira c'est ça ? Tu crois que je n'y ai pas pensé ? Je penserais toujours à Akira en premier ! C'est mon fils autant que le tien ! Il s'entend très bien avec Chang Wook, il le garde même pendant que je suis ici. Et ne me dit pas que je l'ai confié à un étranger parce que ça fait plus d'un an que je le connais et je travaille avec lui assez souvent.
    -Il s'appelle donc Chang Wook... souffla Tomohisa.
     
    Encore une fois, Tomohisa digéra l'information. Il avait toujours eu une relation difficile avec Akira, c'était le fils à sa maman et cela était pire depuis que le divorce avait été prononcé. Akira était de nature méfiante envers les hommes qui côtoyait sa mère et si Akira l'avait accepté, il ne pouvait rien dire là-dessus. C'était dur à accepter certes, mais c'était comme cela.
    Tomohisa était un homme à femme et il le resterait sûrement à vie.... Abby, elle était la femme d'un seul homme et ne pouvait accepter les tromperies...
     
    -Tu l'aime vraiment ? demanda Tomohisa.
    -Oui, ce n'est pas le même amour que j'ai eu pour toi. Chaque amour est différent et je t'ai longtemps aimé Tomohisa, mais on ne peut pas être ensemble... On ne ferait que se déchirer, et je pense que je finirais très mal si cela était le cas...
     
    Tomohisa comprenait, c'était comme ça et rien ne la ferait changer d'avis.
     
    -Je n'ai pas envie de te laisser à un autre... Mais apparemment tu es bien décidé... souffla-t-il vaincu.
     
    Droite, Abby hocha la tête. Pour elle aussi c'était dur. Un divorce était toujours difficile à vivre, et la fin d'un amour aussi... Tomohisa sortit de sa poche une brique de lait à la framboise. Abby fut surprise.
     
    -Je t'offrirai toujours mes briques, lui dit-il en souriant. Et si ce Chang Wook te fait du mal, tu peux toujours venir me voir.
     
    Il se leva et s'approcha de la jeune femme, lui embrassant le front tendrement. Abby fut toute chose à ce contact. Son téléphone sonna cependant, la faisant redescendre sur terre. Elle sortit son téléphone de son sac à main qui se trouvait sur la table et regarda le nom de l'appelant : Chang Wook.Quand on parlait du loup... Tomohisa regarda également le téléphone de son ex.
     
    -Répond, j'y vais... lui dit-il avec un peu de regret dans la voix.
     
    Il ouvrit ensuite la porte et sortit. Abby le regarda partir, puis décrocha.
     
    -Abby ? Vous êtes bien arrivé ? Le vol s'est bien passé ? demanda Chang Wook l'air un peu inquiet.
     
    Elle avait oublié qu'elle lui avait promis de l'appeler avec tout cela.
     
    -Oui, ne t'inquiète pas. Comment va Akira ? demanda t-elle.
    -Oh ça va. Vu que je ne travaille pas, on a décidé d'aller au Lotte Word (parc d'attraction très connu en Corée, un genre de Disney ! )
     
    Abby sourit, elle était contente qu'Akira ait des activités comme les enfants de son âge et passe moins de temps dans les bouquins. Elle aimait aussi le fait que ces deux s'entendent aussi bien !





    Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2 

    Hiroki Narimiya

     

    Hiroki et Nao revenait main dans la main de la plage... Ils virent, Tomohisa sortirent du Bloody Beach et se regardèrent un instant. 

    -On dirait que nee-chan a finit sa conversation avec Tomohisa, dit Nao. 

    Hiroki hocha la tête et souffla de désespoir. C'était le moment d'affronter sa meilleure amie... et cela allait être un vrai carnage. Hiroki attira Nao auprès de lui et lui embrassa le front sentant l'odeur des cheveux de la jeune femme qui lui avait tant manqué. Il humait ce parfum qui lui donnait du courage. 

    -Ça va aller, l'encouragea Nao en souriant. Je vais aller demander un petit déjeuner à Koki en t'attendant ! sourit-elle.

    -C'est pas de l'encouragement ça Nao... souffla t-il.

    -Peut-être mais c'est 8h du matin et je suis debout depuis 2h du mat' grâce à Yoruichi et ses idées de prendre des vols à 6h ! râla t-elle. 

    Hiroki sourit, il la reconnaissait bien là. Toujours fan de bouffe et de son lit... Cela lui manquait tant d'ailleurs. Il était heureux de l'avoir retrouver et se jura de ne plus jamais recommencer à douter de son couple. Ils avancèrent donc et entrèrent dans le Bloody Beach. Nao s'avança vers le bar en sautillant vers Koki tandis qu'Hiroki allait vers la pièce opposée. Ryo était toujours devant la porte les mains croisés devant lui, tel un garde. 

    -Je dois parler à Abby, lui dit-il.

    -Personne n'est autorisé à entrer, répliqua Ryo en regardant de haut Hiroki. Hiroki sourit, déjà qu'il n'était pas très bien d'aller voir Abby surtout en passant derrière Tomohisa. Dieu seul savait dans quelle colère elle était... alors ce n'était certainement pas le petit nouveau qui allait lui barrer la route. 

    Il le regarda avec ce petit regard de psychopathe dont seul lui avait le secret, ce qui fit flipper Ryo en deux secondes.
    Comment ce type pouvait avoir l'air si doux un instant puis si effrayant ensuite ? Hiroki s'avança vers lui et l'attrapa par le col de sa jolie chemise blanche le faisant quitter le sol. 

    -Hoy ! Teme ! Est-ce que j'ai besoin de te rappeler que j'ai étais le bras droit d'Abby pendant des années ? dit-il avec un accent à la yankee qui ressortait de sa voix à présent.

    -Euh... vous... pouvez... passer... dit Ryo à moitié étouffé.

    -Bien, tu vois quand tu veux, dit Hiroki en le reposant et lui souriant. 

    Il lui tapota l'épaule puis ouvrit la porte et entra. 

    Pendant ce temps, Nao et Koki n'avait rien rater de la scène.

     -Qu'est-ce que j'aime quand il fait son yankee... déclara Nao qui était à la limite de baver devant son homme.

    -Pff... Arrête de baver, Nao... dit Koki, un peu jaloux tout de même.

    -Tu m'fait des pancakes, Ko-chan ? S'il te plaaaaiiiit ! quémanda Nao en faisant sa petite voix mignonne.

     Koki sourit amuser. En réalité, connaissant les sœurs d'Abby il en avait déjà préparé d'avance. Il en sortit donc quelques-uns et les mit sur une assiette avec du nutella qu'il servit à Nao accompagné d'un café.

     -T'es le meilleur des meilleurs amis au monde ! s'écria Nao en prenant son assiette.

    -Alors, tu t'es remis avec l'autre demeuré ? demanda Koki. Nao hocha simplement la tête, elle avait la bouche pleine de pancakes déjà... 

    -Je te préviens, il te fait un coup pareil encore une fois, je le bute, déclara Koki en passant sa main de gauche à droite sur son cou.

    -Je sais... T'inquiète pas... Il ne le fera plus... dit Nao pensive. Elle lui avait peut-être pardonner trop facilement mais tout comme Yuka, elle comprenait Hiroki.

    -Sinon, si on parlait de tes amours à toi ? fit Nao. Comment ça avec Krystal ?

    -Bof, je l'ai niqué. Elle était bonne, déclara Koki.

    -KO-CHAN !! s'offusqua Nao. De toute façon, j'ai toujours su que c'était une pute... dit elle ensuite en riant. Koki lui ébouriffa les cheveux, sa faisait du bien de revoir sa meilleure amie.

    De l'autre côté, dans le « bureau d'Abby », Hiroki ne faisait pas le fier. Il se grattait nerveusement la nuque attendant qu'Abby en grande conversation ne raccroche. Quand celle-ci eu fini il esquissa un sourire timide à son encontre, qu'il effaça aussitôt voyant le regard noir qu'elle lui lançait.  Elle s'assit sur la chaise où elle avait été assise précédemment et ne pipa mot. Elle aimait cette sensation de frayeur qu'elle instaurait auprès de ses beaux-frères. Mais là, c'était assez grave...
     
    -Je suis désolé, commença par dire Hiroki.
    -Oh putain commence pas par dire ça crétin, tu va encore plus m'énerver... souffla Abby pour elle-même, mais Hiroki l'entendit clairement.
    -Abby... continua-t-il alors.
     
    Abby se leva, ce qui fit encore plus flipper Hiroki. Elle allait le frapper ? Comme ça ? Sans prévenir ? Elle contourna le bureau, et s'installa devant Hiroki sur le meuble. Les pieds dans le vide. Ce n'était pas Tomohisa mais son meilleur ami depuis le jardin d'enfant, elle pouvait se permettre de faire cela. Elle l'aurait fait avec Tomohisa, elle aurait sûrement succombé à ce dernier si elle n'avait pas instauré de la distance.
     
    -C'est Tomo, qui t'a offert ce lait à la framboise ? demanda soudain Hiroki, voyant qu'elle observait l'objet.
    -Comment tu le sais ? lui demanda-t-elle, surprise.
    -Tu a toujours ce regard quand tu pense à lui, puis c'est ce qu'il t'avait offert la première fois sur le toit. J'étais dans le bureau du proviseur parce que je m'étais battu avec Jin à l'époque.
    -C'est vrai... Je m'en souviens. MAIS ATTEND !! Me prend pas pour une conne ! On est pas là, pour parler de moi mais de toi et ma petite sœur !! s'écria-t-elle.
    -C'était pas mon intention... Tu sais très bien que je suis venu pour ça justement... répliqua-t-il.
    -Pourquoi t'a fait ton con alors ? Explique-moi ! Tu m'avais promis Hiroshige !!!
    -M'appelle pas Hiroshige... Tu sais très bien que je déteste ce prénom de vieux....
    -J'ai vachement envie de te frapper quand tu me réponds, HIROSHIGE ! lança t-elle.
     
    Elle bouillait de rage. L'état dans lequel était Nao il y a trois ans lorsqu'elle l'avait rejoint à Séoul, elle et Yoru, elle s'en souvenait comme si c'était hier. Sa sœur passait son temps enfermé dans sa chambre à pleurer.
     
    -Nao n'allait pas bien du tout, tu sais... Elle m'a raconté comment ça c'était passé, pourquoi tu lui as parlé ainsi ? Explique-moi pourquoi donc tu l'as laisser tomber ? Nao a toujours été sensible et tu lui as brisé le cœur... Tu m'avais promis le jour où j'ai accepté que tu sortes avec elle, de ne jamais lui faire de mal.... Alors, pourquoi ?
     
    Hiroki baissa la tête et regarda ses pieds. Il attendit un instant puis parla.
     
    -Je pensais que c'était mieux qu'elle s'en aille loin de moi. Tu as vu dans quel était je me suis mis ? Je ne sais pas ce que t'a dit Nao, si elle ta tout dit mais on se disputait tous les jours. J'ai sombré, vraiment. Je passais mes journées à ne rien faire après qu'on met blanchi. Je me suis battu pour l'être mais les journalistes ne m'ont pas lâché. Dieu, merci Nao n'a pas été visé mais c'est moi qui lui faisais du mal.... Elle faisait tout pour me soutenir et je l'ai envoyé chier.
    Je ne faisais que fumer et je buvais de temps en temps, certes je me suis pas non plus mis à boire mais j'étais une loque humaine. Il valait mieux qu'elle s'en aille loin de moi...
    -Tu es entrain de me dire que tu a fait ça pour son bien ? questionna Abby.
     
    En vérité, elle s'en doutait qu'Hiroki avait eu une raison mais elle ne savait pas laquelle. Son explication était plausible, mais il y avait un point qu'elle ne comprenait pas.
     
    -Vous auriez pu venir commencer une nouvelle vie en Corée, ensemble ou même ailleurs.  Pourquoi tu n'as pas simplement essayé de démarrer une nouvelle vie ?
    -J'ai dû arrêter ma passion, Abby. J'avais promis à ma mère de devenir acteur avant qu'elle ne meure. Tu la connaissais, elles vous aimaient beaucoup toi et les filles. Tu te rappel quand elle venait nous chercher à l'école ?
    -C'est vrai. Elle était si gentille... Et très belle en plus !
    -J'ai fais une sorte de dépression... Et on ne contrôle pas ça, je n'étais plus moi-même.
     
    Abby avait maintenant les larmes aux yeux. Ce con avait réussi à l'émouvoir alors que de base, elle avait envie de le frapper. Seulement c'était comme un frère pour elle... En vérité, elle était heureuse qu'il soit avec sa sœur, il faisait partie de sa famille comme cela.
     
    -Tu ne me frappe pas ? lui demanda t-il.
    -Oh ta gueule ! dit-elle en s'essuyant les yeux et en descendant de la table.
     
    Hiroki se leva également et la pris dans ses bras, lui tapotant la tête.
     
    -Toi aussi, tu m'as manqué... lui dit-il.
     
    Il se séparèrent ensuite.
     
    -Je te jure que si tu refais ça, je ne te pardonnerais pas Hiroki. C'est clair ? Nao n'y survivrait pas... Et je n'ai pas envie que mon meilleur ami parte encore si longtemps ! D'ailleurs Akira te réclame, il faudra que tu le voies. Il a grandi !
    - T'inquiète pas, je tiens pas du tout à m'éloigner de ma famille encore. J'ai hâte de voir mon neveu, son parrain est de retour !
     
    Il sourit de toutes ses dents, affichant ses fossettes ce qui fit sourire Abby également. Ils sortirent ensuite de la pièce.
     
    -Tu peux disposer, déclara Abby à Ryo.
    -Bien, Abby-sama, lui répondit-il en s'inclinant avec de s'éloigner en baillant, l'air nonchalant.
     
    Hiroki et Abby se lancèrent un regard, ils pensaient la même chose. Ce gars avait l'air de ne pas aimer l'autorité. Ils haussèrent les épaules et s'installèrent au bar de chaque coté de Nao qui finissait son petit déjeuner.
     
    -Comment ça s'est passé ? demanda Nao.
    -Je ne l'ai pas tué comme tu peux le voir... dit Abby en demandant à Koki de venir. Ce dernier servait une bande de motard plus loin.
    -Elle ne m'a même pas frappé !
    -Crâne pas trop, où je vais vraiment te taper Hiroki... dit Abby d'une voix traînante.
     
    Nao sourit à sa sœur qui lui rendit son sourire, puis se tourna vers Hiroki.
     
    -Je t'avais dit d'être confiant !
     
    Koki arriva, un torchon sur les épaules.
     
    -Abby-sama ? Qu'est-ce que tu veux ? demanda Koki.
    -Un café au lait, je retiens Yoruichi pour son horaire de vol...
    -Tu trouve pas bizarre qu'elle ait voulu venir si tôt d'ailleurs ? Je pense qu'elle nous cache quelque chose, dit Nao pensive.
    -Je pense aussi, elle passe sa vie sur son téléphone. Elle ne le faisait pas d'habitude. Mais qu'est-ce qu'elle nous cache ? se demanda Abby à haute voix.
     
    Hiroki écouta les deux sœurs parler. Lui, il le savait. Jin avait tout vendu à Yuka et lui l'autre jour... Devait-il le leur dire ? D'un côté, il ne voulait pas gâcher les plans de Yoruichi et Takahiro, il savait ce que c'était d'aimer une des sœurs d'Abby et comme il était dur de faire de se faire accepter par celle-ci.Mais d'un autre côté, même si Abby lui avait pardonner pour le mal qu'il avait fait à Nao, il savait que les choses ne seraient pas comme avant en un claquement de doigt. De plus, si Abby savait qu'il était au courant pour eux.... 
    Il se mordilla les lèvres et se tourna vers Abby.
     
    -Je sais pourquoi Yoru agit ainsi, déclara-t-il.
     
    Abby le regarda avec étonnement et Nao se tourna elle aussi vers Hiroki surprise.
     
    -Comment ça ? demanda Nao.
    -Ben en fait, Yuka est au courant aussi.... C'est Jin qui lui en a parler et j'étais présent donc j'ai tout entendu.
    -Et donc c'est quoi son secret ? questionna Abby, curieuse.
     
    Hiroki sourit.
     
    -Elle a rendez-vous avec Takahiro, dit Hiroki en riant.
    -Ils se sont remis ensemble ? lâcha Nao, avant de se rendre compte de ce qu'elle avait dit.
     
    Abby n'avait jamais su que Yoruichi avait eu un copain...
     
    -Comment ça « remis » ensemble ? dit Abby en se levant.
    -Oh, va y avoir du grabuge... sifflota Koki en les laissant et partant débarrassé la vaisselle que des clients avait laissée plus loin.
    -En fait.... Elle sortait avec Taka, avant d'aller vivre avec toi en Corée. Ils se sont quittés à cause de ça... expliqua Nao.
    -Tu veux dire que mon innocente petite sœur à vue le loup ?? s'écria Abby en faisant lever les yeux de tous les clients vers elle.
     
    Elle regarda autour d'elle, mais elle s'en fichait bien du regard des autres.
     
    -Oh ça ne va pas se passer comme ça ! Je l'attends de pied ferme le petit rockeur de pacotille !!! s'exclama t'elle en attrapant son sac à main et en se dirigeant à grands pas vers la sortie.
    -J'ai fait une boulette je crois... dit Nao en se tournant vers Hiroki.
    -Il fallait bien qu'elle le sache un jour. Puis c'est moi qui ai tout cramé. Tu crois que Yoru nous en voudra ? dit Hiroki.
    -Oh oui.... Elle ne va pas être contente... souffla Nao. 
     

     



     Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2

    Taka (One Ok Rock)

     


     Dans la villa, toute proche de l'appartement de Yuka et Jin, Yoruichi avait déposé sa valise dans sa chambre avant que Koki ne repartent s'occuper du bar. Elle descendit ensuite et rejoignit Yuka et Jin au rez de chaussée. La villa était très grande et était composé de deux étages.  Il y avait trois chambres à l'étage ainsi qu'une salle de bain et il y avait un grand salon, salle à manger avec de grandes baies vitrées en bas.
    Il la louer souvent lorsque les filles venaient rendre visite à Yuka et ils envisageaient même de l'acheter pour des raisons plus pratiques.
     
    -Un petit café ? proposa Yuka lorsque sa sœur la rejoignit.
    -Avec plaisir ! dit celle-ci.
     
    Elle était vraiment de bonne humeur et flottait sur un petit nuage. Yuka l'observa et sourit, elle fit couler le café qu'elle tendit ensuite à sa sœur.
     
    -Où est Jin ? demanda Yoruichi ne voyant pas ce dernier.
    -Oh, il est aller promener le chien pour qu'il fasse ses besoins, répondit Yuka.
     
    Yoruichi hocha la tête puis avant qu'elle ne puisse avoir une quelconque discussion avec Yuka, son téléphone vibra sur le plan de travail. Là, où elle l'avait posé en arrivant. Elle le prit et lu le message.

     
    -Takahiro-
     
    J'ai un trou dans mon planning aujourd'hui au final !
    Ca te dit qu'on se voit genre toute de suite ?
     
     
    Ni une, ni deux Yoruichi répondit au message et remonta quatre à quatre les marches pour aller fouiller dans sa valise.
     
    -Mais qu'est-ce qui te prend ? s'écria Yuka en regardant sa sœur remonter.
    -TAKA VIENT ME CHERCHER ! JE VAIS ME CHANGER ! répondit Yoruichi, prise soudain de panique. Qu'est-ce qu'elle allait bien mettre ?

    Yuka s'esclaffa puis sourit, contente pour cette dernière. Un peu moins pour elle-même... Elle se retrouvait seule, d'un coup... Elle prit son téléphone et se dit qu'elle allait jouer à Pokémon Go sur la plage pour la peine ! Elle savait que Yoruichi en aurait pour un moment pour se préparer, après tout c'était Takahiro et elle ne l'avait pas vu depuis longtemps, c'était normal qu'elle se fasse belle pour lui.
     
    Elle souffla et partit donc sur la plage jouer. Le temps passa et Yuka attrapa pleins pokémon, elle était si fière d'agrandir sa collection ! Alors qu'elle allait attraper un pokémon légendaire qu'elle n'avait pas (ses yeux brillants en voyant se phénomène rare devant elle), Abby arriva derrière elle et lui tapota l'épaule.
     
    -TU M'A FAIT PEUR ONEE-CHANNEUHH !!! Lugia est parti du coup, pleura-t-elle en voyant son pokémon s'être volatilisé quand elle retourna pour voir s'il était toujours là.
    -Désolé ma Yu-chan, mais Yoruichi est dans la villa ? Il faut que je lui parle !
    -Oh, elle doit être partie je pense depuis le temps, répondit Yuka.
    -Elle est parti où ? demanda Nao qui arriva à ce moment-là suivit d'Hiroki.
    -Oh bah... euh...
     
    Yuka regarda tour à tour ses sœurs puis Hiroki. Elle ne pouvait rien dire devant Abby !
     
    -C'est en rapport avec Taka ? demanda Hiroki, qui avait compris son malaise.
    -Yoruichi est aller  le voir ? renchérit Nao.
    -Oui, il lui a envoyé un message pour qu'ils se voient. Mais nee-chan... ?
    -Je suis au courant, et je vais faire de la bouillir de rockeur.... Souffla Abby le regard noir.
     
    Ils partirent vers la villa, voir si par hasard la jeune femme était toujours là. Mais bien entendu, Yoruichi était partie non sans laisser de trace. Dans sa chambre, sa valise traînait au sol et tout ses habits étaient étalés sur son lit... Un vrai capharnaüm ! Même sa trousse à maquillage avait été renversé et tout était sorti.
     
    -Cette gamine, je vais la tuer quand elle rentrera !! s'écria Abby en sortant de la chambre et en claquant la porte. Il me faut un café au lait pour me détendre... dit-elle en descendant les marches de l'escalier.
     
    Hiroki, Nao et Yuka se regardèrent puis regardèrent Abby descendre les marches. Ils étaient dans le couloir à coté de la chambre de Yoruichi.
     
    -Elle commence à s'y faire, non ? dit Hiroki.
    -Parce qu'elle ne poursuit pas Yoru et Taka ? demanda Nao.
    -Oui, je pensais qu'elle irait les chercher par la peau des fesses !
    -Je pense que nee-chan ne sait surtout pas où ils sont et qu'elle va attendre qu'ils rentrent pour attraper le Taka.... expliqua Yuka.
    -Bon, je vais ranger mes affaires ! dit Nao en se dirigeant vers sa propre chambre.
     
    Hiroki et Yuka quant à eux descendirent les marches.

    -Ca s'est bien passé avec Nao et nee-chan à ce que je vois, dit Yuka à Hiroki en souriant.
     
    Ce dernier lui sourit en retour, un grand sourire qui ne faisait pas de doute sur la situation.

     
    -On a parler et puis... elles m'ont pardonné, dit-il à Yuka en descendant les marches.
    -Tu vois, ça s'est bien passé au final. Il fallait pas t'en faire, même si je comprenais ton angoisse haha, répondit Yuka.
     
    Ils arrivèrent enfin au rez de chaussée et rejoignirent Abby qui avait déjà sa tasse en main.
    Hiroki avait l'impression de vivre un rêve éveillé, c'était comme s'il ne s'était jamais rien passé.
    Comme si la vie reprenait son cours naturellement... C'était très étrange... Mais tellement agréable également... Ça lui faisait du bien de retrouver sa meilleure amie ainsi, sans parler de Nao.  Il s'installa sur un des tabourets du bar américain et regarda vers l'escalier qui se trouvait en face de lui pensant à la jeune femme à l'étage. Il était tellement heureux et exciter à l'idée de reprendre sa relation avec elle...
     
    -Ôte tout de suite tes idées de dépravé envers ma sœur de ton crâne... rétorqua Abby comme si elle lisait les pensées d'Hiroki.
    -Quoi ? répondit ce dernier.
    -Oh fais pas le con avec moi.... Vous avez été séparé pendant trois ans alors je sais pertinemment ce que tu as comme idée ! dit Abby méfiante.
     
    Yuka pouffa de rire en voyant la scène, c'était comme si elle était à un spectacle.
     
    -Crois pas que tu va dormir avec Nao ce soir hein ! Sur le canapé tu iras ! continua Abby.
    -Ca fais une semaine que je dors sur un canapé Abby ! Et tu peux pas m'empêcher d'aimer Nao quand même !
     
    Abby qui se trouvait en face d'Hiroki derrière le bar, le contourna et attrapa l'homme par le col de son t-shirt.
     
    -T'es entrain de me dire que tu veux faire des choses perverses à mon innocente petite sœur ???
    -Putain Abby ! Tu vas pas recommencer quand même ? répondit Hiroki.
    -SUR LE CANAPE ! hurla Abby, ne laissant pas le choix à Hiroki...

     Celui-ci souffla. Qu'est-ce qu'il pouvait ajouter de plus ? C'était peine perdu... vive la sœur aînée surprotectrice....
     
    Le reste de la journée se déroula sans accro à part le fait qu'Abby se faisait un sang d'encre pour Yoruichi. Elle avait tellement envie d'étriper Takahiro, que Jin ainsi que Hiroki en prenait pour leur grade dès qu'ils s'approchaient de trop près de Nao ou Yuka.

    Ils déjeunèrent tous ensemble à midi puis les filles allèrent faire une sieste. Après tout, elles s'étaient levées très tôt tous ça à cause de Yoruichi ! Mais bon, elles étaient quand même contentes pour leur sœur !


    Pendant que Nao et Yuka dormaient, Abby décida de commencer à écrire un scénario dont elle avait eu l'idée récemment. Hiroki et Jin eux filèrent sur la plage se faire bronzer.
     
    -J'aurai bien voulu plus profitez de Yu, avant que je reparte... râla Jin.
    -Tu sais bien que le sommeil pour elle c'est essentiel, tout comme pour Nao, répondit Hiroki.
    -Ouais, puis Abby ne nous aide pas. T'a vu à midi ? J'ai juste attrapé le sel en même temps que Yuka et c'était à la limite si elle se levait pas pour me frapper !
    -J'avais remarqué... Quel galère...
     
     
    Les deux hommes qui étaient allongé sur leur serviettes, lunettes de soleil sur le nez se retournèrent l'un vers l'autre.
     
    -J'vais en dire deux mots à Taka la prochaine fois ! Pourquoi on doit subir les foudres d'Abby pendant que lui passe du bon temps avec Yoru ? Hein ? râla Jin.
    -Je te le fais pas dire... souffla Hiroki. Moi qui pensais passer du temps avec Nao...
    -Ah oui, toi ça tombe vraiment mal... dit Jin, comprenant totalement son ami.
     
     
    Ils soupirèrent ensuite de frustration... La vie était dure quand on était les beaux-frères d'Abby...
     
    Lorsque Nao et Yuka s'étaient réveillées cette après-midi-là, elles allèrent à la plage accompagnée d'Abby.
    Elles s'amusaient toutes les trois dans l'eau au grand désarroi d'Hiroki et Jin qui avaient toujours interdiction de s'approcher à moins de trois mètres de leurs dulcinées. Ils les observaient de loin, alors qu'elles étaient en maillot de bain...

    Jin et Hiroki eux brûlaient carrément au soleil et il ne fallut pas longtemps pour qu'ils attrapent des coups de soleil ! (xD) Les filles se moquèrent un peu d'eux mais était un peu peiné quand même, ça n'était jamais agréable de sentir les brûlures du soleil sur la peau...


     
      Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2

    Ji Chang Wook

     


    Le soir venu, Abby reçut un appel visio de Ji Chang Wook. Elle laissa ses sœurs et les garçons à la villa et se dirigea dans la nuit pour marcher sur la plage. C'était agréable de marcher pieds nus dans le sable la nuit venue. Il n'était pas brûlant et puis elle adorait tellement marcher pieds nus ! Elle regardait Chang Wook à travers son smartphone en souriant.
     
    -Tu n'a pas peur de laisser tes sœurs seules avec les garçons, vu ce que tu m'a raconté ? rit Ji Chang Wook.
    -Nao est parti se coucher, elle a encore du sommeil à rattraper puis Yuka n'était pas loin de tomber non plus.... Puis crois-moi, Hiroki et Jin me connaissent, il vaut mieux pour eux qu'il ne tente rien ce soir, répondit Abby.
    -Je vois, dit Chang Wook en riant encore.
     
    Il se disait qu'Abby était vraiment unique comme femme.
     
    -Alors c'était bien le Lotte World ? demanda t'elle en s'installant au sol face à la mer.
    -Oh oui, on s'est beaucoup amusé avec Akira. Il en a même oublier ses devoirs pour son cours d'été ce soir !
    -Sérieux ? répondit Abby surprise, ça ne lui était jamais arrivé.
    -Oui, mais ne t'inquiète pas. Je lui ai dit qu'il les ferait demain, puis ça fait du bien de décrocher des fois aussi... Et toi, tu t'es amusé au moins aujourd'hui ?
    -Je suis aller me baigner avec mes sœurs, donc oui, répondit Abby mais Chang Wook n'était pas convaincu vu l'air qu'elle avait.
    -Tu es préoccupé à cause de Yoru ? demanda Chang Wook en sachant pertinemment que c'était cela.
    -Oui... Enfin, elle m'a quand même envoyé un message il y a deux heures en disant que je ne devais pas m'inquiéter... souffla-t-elle.
    -Oh, elle va bien alors ! dit-il en souriant mais bien sûr Abby ne pouvait pas le voir, elle.
    -Hum... répondit-elle sans grande conviction.
     
    Elle était de nature anxieuse.
     
    -Au fait Abby... commença Chang Wook.
    -Oui ? répondit-elle.
    -Je... enfin... tu vois... Est-ce que tu voudrais bien que je vienne un jour ou deux pendant mes jours de congé ? Je pensais que ça serait une bonne idée avant qu'Akira ne reprenne les cours puis je peux demander à un ami de surveiller le chien à Yoru.
     
    Chang Wook se mordit les lèvres. Il prenait Akira comme excuse mais en réalité c'est lui qui voulait voir Abby... Elle était partie ce matin, mais il avait eu l'idée lorsque qu'il était au parc d'attraction avec Akira.
     
    -Ça serait une bonne idée en effet, répondit Abby. Pourquoi tu pense que je serais contre ? demanda t-elle surprise.
    -Je voulais avoir confirmation, je n'aime pas m'imposer, lui répondit-il.
     
    Abby sourit. Est-ce qu'il était parfait ? Il s'entendait bien avec Akira de plus... Elle regardait la lune pleine devant elle, avant de reposer ses yeux sur le visage de Ji Chang Wook.  Avait-elle le droit au bonheur elle aussi ?
     
    *************
     
    A la villa, Jin et Yuka s'étaient éclipsé chez eux profitant du fait qu'Abby ne soit pas dans le coin. Hiroki les enviait d'avoir un appartement à eux... Lui, il était installé sur ce canapé qui n'était en rien confortable. Il se disait qu'après tout c'est lui qui l'avait cherché... C'était sûrement une punition divine. Après tout Nao lui avait pardonné facilement et même Abby l'avait fait... Il fallait bien qu'il soit puni quelque part.
     
    Il tapota le cousin qui se trouvait dans sa nuque essayant de le rendre plus confortable mais rien n'y faisait. C'était sûr qu'il ne trouverait pas le sommeil cette nuit... Il alluma donc la télé pour faire passer le temps.
     
    Nao, elle était dans son lit et dormait profondément. Elle était fatiguée après s'être autant amusé sur la plage avec ses sœurs puis le voyage ainsi que les émotions de la journée n'arrangeait rien. En dormant, elle bougeait beaucoup et se retourna plusieurs fois dans son lit. Elle faisait encore ce cauchemar qui l'habitait depuis plusieurs années maintenant. Elle revoyait le jour où elle avait quitté Hiroki dans leur appartement, la dispute...
     
    Elle se réveilla en sursaut et l'esprit dans le brouillard. C'était au point où elle ne savait même plus où elle était. Après quelques instants, essayant de reprendre ses esprits elle se souvint qu'elle était au Japon. Une question lui vint alors en tête. Mais et si le retour d'Hiroki n'était que le fruit de son imagination ? Et si elle n'avait pas simplement rêvé tout cela ? Il fallait qu'elle en ait le cœur net et rejeta ses draps loin d'elle pour se lever.
     
    Hiroki entendit du bruit à l'étage et se releva un peu pour mieux voir. Il vu alors Nao courir dans l'escalier à toute vitesse. Il se releva brutalement et se précipita vers cette dernière, la rejoignant.
     
    -Qu'est-ce qui se passe ?? demanda celui-ci soudain pris de panique prenant les mains de la jeune femme dans les siennes. Tu t'es fait mal quelque part ?
     
    Elle secoua simplement la tête.
     
    -Mais dis moi ce qu'il se passe alors ?! s'exclama t'il en montant ses mains sur les épaules de la jeune femme.
    -J'ai cru que j'avais rêvé. Que tu n'étais pas revenu... J'ai cru... que j'avais imaginé tout ça... répondit-elle un peu frustré sur les bords.
     
    Hiroki sourit, c'était donc ça. Il mit une main sur le visage de Nao et lui caressa  la joue.
     
    -Je suis désolé, mais crois-moi que je ne te laisserais plus jamais, lui dit en se penchant pour l'embrasser.
     
    Nao mis ses mains autour du coup d'Hiroki et s'y accrocha fermement alors que ce dernier la rapprochait un peu plus de lui en lui attrapant la taille. Le baiser était passionné, et les deux amoureux se retrouvaient enfin. D'ailleurs ils eurent vite envie d'aller plus loin et Hiroki commença à passer ses mains sous le pyjama de la jeune femme.
    Là, à ce moment il s'en fichait bien de tout le reste. Tout ce qui comptaient c'était son amour pour la jeune femme et elle n'en demandait pas moins. Ils montèrent ensuite dans la chambre où ils firent l'amour....
    Trois ans de regret et de frustration... mais maintenant ils se retrouvaient et ils n'allaient plus se lâcher.


     

     

    Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2
    ____________________________________________________________________________________
    Chapitre finiiiiiiiiiiii !Il était long... j'ai dû le couper en deux T.T Dans les prochains chapitres (épisodes suivant xD) :-Abby et Ji Chang Wook Oppaaaaaa ~-Nao/Hiroki ( qui va un peu BEAUCOUP se faire tuer par Abby...)-Le rendez vous de Yoru avec Taka ! -Yuka mode dépression à cause de Jin et pétage de câble avec Ryo u_u"-Puis un peu d'action aussi j'aimerai bien vu qu'on est chez des yankees quand même...


    votre commentaire
  •  

    Love in Trouble - Chapitre 9
     

    Abby et Ji Chang Wook
     

     
     
    Ji Chang Wook prenait son petit déjeuner comme tous les matins quand son téléphone sonna. Il avait reçu une notification, il déverrouilla son smartphone et regarda. C'était Instagram qui le notifiait qu'Abby venait de poster quelque chose. Akira lui avait appris la veille comment suivre quelqu'un et cela avait l'air de marcher drôlement bien ! Il avair toujours été un peu nul avec la technologie...
     
    La jeune femme lui avait montré la plage cette nuit et ils avaient parlé des heures durant....
    Il sourit alors en repensant au heures qu'ils avaient passé à discuter hier. Il posa son téléphone quand une autre notification se présenta à lui. Le reprenant, il fronça alors les sourcils voyant que c'était un article de presse qui venait de paraître. Lorsqu'il vu la photo, il se releva carrément en faisant valser sa tasse de café au sol ! Le café se déversant et coulant tout le long du bar....
     
    -Mais c'est pas vrai !! s'écria t-il.
     
    Akira débarqua au même moment, il venait de se lever et n'était pas très bien réveillé. Seulement lorsqu'il vu l'état de la cuisine, il écarquilla les yeux.
     
    -C'est quoi tout ce café ?? demanda t-il. Tu a deux mains gauche ?
    -Hein ? Euh, non... J'étais préoccupé....
    -Par quoi ? demanda Akira en se chercher un bol et des céréales.
    -Par rien... répondit Chang Wook qui  cherchait un chiffon pour nettoyer sa bêtise.
     
    Il regarda néanmoins son téléphone encore, la page était restée ouverte. Il plissait les yeux et ne démordaient pas de l'article. Qu'est-ce que c'était que cet article ?
     

     
    « Im Jaebum du groupe Got7 sort avec une célèbre scénariste ! »
     

     
    -Non mais quel toupet !! s'exclama-t-il en pointant du doigt le téléphone et tapant du pied au sol.
     
    Akira le regarda avec étonnement. Qu'est-ce qui lui prenait ?
     
    -Une mauvaise nouvelle ? demanda t'il en se versant du lait dans ses céréales.
     
    Chang Wook fit volte-face et secoua la tête négativement puis alla chercher la serpillière qu'il passa au sol sous le regard d'Akira.
     
    -J'ai parlé à ta mère pour qu'on aille un week-end les voir. Ça te dirait ?
    -Oui, pourquoi pas. Je verrais tata Yuka et tonton Jin, je ne les ait pas vu quand je suis resté chez Tomohisa.
     
    Chang Wook tilta.
     
    -Pourquoi tu appelles ton père Tomohisa ?
     
    Akira haussa les épaules. Aussi loin qu'il s'en souvenait il l'avait toujours appelé ainsi. C'était rare qu'il l'appelle « Papa » ou « Oto-san » ... Il se servit une autre tasse de café et s'installa à côté du pré-adolescent.
     
    -Tu n'es pas obligé de me répondre, tu le sais. Je ne suis pas embêtant à ce niveau.
    -Ouais je le sais, c'est pour ça que je ne dis rien au sujet de oka-san. Mais dis-moi est-ce que tu l'aime ? Tu comptes te déclarer quand ? C'est pas que j'ai précisément envie que ma mère se remarie ou qu'elle se trouve quelqu'un... mais je pense que ça serait pas mal pour elle...
    -Oh... dit Chang Wook qui se ne savait pas quoi dire le rendant soudainement nerveux.
     
    Déjà que cet article l'avait pas mal énervé... Quelle matinée pourrie se dit-il.
     
    -Je crois que j'aime ta mère, oui... Mais je ne sais pas si elle est prête à entamer une relation avec quelqu'un, confessa Chang Wook.
    -Tu a mon approbation en tous cas, dit Akira en mangeant ses céréales.
     
    Chang Wook sourit, il l'aimait bien ce petit. Il lui ébouriffa les cheveux, Akira le repoussant bien évidemment quand Itak arriva vers eux.
     
    -Bon, je vais sortir le chien de Yoru ! Une petite balade puis je te dépose à ton cours et je vais au boulot. J'ai pas mal de scène à tourner aujourd'hui.
     
    Quelques instants plus tard, Chang Wook se trouvait au parc qui se trouvait non loin de chez Abby. Il profita de la ballade matinal d'Itak pour appeler cette dernière. Elle prit du temps à décrocher mais elle le fit néanmoins.
     
    -ARRETE DE BOUGER HIROKI PUTAIN !! OUI ? MOSHI MOSHI ? hurla Abby à l'appareil faisant reculer Chang Wook.
    -Euh... tu veux que je te rappel plus tard ? Tu a l'air occupé... fit Chang Wook.
    -Non, c'est rien ! JE VAIS JUSTE TUER CE PUTAIN DE VIOLEUR !!!
    -JE L'AI PAS VIOLER ABBY ! ELLE ETAIT CONSENTANTE !!!!
    -Qui a violer qui ?? demanda Chang Wook ne comprenant rien.
    - IL A VIOLER NAO !!!!
    -SI JE TE DIS QUE JE L'AI PAS VIOLER !!  PUTAIN ABBY !!!
    -OH TA GUEULE TOI ET ARRETE DE BOUGER ! VIENS ICI QUE JE T'ATTRAPE ! hurla Abby.
    -Je te rappel plus ta... commença Chang Wook.
    -Non, désolé dis moi ce qu'il se passe. Akira va bien au moins ?
    -Oh oui il va très bien. En fait, est-ce que tu a vu les informations ? Parce qu'il y a un article de toi et Jaebum qui circule...
    -Comment ça moi et Jaebum ??? HIROKI !! NE T'AVISE SURTOUT PAS DE FRANCHIR CETTE PORTE !!!
     
     

     
    ~Tut-tut-tut ~
     

     
    La communication s'interrompit et Chang Wook restait là, assis sur un banc à regarder son smartphone dans le vide. Itak faisait ses besoins contre un arbre à coté de lui. Il soupira.
    En réalité, il se demandait pourquoi il ne faisait pas part de ses sentiments à Abby.
    Ils s'entendaient bien tout les deux, son fils l'apprécié et même le chien de Yoruichi avait l'air d'être d'accord !
     
    -Tu crois que je devrais lui avouer ? demanda Chang Wook à Itak qui venait vers lui à présent.
     
    Pour toute réponse, le chien lui lécha les mains et aboya. Chang Wook sourit, oui il allait prendre son courage à deux mains et se déclarer à Abby quand il irait au Japon !
     
     
     
    Love in Trouble - Chapitre 9
     Hiroki et Nao
     
     
     

    Quelques heures plus tôt, à la villa au Japon :
     
    Hiroki se réveilla aux aurores quand les premiers rayons du soleil perçait à travers les volets mi-clos. Il cligna plusieurs fois des yeux les ouvrant péniblement. Nao dormait encore, elle s'était totalement collée à lui et avait un de ses bras sur lui. Il sourit alors, se relevant un peu et la regarda dormir. Il se souvint alors que lorsqu'ils vivaient ensemble, il aimait bien la regarder dormir quand il se levait. C'était rare qu'elle se réveille avant lui et ça avait l'air d'être toujours le cas. Il lui caressa la joue et lui embrassa le front, la faisant grimacer dans son sommeil.
     
    Elle se retourna et s'enroula dans la couette telle une momie, le découvrant totalement. Cela le fit rire un instant puis il se demanda quelle heure il était. Il se leva et chercha son jean au sol, son portable y traînait encore dans une de ses poches. Il attrapa son caleçon au passage et l'enfila avant de regarder l'heure : 6h... Il fronça alors les sourcils.
    Abby n'était toujours pas rentré ? Comment cela se faisait-il qu'elle n'avait pas remarqué son absence du canapé ?
     
    -Hiro-chan ? entendit-il alors.
     
    Il releva les yeux et vu Nao qui s'était réveillé et l'observait intriguer. Il sourit et s'avança vers elle, s'asseyant sur le lit à ses côtés.
     
    -Ohayo ma puce, dit-il avant de l'embrasser sur le bout des lèvres.
     
    Nao sourit même si elle avait beaucoup de mal à émergé de son sommeil.
     
    -Il est quelle heure ? demanda t-elle.
    -6h du matin, dors encore si tu veux je vais descendre en bas. Je crois qu'Abby n'a pas remarqué que j'ai dormi avec toi, répondit-il avec un large sourire repensant à leur nuit de retrouvailles.
    -Oui, vas-y avant que nee-chan ne le remarque sinon tu va te faire tuer, dit-elle en riant. Elle aussi était heureuse.
     
    Elle trouvait toujours cela drôle quand Abby menaçait de tuer Hiroki, elle savait que c'était parce que sa sœur avait peur pour elle. Ça ne partait pas d'un mauvais sentiment, bien au contraire !
     
     
    Ils s'embrassèrent une dernière fois, puis Hiroki mit son jean ainsi que le t-shirt qu'il portait la veille. Il allait se préparer un café et attendre qu'Abby ne se lève. Elle ne dormait jamais bien tard, donc ça ne saurait tarder.
     
    Il ouvrit la porte de la chambre à Nao et commença à faire un pas en dehors quand il se retrouva nez à nez avec Abby.... Justement, elle venait de sortir de la salle de bain après avoir pris sa douche. Le regard d'Abby croisa celui d'Hiroki.
    Un silence se fit et aucun des deux ne bougeait. Hiroki sentit son cœur s'accéléré et ce n'était pas du tout les mêmes sentiments que cette nuit pour que son cœur batte la chamade ainsi...
    Pourquoi n'avaient-ils pas pu attendre avant de passer la nuit ensemble ? Arf... c'était tellement dur de se retenir quand on s'aimait !
     
    -Ab... commença-t-il.
     
    Mais il n'eut pas le temps de finir de prononcé le prénom d'Abby que celle-ci le repoussa violemment contre l'embrasure de la porte pour se frayer un chemin vers la chambre.
     
    Nao qui commençait à peine à se rendormir se releva dans le lit et sa sœur vu bien qu'elle n'était pas franchement habillée même si la couette la couvrait presque totalement.
     
    -Oh nee-chan... fit-elle surprise et totalement gêné par la situation.
     
    Abby serra les poings et fit volte-face vers Hiroki qui frottait son bras endolori. C'est qu'il avait bien taper contre l'embrasure en bois... Il recroisa le regard d'Abby et recula instinctivement vers le couloir.
     
    -Abby, quand même... tu vas pas m'en vouloir ? dit-il en espérant un temps soit peu qu'elle soit indulgente.
    -Tu... a violer... ma sœur.... Dit-elle la voix trainante.
    -Violer ? Qui ta parler de viol ? Tu sais très bien que je la violerai jamais !! se défendit Hiroki en reculant d'un pas en plus.
     
    Il était maintenant dans le couloir et jetait des regards implorant à Nao qui ne savait que faire. Elle se mordait les lèvres en tenant fermement la couette contre elle.
     
    -Fais chier ! s'écria ensuite Hiroki en se retournant vers l'escalier en face de lui à présent.
     
    Il dégringola les marches à toute vitesse, Abby sur ses talons. Ils firent une course poursuite jusqu'à la cuisine où Hiroki s'arrêta vers le bar américain posant ses bras tendus sur le meuble. Abby se mit en face de lui. Yuka choisit ce moment-là pour arriver à la villa tout pimpante et de de bonne humeur.
     
    -Ohayo tout le monde !! s'exclama t'elle en franchisant la porte d'entrée qui donnait sur le salon/cuisine.
     
    Elle s'arrêta net en voyant sa sœur et Hiroki face à face séparé par le bar. Nao arriva également après avoir descendu les marches de l'escalier en courant. Elle s'était habillée en mettant un pantalon de bas de pyjama ainsi qu'un débardeur et un petit sweat avec un zip et une capuche.
     
    -J'ai raté un épisode ? lui demanda Yuka qui s'était approché de cette dernière.
    -C'est que nee-chan veut tuer Hiroki... souffla Nao.
    -Oh... Et moi qui était venu vous apporter le petit déjeuner ! dit-elle en agitant un sac en papier rempli de viennoiseries.
     
    Les yeux de Nao devinrent brillants, c'est vrai qu'elle avait un peu faim.... Elle secoua néanmoins la tête et fit une moue peinée à Yuka.

    -Qu'est-ce qu'on a fait Yu-chan ? dit-elle.
    -Bah... je suppose que vous avez pas jouer à la belote, répondit-elle, morte de rire reprenant une des expressions qu'Abby disait souvent.
    -Roh... c'est pas drôle, Yu... fit Nao.
    -Tu veux un pain au chocolat ? proposa Yuka.
    -Oh, oui je veux bien !!! répondit Nao.
     
    Elle se dirigèrent vers la cuisine, alors qu'Hiroki et Abby se regardaient toujours en chien de faïence. Un vrai concours de regard avait lieu entre les deux meilleurs amis. Tandis que Nao et Yuka se servaient un chocolat chaud ainsi qu'un café, non sans que Nao regarde si Hiroki ne se faisait pas trop violenter... le téléphone d'Abby résonna.

    Elle le laissa sonner néanmoins. Elle était tellement énervée contre Hiroki ! Cependant son instinct maternel se rappela à elle et elle attrapa son téléphone dans sa poche. Elle portait un short en jean violet ainsi qu'un large t-shirt gris chiné au couleur de Metallica. Hiroki en profita pour essayer de s'enfuir vers la porte d'entrée mais Abby se déplaça plus vite que lui.
     
     
    -ARRETE DE BOUGER HIROKI PUTAIN !! OUI ? MOSHI MOSHI ? hurla Abby à l'appareil faisant reculer Chang Wook.
    -Euh... tu veux que je te rappel plus tard ? Tu a l'air occupé... fit Chang Wook.
    -Non, c'est rien ! JE VAIS JUSTE TUER CE PUTAIN DE VIOLEUR !!!
    -JE L'AI PAS VIOLER ABBY ! ELLE ETAIT CONSENTANTE !!!!
    -Qui a violer qui ?? demanda Chang Wook ne comprenant rien.
    - IL A VIOLER NAO !!!!
    -SI JE TE DIS QUE JE L'AI PAS VIOLER !!  PUTAIN ABBY !!!
     
    Ils faisaient le tour du meuble pendant qu'Abby était au téléphone.
     
    -OH TA GUEULE TOI ET ARRETE DE BOUGER ! VIENS ICI QUE JE T'ATTRAPE ! hurla Abby.
    -Je te rappel plus ta... commença Chang Wook.
    -Non, désolé dis-moi ce qu'il se passe. Akira va bien au moins ?
    -Oh oui il va très bien. En fait, est-ce que tu a vu les informations ? Parce qu'il y a un article de toi et Jaebum qui circule...
    -Comment ça moi et Jaebum ???
     
     
    Hiroki profita d'un instant d'inattention d'Abby qui était choqué de l'information qu'elle venait d'apprendre. Il réussit à lui échapper et était maintenant devant la porte d'entrée.
     
     
    - HIROKI !! NE T'AVISE SURTOUT PAS DE FRANCHIR CETTE PORTE !!!
     
    Elle raccrocha et partit poursuivre le fugueur.
     
    Pendant ce temps, Nao et Yuka virent arriver Yoruichi qui était juste arrivé après qu'Abby soit partie.
     
    -Coucou les filles ! Ça va ? demanda Yoru.
     
    Nao et Yuka s'étaient installé à la table à manger qui se trouvaient vers l'une des baies vitrées, du côté de la cuisine. C'était carrément de l'autre coté du coin salon où se trouvait le canapé.
     
    -Petit déj ? proposa Yuka.
    -Tu n'a pas croisé nee-chan qui courait après Hiro-chan ? demanda Nao quant à elle.
    -Non, j'ai vu personne. Unnie n'a pas pardonné à Hiroki-kun ?
    -Oh installe-toi ! Je vais te faire un café ! dit Yuka en se levant. On a pleins de chose à te raconter et puis toi aussi ! Je veux savoir comment ça s'est passé avec ton Taka !
    -Jin est partie au fait ? demanda Nao.
    -Eh bah non, figure-toi qu'il reste jusqu'à demain encore !
    -Oh c'est pour ça les viennoiseries et ta bonne humeur ? demanda Nao.
    -Ouep ! répondit Yuka en faisant coulé le café de Yoruichi qu'elle lui servit ensuite.
     
    Les trois jeunes femmes étaient à table, mangeant des croissants ainsi que des pains au chocolat tout en buvant un chocolat chaud pour Nao et un café pour Yuka et Yoruichi.
     
    -Moi j'suis vachement fière parce qu'avec Yoru-chan, on a bien bossé ! s'exclama t-elle.
    -Pourquoi ? demanda Nao qui ne comprenait rien, croquant dans un croissant.
    - Hiroki-kun et toi, ça roule comme sur des roulettes ! Vous avez bien profité de vos retrouvailles cette nuit à ce que j'ai compris ! s'exclama Yuka, fière d'elle.
     
    Elles virent Hiroki à travers la baie vitrée passant à toute vitesse poursuivit par Abby.
     
    -Oh ! T'a couché avec Hiroki ? demanda Yoru.
     
    Pour toute réponse, Nao rougit énormément et hocha de la tête positivement.
     
     
    -Mais c'est super ça ! dit-elle en prenant une gorgé de son café.
    -Et toi et Taka alors ? demanda Nao.
    -Oh on a rien fait de ce coté là... mais... on s'est remis ensemble. Il m'a dit qu'il m'aimait toujours, répondit-elle en rougissant à son tour.
    -Je suis heureuse pour vous ! déclara Yuka. Bon, par contre pas sûr que nee-chan soit du même avis....
     
    Son regard se reporta à nouveau vers la baie vitré, voyant Hiroki faire le chemin inverse avec Abby toujours sur ses talons. Nao et Yoru regardèrent la scène également et elles avaient toutes l'impression qu'elle le rattrapait...
     
    A l'extérieur, Abby avait en effet rattrapé Hiroki... Elle était désormais en face de lui, jusqu'à coté de la villa. Un peu essoufflé, elle le tenait néanmoins fermement par le bras.
     
    -Tu va me frapper ? demanda-il.
     
    La tension monta d'un cran dans l'esprit de la jeune femme et elle vu rouge en entendant cette simple phrase. Son sang ne fit qu'un tour et sans qu'elle ne s'en rende compte son poing droit atterrit sur l'œil droit d'Hiroki. Le choc fut si brutal qu'il atterrit au sol violemment. Il était certain qu'avec un tel impact, il aurait le droit à un jolie œil au beurre noir...
     
    -Putain, tu m'a pas rater... souffla Hiroki en posant sa main sur son œil.
     
    Abby s'abaissa à sa hauteur et lui attrapa le visage.
     
    -Ça va, t'aura juste un œil au beurre noir... fit-elle, il l'avait tellement mérité.
     
    Elle l'aida néanmoins à se relever en tendant sa main. Ce dernier la prit et la jeune scénariste le releva d'un simple geste.
     
    -Toujours aussi forte, dit-il impressionné.
    -Ouais...
    -Je l'ai mérité hein ? C'est ce que tu vas me dire ?
    -Hiroki ! T'a couché avec Nao alors que ça fait qu'une putain de journée que vous vous êtes remis ensemble ! Tu te rend pas compte ou quoi ?! Ça fait trois ans qu'elle morfle en se demandant si t'es toujours en vie et toi tu reviens la bouche en cœur et vous niquer !
     
    Hiroki se gratta nerveusement l'arrière de la nuque. Il comprenait pourquoi elle prenait la chose si mal. Après tout, Abby aimait énormément ses petites sœurs et elles feraient tout ce qui étaient en son pouvoir pour les protéger.
     
    -Je sais... mais Abby, j'aime Nao et je te jure que je la laisserais plus jamais. Puis on a pas niquer, on a fait l'amour et je sais très bien que pour toi comme pour moi.... c'est pas pareil. C'est pas une pute que j'ai chopper comme ça, putain !
    -Encore heureux ! Sinon je te fais un autre œil au beurre noir et tu ressembleras à un putain de panda ! s'écria cette dernière, hors d'elle.
    -Je sais, je sais... Tu me crois au moins ? lui demanda t-il.
    -Ça reste à prouver. Je veux te faire confiance, mais j'ai du mal. Comprends-moi, c'est de ma sœur qu'on parle. Déjà que je n'ai aucune nouvelle de Yoru depuis cette nuit et qu'elle n'est toujours pas rentré... Je me fais un sang d'encre pour cette gamine ! Alors en plus si tu fais du mal à Nao, je crois que je vais péter d'un AVC avant l'âge !
    -T'inquiète, j'comprends.
     
    Il lui attrapa le bras et lui fit un câlin. Ses deux là avaient toujours eu une relation un peu comme ça. Ils se disputaient et Abby frappait très souvent Hiroki mais ils restaient néanmoins les meilleurs amis du monde.
     
     
    Les filles finissaient de déjeuner quand Abby revint deux minutes plus tard et s'installa à table. Tandis qu'Hiroki rentrait en se tenant l'œil et se dirigea vers la salle de bain pour voir l'ampleur des dégâts.  Elle prit son téléphone et commençait à lire l'article en question dont Chang Wook lui avait parlé.
     
    -Un café, nee-chan ? demanda Yoruichi.
    -Oui, s'il te plait.
     


    Abby qui était si préoccupé par Hiroki puis par cette histoire d'article qu'elle n'avait pas vu que Yoruichi était de retour. Elle se releva faisant tomber sa chaise au passage.
     
    -TU ES RENTRE ? s'écria t-elle.
    -Oui, unnie ! Je vais te préparer ton café... dit-elle en se levant à son tour en tentant de ne rien laisser paraître à sa sœur.
     
    Nao et Yuka débarrassait pendant ce temps en faisant profil bas. Yoruichi allait avoir droit à un savon...
     
    -Et je peux savoir où tu étais passé cette nuit mademoiselle ??!!
    -Oh ben... je me suis baladé, unnie... J'ai profité de ma première journée au Japon pour faire un tour à Tokyo...
    -Te fous pas de moi, Yoru...
    -J'étais avec Takahiro, avoua soudain Yoruichi. De toute façon, il fallait bien qu'elle avoue tout à sa sœur aînée un jour.
    -Donc tu es entrain de me dire que tu as passé la journée avec Taka, au lieu de rester avec nous déjà. Et qu'EN PLUS tu as passé toute la nuit avec lui ??
    -Mais on a rien fait, unnie !
    -Tu te fous de moi ? Même si vous n'avez rien fait, tu t'es barrée et tu n'as donner aucune nouvelle ! s'exclama Abby.
    -Je t'ai envoyé un message, unnie !
    -Oui, un seul putain de message ! Il aurait pu se passer n'importe quoi entre ce message et ce matin !!!
     
    Yoruichi baissa la tête. Elle trouvait sa sœur injuste... C'était toujours pareil avec elle... Elle était avec Takahiro, il ne se serait rien passé de mal de son point de vue. Certes, elle était rentrée au petit matin, mais elle n'avait pas vu l'heure passer... Quand le soir était venu, elle avait envoyé un message à sa sœur aînée mais après cela en compagnie de Taka, elle n'avait pas vu défiler le temps... Mais elle ne trouvait pas qu'elle avait exagérer, pour elle c'était normal mais apparemment Abby voyait les choses autrement...
     
    -Mais unnie, il ne s'est rien passé ! Regarde je vais bien ! Je comprends que tu t'inquiètes mais il n'y a aucune raison pour ça ! répliqua Yoruichi, ce qui énervait encore plus Abby.
    -Je m'inquiéterais plus pour toi alors... renchérit Abby, qui n'avait pas envie d'hurler sur sa sœur mais qui sentait la pression monter.
     
    Yoruichi voyait bien que celle-ci était en colère et elle n'avait pas envie qu'elle se fasse la guerre. Elle décida alors d'aller s'enfermer dans sa chambre en boudant.
     
     
    Une fois la porte fermée, elle s'affala sur son lit et attrapa son téléphone regardant son nouveau fond d'écran qu'elle venait de mettre le matin même. C'était un selfie d'elle et Taka aux aurores juste avant qu'ils ne se quittent ce matin....
    Elle repensa alors à leur rendez-vous...
     
     
     
    Love in Trouble - Chapitre 9
     
    Takahiro et Yoruichi
     
     

     
     
                           F.L.A.S.H.B.A.C.K
     
     
     
    Après avoir reçu le message de Taka, Yoruichi était monté se préparer. Elle avait mis une robe rouge un peu sexy puis attrapa sa trousse a maquillage qu'elle vida entièrement sur le lit. Prenant ce qu'elle avait besoin, elle se maquilla puis descendit en vitesse les escaliers de la villa. Elle avait si hâte de revoir Takahiro !
     
    Quand elle fut au rez-de chaussée, elle vue que Yuka n'était plus là. Elle avait été si longue à se préparer ? Elle ne trouvait pas pourtant. Haussant les épaules, elle sortit à l'extérieur et vu Yuka plus loin sur la plage jouant avec son téléphone. Elle sourit puis se dirigea de l'autre coté de la villa, là où il y avait la route. Takahiro s'était garé là devant la villa, et le moteur de sa voiture tournait. Elle l'observa un instant, il était affalé dans son siège avec son smartphone en main. Soudain, son propre téléphone sonna. Elle avait un message.
     

    -Takahiro –
     
    Tu es bientôt prête ? Ce n'est pas pour te presser, mais sa fait 40 min que je t'attends et j'ai peur que ta sœur aînée Abby ne débarque...
     

     
    Yoruichi sourit en lisant le message et se mit à courir vers la voiture. Une fois à la hauteur de celle-ci, elle se plaça du coté de la fenêtre du conducteur qui était grande ouverte. Elle y posa ses mains et regarda Taka qui fut surpris de la voir.
     
    -Je suis là ! Désolé de t'avoir fais attendre, lui dit-elle avec un large sourire.
    - C'est rien... fit ce dernier en détaillant la tenue de la jeune femme. Tu es ravissante, lui dit-il ensuite faisant rougir la concerné.
     
    Elle fit le tour de la voiture puis s'installa sur le côté passager. Takahiro lui sourit, sourire qu'elle lui rendit puis il enleva le frein à main, mit sa première et appuya sur l'accélérateur faisant avancer la voiture.
     
    -Où est-ce qu'on va ? demanda Yoru en ouvrant sa fenêtre.
     
    Il faisait drôlement chaud et l'air était très humide qui plus est. La chaleur était étouffante.
     
    -Je pensais aller à Tokyo, il y a plus d'activité à faire que à Kamakura. Puis içi, on risque de tomber sur toute ta famille...
    -Oui, sûrement. Mais dis surtout que tu as peur de unnie. Je me trompe ?
    -Tu aime tellement la Corée que tu es obligé d'appeler Abby « unnie » ?
    -J'aime l'appeler ainsi, je vois pas le soucis. Puis ça ne la dérange pas non plus !
     
    Takahiro laissa tomber l'affaire, il n'avait pas le choix. Il n'avait jamais le dernier mot avec Yoru et puis ça ne le dérangeait pas plus que cela. Du coin de l'œil, il observait la jeune femme. Sa robe était assez sexy et avec la chaleur qui régnait, il voyait quelques petites gouttes de sueur perlait le long de son cou.
     
    -Ferme la fenêtre, je vais allumer la climatisation, lui dit-il en appuyant sur le bouton de sa propre fenêtre.
    -Ah, oui merci... fit-elle un peu gênée en s'essuyant.
     
    Ça la mettait mal à l'aise de transpirer ainsi... Un silence se fit alors, la mettant encore plus mal à l'aise. Elle n'aimait pas cette atmosphère...
     
    -Je peux mettre de la musique ? demanda t-elle afin d'être poli.
    -Oui, vas-y lui répondit-il.
     
    Un grand sourire s'afficha sur le visage de Yoruichi. Elle chercha son téléphone dans son sac à main et mis sa playlist du moment. La première chanson fut une chanson de MonstaX, ce qui surprit quelque peu Takahiro. Il laissa passer même si ce n'était pas trop son genre musical... Lui c'était plus du rock, pas de la kpop... Il préférait largement Linkin Park par exemple... Une fois la chanson terminée, ce fut au tour d'Infinite de passer. Encore une fois, il observa Yoruichi qui à chaque fois qu'elle entendait la voix de Kim Myung Soo alias « L » ses yeux brillait ! La chanson précédente c'était lorsque Shownu chantait...
     
    La jalousie et l'exaspération montait en Takahiro, mais ayant un caractère assez doux il ne dit rien. Après avoir passer presque une heure de route à écouter de la kpop mais avec tout de même quelques  chansons de son propre groupe, les deux amoureux arrivèrent enfin à Tokyo.
     
    Takahiro se gara sur un parking qui ne payait pas de mine, il voulait éviter d'être reconnu pour être tranquille avec Yoruichi.
     
    -Ça te dit qu'on aille se manger une glace pour se rafraîchir ? proposa-t-il.
    -Oh oui !! fit Yoruichi qui était un peu gourmande à ce niveau, puis il faisait tellement chaud que c'était le bienvenue.
     
    Taka lui sourit et lui attrapa la main pour se diriger vers un glacier qu'il connaissait bien dans le quartier. Yoruichi regardait la main de Taka dans la sienne, son cœur rata un battement. Cela faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas vue. Elle avait envie de tout recommencer avec lui, mais elle se demandait un peu ce que lui pensait. Était-ce un signe de sa part ? En tous cas, cela lui plaisait beaucoup !
     
    Main dans la main, ils prirent chacun une glace à l'italienne gout vanille pour Taka et goût chocolat avec des pépites en surplus pour Yoru. Ils se promenèrent ensuite se tenant toujours la main et mangeant leurs glaces le long des rues de Tokyo. C'était agréable mais la chaleur gâchait un peu le tout... Alors qu'ils marchaient, Yoruichi vue au loin une boutique de manga spécialisé dans le Boy Love...
     
    -AH !!! lâcha t-elle avant de se tourner vers Taka l'air confuse.
     
    Ce dernier fut mort de rire. Il connaissait la passion de la jeune femme pour les boys love... C'est vrai que cela fut un choc pour lui quand il l'avait appris mais maintenant ça le faisait plus rire qu'autre chose. Yoruichi se mordit les lèvres, ça faisait des mois qu'elle n'avait acheté aucun manga et ça lui manquait un peu... Elle avait du mal à résister... Oh et puis zut ! pensa t-elle. Elle avança vers la boutique en tirant Takahiro qui fronçait désormais les sourcils.
     
    -Tu veux y aller ?? s'étonna ce dernier.
    -Je veux voir s'ils ont le dernier tome d'une série que je suis !!! s'écria t-elle, toute excité à présent.
    -YORU !!!! fit Taka mais c'était peine perdue, quand elle avait quelque chose en tête...
     
    Il n'eut le temps que de mettre en vitesse de grosses lunettes de soleil, ainsi qu'un masque blanc avant qu'ils n'entrent dans la boutique. Yoruichi se dirigea à toute vitesse sur les nouveautés parut dans la semaine. Et son précieux sésame était bien là, devant elle !! Elle prit le tome entre ses mains comme la chose la plus précieuse au monde à présent. Délaissant totalement le pauvre Takahiro...
     
    -Yoru ! Tu te rappelles que je suis quelqu'un de connu quand même ? lui souffla t-il à l'oreille pendant que quelques clientes passaient à leur côté, étonné de voir un homme içi.
    -Mais regarde c'est Soya-sama le professeur avec son élève Soji-kun !!! La suite de leur histoire d'amoureuh !!!
    -Yoru... dit-il cette fois-çi désespéré....
    -Oh, une nouveauté ! s'écria t'elle ensuite en prenant le premier tome d'un tout nouveau manga.
     
    Takahiro laissa tomber et attendit que la jeune femme ne lui remplisse les bras de mangas... Cela faisait une grande pile de son bassin jusqu'à son cou. Il souffla en tentant de ne pas tout faire tomber. Cependant un petit sourire en coin venait égayer sa journée, car cela lui rappelait les moments qu'ils passaient ensemble autrefois. Ce n'était pas la première fois qu'elle l'emmenait faire les magasins, et il n'avait jamais su lui dire non. C'était quand même plus facile lorsqu'il n'était pas connu...

    Après avoir passer plus d'une heure dans la librairie, ils ressortirent les bras chargés de sacs plastiques contenant les mangas. Ils retournèrent à la voiture de Taka et y déposèrent les sacs sagement dans le coffre.
     
    Yoruichi était sur un petit nuage, c'était une journée fort agréable ! Elle aurait de la lecture pour un moment ! En fermant son coffre Takahiro regarda à droite puis à gauche dans la rue. Elle semblait déserte... Il se lança alors sans aucune hésitation. Attrapant le poignet de Yoruichi, la prenant totalement au dépourvu il l'attira auprès de lui jusqu'à ce que leurs deux visages ne soient plus qu'à quelques millimètres l'un de l'autre.
     
    Yoruichi regardait de ses grands yeux noisette le regard noir ébène de Taka. Elle déglutit difficilement, sentant son cœur battre la chamade à présent.
     
    -Yoru ? dit-il.
    -O...Oui ? répondit-elle.
    -Tu ne m'a pas répondu à ma question lorsque je t'avais demandé si tu étais toujours célibataire ?
    -Oh... on en a pas reparlé depuis...
    -Je le sais bien, on a passé des heures à se parler sans l'évoquer, dit-il un sourire aux lèvres, sa main à présent dans celle de Yoruichi.
    -Donc ? demanda t-il à nouveau. J'aimerai une réponse.... Souffla t-il ensuite, les yeux pleins d'espoir.
    -Je n'ai personne... D'ailleurs je n'ai eu aucune relation depuis qu'on a dû se séparer.
     
    Un large sourire s'afficha sur le visage de Takahiro. Il rapprocha la jeune femme un peu plus de lui.
     
    -J'aimerai qu'on reprenne notre relation, même si on vit dans deux pays différents. Je m'en fous, je te veux toi.
     
    Les yeux de Yoruichi s'humidifièrent légèrement. Elle était si heureuse, qu'elle sentait des larmes de joie arriver !
     
    -Oh moi aussi ! répondit-elle haut et fort.
     
    Sans en demander plus, elle plaqua ses lèvres sur ceux de Takahiro qui fut un peu pris au dépourvu. Seulement elle qui voulait un simple bisou ayant peur de se faire remarquer dans la rue, fut prise à son tour de court quand Takahiro la retourna un peu de coté vers la voiture afin de les cacher des passants et l'embrassa avec toute la passion dont il était capable.
     
    Après quelques instants, le couple se sépara avec des grands sourires se tenant toujours la main cependant.  Ça y été, il était eux aussi à nouveau réuni et ils allaient essayer de faire fonctionner leur couple malgré la distance !!
     
     Ils passèrent ensuite le reste de la journée ensemble à se promener, ils allèrent même au cinéma voire un film et mangèrent dans un restaurant typiquement japonais... Un rendez-vous d'amoureux en somme.
     
    Ils ne virent tellement pas le temps passer que la nuit commençait à tomber à Tokyo. Quand ils s'en rendirent compte, ils décidèrent de rentrer à Kamakura. Cependant une fois là-bas, se fut dur de devoir se séparer et ils allèrent ils se promenèrent le long de la plage main dans la main, jusqu'au lever du jour....
     
     
     
                     F.I.N DU F.L.A.S.C.H.B.A.C.K

     
     
     
    Oui c'était un rendez-vous parfait. Mais peut-être avait-il un peu abusé ? Comment réagirait-elle, elle-même si elle n'avait eu aucune nouvelles de ses sœurs ? Surtout qu'Abby n'était pas au courant pour Takahiro... Soudain, elle fut prise de remords. Elle se leva et descendit au rez-de chaussée chercher Abby. Lorsqu'elle fut en bas, elle chercha cette dernière mais ne vit personne à part Nao et Hiroki sur le canapé plus loin. Sa sœur tenait un torchon remplit de glaçons sur l'œil d'Hiroki.
     
    -ITAIII !!!!! Ca fait mal !!! se plaignit ce Hiroki en faisant un mouvement de recul.
    -Désolée... souffla Nao, l'air peiné en se mordillant les lèvres.
     
     
    Yoruichi s'approcha d'eux.
     
    -Vous n'avez pas vu unnie ? demanda t-elle.
    -Elle est dehors... répondit Nao en jetant un coup d'œil vers la porte fenêtre qui se trouvait à coté du canapé et menant vers la plage.
     
    La plus jeune s'avança alors vers la porte et sortit à l'extérieur. Après quelques minutes de marche, elle rejoignit Abby assise par terre regardant la mer au loin. Elle avait une cigarette aux lèvres, ce qui surprenait Yoruichi. Abby ne fumait plus depuis des années. Elle s'installa au cotés de sa grande sœur et lui fit un câlin.
     
    -Je suis désolé unnie !! Je croyais que tu avais arrêté de fumer ?
     
    Abby finit sa cigarette et l'écrasa au sol avant de récupérer le mégot et de le mettre dans sa poche pour le jeter. Elle détestait polluer la nature.
     
    -Oui, mais j'avais besoin de me détendre. Entre Nao puis toi qui rentre au petit matin, ça m'a pas mal atteint les nerfs.
    -Oh... tu  as les trouvez où ? demanda Yoruichi en désignant le mégot dans la poche d'Abby.
    -J'en ai pris une dans le paquet d'Hiroki, il m'a regarder faire et je l'ai tué du regard. D'où il me juge ? D'ailleurs il prend des Vogue pèche-abricot dégueulasse...
     
    Yoruichi rit à cette phrase.
     
    -Je suppose qu'il ne pouvait pas t'en empêcher ! dit-elle en riant.
    -Il avait pas intérêt ! répondit Abby encore en colère contre ce dernier.
    -Tu m'en veux nee-chan ? demanda Yoruichi
     
    Abby tilta, c'était rare que Yoruichi l'appelle ainsi. Ça la surprenait, pourtant elle aimait aussi se faire appeler unnie.
     
    -Oui, mais parce que je me suis inquiété pour toi. Et je veux que tu fasses venir Taka pour que je lui parle de vive voix aussi.
    - C'est vraiment nécessaire ? demanda Yoruichi en sachant pertinemment la réponse.
    -Yoru.... Souffla Abby.
    -Oui je le ferais venir, unnie ! J'aurai essayé de le sauver... dit-elle en souriant tout de même, car elle savait que la crise avec Abby était passée.
     
     
    Elles se firent un câlin et se levèrent rejoindre les autres dans la villa.
     
     
    -Ces clopes sont vraiment dégueulasse, j'ai besoin d'un café pour enlever le goût ! s'exclama Abby en marchant.
     
     
     
    En rentrant dans la villa, Abby lança un regard à Hiroki qui tenait sa poche de glace tandis que Nao s'était complètement endormi sur le canapé.
     
     
    -On va au bloody beach ce soir ? proposa t-elle.
    -Oui, je suppose que tu veux connaitre les dernières embrouilles qui ont eu lieu, répondit Hiroki en enlevant la poche de glace et la poser sur la table basse.
     
    Abby hocha la tête.
     


     
    ******************************

     
     
    Bloody Beach 20H :
     

     
    Koki regardait Abby inspecter ses serveurs sous le regard de toute la bande présente. Elle les regardait de long en large, les hommes étant alignés devant elle. Yuka, Nao et Yoruichi qui étaient toutes les trois assises à une table la regardait faire tandis que Jin et Hiroki s'étaient placé derrière la chef.
     
    -Taka n'a pas pu venir ? demanda Nao en se tournant vers Yoruichi.
    -Non, ils sont en pleine tournée. Je n'ai pu l'avoir que hier pour moi, souffla de désespoir la jeune femme.
    -Oh, ça doit être dur... compatit Yuka en grignotant une chips.
     
    Yoruichi avait tout raconter aux filles le déroulement de son rendez-vous cette après-midi et elles étaient contentes pour elle.  Pendant qu'elle félicitait sa sœur, Yuka jeta un œil à Jin. Elle le trouvait tellement attirant quand il jouait les bras droits de sa sœur aînée. S'en était de même pour Nao avec Hiroki d'ailleurs. Une fois l'inspection d'Abby terminée, cette dernière rejoignit ses sœurs.
     
    -Alors ? Ça donne quoi les petits nouveaux ? demanda Yoruichi.
    -Bof... Je commence à me demander si je ne devrais pas revenir pour reprendre l'affaire en main ici.... souffla Abby.
     
    Elle claqua des doigts et un serveur arriva vers eux.
     
    -Une bière, commanda-t-elle.
    -Très bien, Abby-sama répondit le serveur qui n'était autre que Ryo.
     
     
    Ses yeux croisèrent ceux de Yuka lorsqu'il s'en alla, et elle se demandait bien pourquoi ce type n'arrêtait pas de l'irriter...  C'était simple, à chaque fois qu'elle était en sa présence elle avait envie de le claquer. Alors qu'elle se demandait ce qui pouvait bien l'énerver comme cela chez lui, un brouhaha commença à se propager dans la foule présente.
     
    -C'est bien animé ce soir dis donc, lâcha Jin qui venait d'arriver et qui se posta derrière Yuka.
    -Je ne suis là que depuis une semaine, mais je n'ai jamais vu autant les gens agités ! s'exclama Hiroki en arrivant à son tour.
     
    Yoruichi se leva soudain d'un bond, écarquillant les yeux et pointant son doigt vers la porte d'entrée du Bloody Beach.
     
    -CHANG WOOK OPPA !!!!! s'écria t'elle.
    -QUOI ?! s'écria à son tour Abby en se levant également.
     
    Yuka et Nao se dévisagèrent quant à elles, avant de jeter un regard à Hiroki et Jin.
     
    -C'est son coréen dont vous m'avez parlé ça ! s'exclama Yuka.
     
    La foule qui se trouvaient au bar s'écartaient petit à petit pour laisser un passage à Chang Wook ainsi qu'à Akira qui suivait derrière lui.
     
    -Tu était au courant ? demanda Nao à Abby.
    -Bien sûr que non !!
    -Il est canon dis donc !!! s'exclama Yuka qui avait les yeux qui pétillaient.
    -HEY !!!! Je suis là ! râla Jin.
     
    Yuka se tourna vers lui. Il se trouvait toujours derrière elle.
     
    -Si on peut plus mater... râla-t-elle à son tour en soufflant d'exaspération.
     
    Chang Wook arriva à leur hauteur.
     
    -Ohayo, mina-san.... C'est bien ce qu'on dit au Japon, non ? demanda-t-il avec un large sourire.
    -Mais qu'est-ce que tu fou içi ? s'exclama Abby.
    -On a eu un petit souci technique sur le plateau.... Expliqua Chang Wook.
    -Petit soucis ? Je dirai plutôt qu'ils sont au chômage technique pendant une bonne semaine ou même deux, continua Akira.
    -Comment ça ? demanda Abby sans comprendre.
    -Pour tout t'expliquer il y a eu une inondation sur le plateau de tournage... On a à peine pu tourner quelques scènes et puis PAF l'un des tuyaux de la robinetterie à exploser. Il n'y a eu aucun blesser mais le tournage est bien compromis...
    -Je leur avait dit de revoir leur installation ! Elle datait au moins de l'ère des dinosaures ! s'écria Abby.
    -Du coup, vous êtes en vacances alors ? demanda Hiroki en s'adressant à Chang Wook.
    -Oui, je me suis dis que ce serait sympa de venir rejoindre Abby avec Akira.
     
    Chang Wook dévisageait Hiroki tandis que ce dernier regardait Akira. Son filleul avait bien grandi... Il était presque aussi grand que lui !
     
    -Oka-chan, depuis quand tonton Hiroki est de retour.... ? demanda Akira.
     
    Abby tourna le regard vers ce dernier.
     
    -Figure toi que ton cher parrain et revenu comme une fleur pour enlever Nao, expliqua-t-elle.
    -Tu va pas recommencer quand même ? déclara Hiroki.
    -Donc c'est vous l'ex à Nao-chan ? demanda Chang Wook.
    -Oui enfin maintenant on s'est remis ensemble, expliqua Hiroki en souriant en regardant Nao qui souriait également.
    -Ouais.... Voila... fit Abby.
     
    Chang Wook sourit à son tour mais pas pour les mêmes raisons. Cela le faisait rire quand Abby jouait le rôle de protectrice envers ses sœurs. Il se tourna vers le fils de cette dernière.
     
    -Akira, tu veux bien rester avec tes tantes et tes oncles ? Je voudrais parler à ta mère...
    -Ouais ! Vas-y Appa ! (papa en coréen)
    -APPA ??!! s'exclamèrent tout le monde en chœur.
     
    Chang Wook ne tilta même pas et attrapa le poignet de la jeune scénariste et l'amena vers l'extérieur de force.

    -Est-ce qu'on a rater un épisode ? demanda Jin au reste de la bande.
    -Peut-être qu'il va ENFIN se déclarer à unnie ! s'exclama Yoruichi pleine d'espoir.
    -Ca sera bien en tous cas, je suis contente pour nee-chan ! fit Nao.
    -Oui, il a l'air pas mal comme beau-frère dit Yuka.
    -Yu.... Souffla Jin.
    -Hey ! Commence pas avec ta jalousie ! s'exclama Yuka.
    -Au moins, toi tu a ton copain avec toi ! s'écria Yoruichi a à Yuka.
    -Vous allez pas vous disputez quand même ? demanda Nao à ses petites sœurs.
    -C'est elle qui a commencez !! s'exclamèrent en chœur les deux plus jeunes.
     
    Tout le monde se mit à rire. Akira quant à lui s'approcha de Hiroki.
     
    -Tu repars plus maintenant, j'espère !
    -Tu a aucun souci à te faire de ce côté ! fit Hiroki en ébouriffant les cheveux de l'adolescent.
     
                             ************************************
     
    Love in Trouble - Chapitre 9
     
     

    Chang Wook traînait Abby loin du Bloody Beach. Il ne savait pas où il allait mais il voulait à tout prix avouer ses sentiments à la jeune femme. Il en avait assez de tourner en rond et de ne jamais oser franchir le pas. S'il ne le faisait pas, il savait que d'autres ne s'en priveraient pas ! Comme par exemple le jeune Jaebum, qui allait profitait de l'affaire de l'article pour faire craquer Abby ! Et ça il en était sûr !
    Si ce n'était pas lui, il savait que l'ex-mari de la belle allait tout faire pour revenir dans son cœur également et cela il en était hors de question.
     
    Non, il aimait Abby et il allait lui en parler ce soir.
     
    Une fois le Bloody Beach hors de vue, lorsqu'on ne voyait plus que les éclairages du bar au loin Chang Wook s'arrêta net. Tellement nettement qu'Abby le percuta de plein fouet.
     
    -Putain ! Mais t'es con de t'arrêter comme ça ! Tu pourrais prévenir ! dit-elle en touchant son nez à présent endolori.
    -Oh désolé !! fit gênée le coréen en s'avançant vers elle et prenant le visage d'Abby entre ses mains. Tu vas bien ?
     
    Il la scrutait du regard. Abby ne faisait pas attention à lui de premier abord et grimaçait. Son nez la lançait pas mal il fallait dire. Puis sentant les mains de Chang Wook sur elle, elle commença à se détendre et leva les yeux vers lui. Il avait l'air inquiet et touchait son visage pour s'assurer qu'elle aille bien.


    Chang Wook était si préoccupé par son inquiétude qu'il ne faisait pas attention au regard d'Abby sur lui. Puis petit à petit, il s'en rendit compte.
    Ils se scrutaient alors littéralement du regard tout les deux. Chang Wook avait très envie de lui sauter dessus mais cela ne ferait que la faire fuir, évidemment. Enfin elle serait plus du genre à le frapper avant de fuir... Difficilement, il lâcha le visage d'Abby et se reculant en se raclant la gorge.
     
    Un instant de silence un peu pesant plana soudainement jusqu'à ce qu'Abby ne le brise. Elle sentait son cœur battre la chamade, ce contact proche de Chang Wook l'avait rendu toute chose.
     
    -Pourquoi tu m'as amené jusqu'ici ? demanda-t-elle voulant une réponse et essayant de reprendre son calme.
    -Oh.... Eh bien je voulais te parler, Abby, dit Chang Wook le plus sérieusement au monde.
    -Ben parle alors, dit Abby mettant les pieds dans le plat sans le vouloir.
    -C'est-à-dire que... je ne peux pas te dire ça comme ça, dit-il un peu gêné.
    -Pourquoi ? insista Abby.
    -Parce que j'ai peur de ta réaction et que tu le prennes mal, expliqua-t-il.
    -Je ne peux rien prendre mal venant de toi, j'ai une total confiance en toi, déclara-t-elle.
    -Oh, tu ne devrais pas avoir si confiance en moi que ça.... Souffla-t-il.
     
    Il disait cela le dos tourner, préférant regarder la mer toute proche plutôt qu'Abby.
     
    -Pourquoi ? dit-elle.
     
    Elle ne voyait vraiment pas de quoi il parlait.
     
    -Je t'ai volé un baiser un jour, enfin plutôt tu as répondu à mon baiser mais tu n'étais pas dans ton état normal.... Commença-t-il à expliquer.
    -Mais qu'est-ce que tu racontes ? dit-elle sans comprendre.
     
    Il se tourna vers elle.
     
    -Tu sais le jour où on a bossé sur le drama pendant toute la nuit et qu'on a pas mal bu.... Le jour où tu m'as parler de ton ex et de ta vie. Ce jour-là je t'avais ramené chez toi. Tu avais trop bu et une chose en entraînant une autre, je t'ai embrassé et tu as répondu à mon baiser. Tu ne dois surement pas t'en souvenir car tu ne m'en as pas parlé depuis....
    -Attend, tu es entrain de me dire qu'on s'est furet tous les deux ??

     
    Chang Wook rit nerveusement et se gratta la nuque. Il ne savait pas comment elle allait réagir... Allait-elle mal le prendre ? Allait-elle le frapper ? Allait-elle ne plus jamais lui adresser parole ? Il commençait à paniquer à cette idée. Abby, pourtant ne bougeait toujours pas et le dévisageait.
     
    -Donc tu me dit pas des conneries ? On a vraiment...
    -Oui, et non je ne me fou pas de toi. Pour tout te dire, tu me plais depuis pas mal de temps, Abby.
    -Je te plais ? Tu es sûr qu'on parle de moi, là ?
    -De qui d'autre tu voudrais qu'on parle ? Je ne connais qu'une Abby et je ne suis proche que de toi.
    -Attend, rembobine.... Parce que j'ai vraiment du mal à comprendre les paroles qui sortent de ta bouche.
     
    Chang Wook esquissa un sourire et se rapprocha de la scénariste. Il posa sa main sur sa joue et la regarda dans les yeux, la faisant baisser la tête. Mais l'acteur n'était pas vraiment de cet avis et lui remonta doucement le visage jusqu'à ce que ses yeux s'incrustent dans les siens.
    Abby était totalement gênée et voulait détourner son regard mais Chang Wook l'en empêchait.
     
    -Tu ne me crois pas n'est-ce pas ? Comment pourrais tu plaire à quelqu'un c'est ça ? Toi, la femme divorcé et mère célibataire d'un adolescent. C'est ça ?
     
    Abby hocha la tête. Chang Wook avait baissé sa main et lui avais attraper l'une des siennes.
     
    -Tu sais, je m'en fiche que tu as été mariée et j'adore Akira. On s'entend très bien, il m'appelle Appa depuis quelques jours en plus, dit-il en riant.
     
    Abby esquissa un petit sourire en imaginant son fils dire cela.
     
    -Pas très glamour pour une déclaration, n'est-ce pas ? réalisa-t-il soudainement en repensant à ce qu'il venait de dire.
    -En effet, avoua Abby. Mais au moins tu es sincère, rit-elle.
     
    Chang Wook lui sourit puis redevint sérieux.
     
    -Abby ? Je voulais te dire tout ça parce que ça fait un moment qu'on se connait et cela fait aussi longtemps que j'ai réalisé que j'avais des sentiments pour toi. Je t'aime, Abby et je voudrais qu'on essayer de créer quelque chose ensemble.
    -Tu es amoureux de moi ? C'est ce que tu voulais donc me dire ? répéta Abby incrédule.
    -Oui, et toi ?
    -Moi ?
    -Est-ce que j'ai une chance ou bien tu préfères qu'on reste ami ?
    -Oh.... C'est une question que je me suis poser pas mal de fois dernièrement. Et... je crois que je t'aime aussi. En tous cas, j'aimerai pour une fois arrêter de penser au passé et aller de l'avant et essayer d'avoir un avenir avec quelqu'un comme toi.
     
    Chang Wook lui fit un large sourire et la tira d'un coup vers lui. Il la serra fort contre lui et attrapa ses lèvres pour un second baiser cette fois-ci beaucoup plus réceptif.


    Ils étaient aux anges tous les deux. Abby était heureuse et les voiles de nuages noirs qui l'entouraient se dissipaient petit à petit. Est-ce qu'un avenir prometteur se mettait enfin sur sa route ? C'était ce qu'elle espérait en tous cas. Chang Wook était l'homme parfait à présent pour elle, et elle avait l'impression qu'elle revivait enfin.
     
    Ils se séparèrent et se regardèrent les yeux dans les yeux, le sourire aux lèvres quand un flash ainsi qu'un « clic » les firent se tourner d'un coup vers la pénombre de la nuit.
     
    Quelqu'un venait de les prendre en photo, et des éclats de rire sortaient venaient jusqu'à leurs oreilles. Ils plissèrent les yeux et virent toute la petite bande composée des sœurs d'Abby ainsi que d'Hiroki et Jin arrivant en marchant au loin.  Akira était bien à l'avant et avait un appareil photo en main.
     
    -Alors ? Je peux vraiment appeler Chang Wook « Appa » ? demanda t'il avec un sourire farceur.
    -Akira ! Me dit pas que tu viens de nous prendre en photo ? s'offusqua Abby.
    -Bien sûr que si oka-chan !! dit-il en riant.
    -C'est au moins Jin ou Hiroki qui ton foutu ça en tête !!! s'écria-t-elle.
     
     
    Derrière Akira, les deux concerner se regardaient.
     
    -Je t'avais dit que c'était une mauvaise idée de lui donner cette appareil photo ! s'exclama Hiroki.
    - T'es rabat-joie Hiro ! Regarde c'est drôle, on dirait une vraie p'tite famille avec l'ado casse-couille !! dit Jin en montrant de la main Akira, Abby et Chang Wook.
    -Ouais, mais Einstein à ton avis c'est qui qu'Abby va encore défoncer ? Tu crois que c'est Akira qui va prendre ?
    -A mon avis vous devriez commencer à courir.... Sifflota Yuka.
    -Hiro-chan... tu va encore te faire frapper.... J'aime beaucoup les pandas mais pas au point que tu ressemble à eux... dit Nao en l'imaginant avec un second œil au beurre noir.
    -Ça serait drôle, n'empêche ! dit Yoruichi en imaginant elle aussi la scène.
    -Yoru, merci de ton soutien ! s'exclama Hiroki ironiquement.
     
    Jin attrapa alors soudainement Hiroki par sa veste.  Il pointa du doigt Abby le regard terrifier.
     
    -Hiro ! Elle a ce regard ! Tu sais le regard qu'elle a quand elle sait qu'on a fait une connerie !
    -T'a raison..... COURS !!!!
     
    Ils détallèrent comme des lapins dans la nuit, en courant dans le sable du bord de mer sous les rires des filles ainsi que Chang Wook et Akira. Pourtant Abby ne bougeait pas, elle aimait cependant les voir partir ainsi. C'était jouissif. Elle se tourna ensuite vers Chang Wook et ils se firent un sourire. Pleins de bonheur les attendaient.

     

     
    **************************

     
    Le soir venu, une fois que tout le monde dormait Akira traînait sur Instagram. Il scrollait en regardant les publications quand il se dit que cela faisait un moment qu'il n'avait pas mis à jour le sien.
     
    Il regardait Chang Wook qui dormait sur l'un des canapés à coté de lui tandis que lui avait eu le droit au second. Son oncle Hiroki dormait au sol avec un sac de couchage et un petit matelas de fortune. Sa mère ainsi que ses tantes Nao et Yoruichi étaient monté dans leurs chambres. Et son oncle Jin et sa tante Yuka étaient rentré chez eux.
     
    C'étaient un peu la misère quand on étaient nombreux mais il ne s'en plaignait pas. Il adorait sa famille. Il chercha les photos qu'ils avaient pris aujourd'hui au Bloody Beach : il en avait pris une avec Hiroki, heureux d'avoir retrouvé son parrain ainsi que quelques autres. Il les posta puis chercha également ceux du Lotte World qu'il avait pris avec Chang Wook.
     
    Il les posta également puis mis une légende : « Appa !  »
     
     
    Tandis que la nuit se passait à Kamakura, à Tokyo Tomohisa étaient également sur Instagram. C'était comme s'il était connecté à son fils. D'ailleurs ils faisaient souvent les mêmes choses au même moment sans le savoir. Il regardait les publications qu'ils n'avaient pas vu depuis sa dernière connexion quand il tomba sur celles d'Akira...
     
    Il se releva de son canapé où il était et cela lui fit comme un choc.
    « Appa » voulait bien dire « Papa » en coréen ? Pourquoi son fils appelait-il ce type ainsi ? Abby avait-elle quelqu'un à présent ? Pourtant il l'avait vu peu de jour avant... Il voulait en avoir le cœur net et ce décida à retourner à Kamakura...
     
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------
     
     
    Love in Trouble - Chapitre 9
    Gif du film "DROP", rien à voir avec le chapitre xD
     
     
     
     
     
    Voila la fin du Chapitre 9 !
     
    Je pense que d'içi environ 5 chapitres encore, la fiction sera terminée. Je ne vois pas ce que je pourrais dire de plus concernant cette fic ^^"
    Mais pas de panique, j'en ferais une autre quand elle sera finie.
     
     Bref, beaucoup de déclarations et de mise en couple dans ce chapitre, je m'en étais pas rendu compte en écrivant xD
    Il faut dire que j'ai pris pas mal de temps à finir ce chapitre... 
    Pas trop le temps, ni l'envie puis cette semaine reprise du boulot... T.T
     
     
     
     

    1 commentaire