• Love in Trouble - Chapitre 4 Partie 2

     


    19H30.... Il était 19h30, et Chang Wook se trouvait déjà devant la maison d'Abby. Est-ce que trente minutes d'avance était grave ? Il ne savait pas vraiment, d'habitude il était toujours à l'heure. Jamais en avance, ni en retard d'ailleurs. Après la réunion, il était rentré chez lui, s'était doucher puis il était parti acheter une bouteille de saké dans une épicerie japonaise qu'il connaissait bien dans Séoul. Il avait longtemps tergiversé sur ce qu'il allait acheter pour ne pas venir les mains vides, et il pensait que cela était une bonne idée.
     
    Il était devant le petit portail blanc et attendait.... Enfin, il ne savait pas vraiment ce qu'il attendait. Il faisait les cents pas de droite à gauche sa bouteille de saké en main. Quiconque passait à cet instant penserait que c'était un alcoolique ou un être bizarre. Pourquoi était-il toujours comme un adolescent lorsqu'il était amoureux ? Bon, il ne l'avait pas été très souvent et puis pour lui sa relation avec Abby était tellement naturelle... qu'il se trouvait très bête d'être aussi froussard ! Il allait déclarer ses sentiments ce soir !! Il le fallait, enfin... il allait essayer.
     
    Prenant son courage à deux mains, il ouvrit le portail et commença à avancer vers la porte d'entrée quand soudain Itak débarqua en lui aboyant dessus. Il fonça vers le jeune acteur puis lui sauta dessus en le léchant ! Yoruichi arriva un peu plus loin en courant tandis que Chang Wook essayait d'éviter les léchouilles du jeune border collie.
     
    - ITAK !! SA SUFFIT !!!
    -C'est pas grave... fit Ji Chang Wook. Même si j'aimerai ne pas me retrouver plein de terre... souffla t'il ensuite en s'époussetant.
    -Abby-nee est encore en plein préparatif, elle est entrain de de finir de faire cuire les tonkatsu. Tu es un peu en avance, non ?
    -Un peu oui... dit-il l'air gênée en mettant sa main derrière sa nuque.
     
    Yoru lui sourit et ils allèrent ensuite rejoindre le reste de la bande. Quel ne fut pas sa surprise quand il découvrit que les GOT7 au complet à l'exception de BamBam avec qui les filles ne s'entendaient pas étaient présents... Six hommes dans un salon, cela faisait BEAUCOUP ! Et six hommes plus Chang Wook, Yoru et Nao qui étaient du genre à manger BEAUCOUP.... C'était sans dire qu'Abby avait cuisiné énormément.... Enfin vu l'heure où ils étaient rentrés, elle avait décidé de faire des nouilles de légumes sautées ainsi que des tonkatsu (poulet panée avec de la chapelure japonaise). Pour le dessert Nao et Yoru étaient aller dévaliser en glace le supermarché du quartier.
     
    Chang Wook retira ses chaussures puis salua vite fait tout le monde, il alla  ensuite poser sa bouteille de saké sur le comptoir de la cuisine.
     
    -Désolé, j'ai fait simple aujourd'hui. D'habitude je fais différents plats, mais je n'ai pas vraiment eu le temps. Et on a eu quelques incrustes.... Raconta Abby.
    -Quand ils ont su que nee-chan allaient cuisiner, ils ont voulu venir... déclara Nao qui s'était lever du canapé.

    Le chien de Yoru se posta alors en face de Nao.
     
    -Yoru ne t'a pas donné à manger ? C'est l'heure pourtant... dit la cadette en regardant l'heure sur la pendule fixée au mur.
     
    Chang Wook se tourna et retourna cherchant la plus jeune des sœurs qui étaient pourtant il y a deux secondes à côté de lui.
     
    -Elle est bizarre depuis qu'on est revenue de la JYP.... Elle s'enferme dans son ancienne chambre là-haut , dit Abby en pointant son index vers le plafond.
    -C'est vrai que d'habitude elle est plus présente. C'est moi qui fais mon asocial d'habitude ! fit remarquer Nao.
     
    Abby fit le tour du bar américain et attrapa les joues de sa sœur qu'elle pinça.
     
    -Mais elle va rester avec moi aujourd'hui ma Nao-chan !
    -Nee-chan... sa... fait... maleeeuuhhh !!! râla t-elle.
    -Gomen, gomen !! Mais tu es tellement ... absente parfois.... Dit Abby en la relâchant.
    -J'ai des petits coups de mous des fois ! C'est rien nee-chan !
    -Mouais... dit Abby en retournant à son dîner.
     
    Il était vrai qu'elle était venue rejoindre ses sœurs en Corée, Nao n'était plus la même qu'avant sa séparation avec Hiroki. Pouvait-on dire qu'il l'avait brisé ? C'était un peu cela... il fallait dire.
    Elle était moins joyeuse, moins attentive à ce qui l'entourait et plus dans les nuages, plus... dépressive en fait. C'était comme si sa joie de vivre, l'avait abandonné. Le pire était quand elle se retrouvait seule, elle venait souvent chez Abby ou quand elle restait chez elle Jackson passait assez souvent à l'improviste.... Elle le considérait comme un très bon ami.
     
    Abby qui venait de finir de faire cuire sa viande, regarda sa sœur du coin de l'œil. Elle aussi était passé par la quand elle s'était séparée de Tomohisa. Même aujourd'hui encore, elle avait mal mais continuer d'avancer pour le bien de son fils. Ce dernier passait justement pour chipper quelques nems qu'Abby avait acheter pour en faire un apéritif. Akira était plongé dans son livre, et avait attrapé un des nems quand Abby l'entoura de ses bras.
     
    -Mon bébé !!! s'écria t'elle en l'étouffant à moitié.
    -OKA-CHAN !!! râla Akira en se débattant de l'emprise de sa mère.
    -Tu aime plus maman c'est ça ?! répliqua Abby.
     
    Elle le lâcha alors.
     
    -C'est gênant ka-chan !!!  continua à râler Akira.
     
    Chang Wook et le reste de la bande regarda le spectacle amusé. L'acteur se disait que vraiment l'ex d'Abby ne savait pas ce qu'il avait perdu. Lui, il aimerait tellement faire partie de cette famille !
     
     


                                                     ********************
     
     
    Love in Trouble - Chapitre 4 Partie 2
     
     


     
    Yoruichi était dans sa chambre, enfin son ancienne chambre. Elle n'y avait pas laissé beaucoup d'affaires, juste un lit et quelques vêtements dans son ancien placard demeurait là.
    D'ailleurs cela se voyait qu'elle ne vivait plus dans cette chambre, elle était tellement... rangé.
    Il fallait dire qu'elle n'avait jamais vraiment eu un goût pour le rangement.... Abby se battait tous les jours pour qu'elle range sa chambre quand elle vivait ensemble et cela depuis toute petite. Elle trouvait d'ailleurs que cette pièce était bien trop rangée à son goût et cela la stressait....
     
    Alors qu'elle pensait à tout ça, son téléphone vibra. Yoruichi se jeta littéralement sur ce dernier qui se trouvait sur son lit et.... atterri par terre. Dans sa précipitation, son pied s'était tordu et elle allait certainement avoir un beau bleu demain matin. Elle en avait l'habitude, elle était Miss Bleu de toute manière.... Elle en avait tellement souvent qu'au collège on pensait qu'elle se faisait battre....
     
    Se relevant en vitesse, elle attrapa son téléphone et répondu à l'appel vidéo.
     
    -OUI !! JE SUIS LA !!! s'était-elle écrier.
     
    A l'écran se trouvait celui qu'elle ne pouvait oublier dans son cœur : Takahiro.
     
    -Laisse-moi deviner... tu es tombé ? pouffa de rire Taka en voyant ses cheveux mal coiffés et son air penaud.
    -Haha... comment tu sais ça toi ? lui demanda-t-elle en riant nerveusement.
    -Je te rappel que je te connais depuis très longtemps... et que je te connais par cœur. Je sais tout de toi... lui dit-t 'il faisant rougir la concerné. Tu... tu vas bien au moins ?
    -Oh oui !!! J'aurai sûrement un bleu... mais rien de bien méchant.
     
    Soudain une voix venant du salon s'éleva à l'étage.
     
    -YORUICHIIIII !!! TOUT VA BIEN LÀ-HAUT ? TU T'ES PAS FAIT MAL MA POUPETTE ? criait Abby.
     
    Yoru se précipita vers la porte de sa chambre, l'ouvrit et passa simplement sa tête.
     
    -OUI UNNIE !! J'AI TREBUCHER C'EST TOUT !
    -OKAY ! LE REPAS EST BIENTOT PRET !
    -D'ACCORD, UNNIE !
     
    Elle referma ensuite la porte et alla s'affaler à plat ventre sur son lit, tenant son téléphone à bout de bras.
     
    -Désolé pour ça...
    -Je vois qu'Abby s'occupe toujours bien de ses sœurs. Tu vis toujours avec elles ? demanda Taka.
    -Non, j'ai mon propre appartement mais Abby-unnie prépare un dîner japonais ce soir, du coup on mange tous ensemble.
    -J'aurai bien aimer être là aussi, déclara t'il en se passant sa main dans ses cheveux noirs et humides de sueur. 
     
    Il venait de finir la répétition pour le concert de ce soir et il faisait une chaleur assez humide au Japon en ce moment.
     
    -Moi j'aurai aimé être à ton concert...
    -Ca peut s'arranger ça... fit-il avec un sourire en coin.
    -Qu'est-ce que tu veux dire par là ? demanda Yoru étonnée.
    -Je demande à un des gars du staff de filmer et diffusé en direct rien que pour toi.
    -Oh.... Fit Yoru.
    -Yoru-chan ? Je peux te poser une question ?
    -Oui, c'est quoi ta question ? demanda t'elle curieuse.
    -Tu est toujours célibataire depuis qu'on... a rompu ? demanda Taka avec espoir.
    -TAKAHIRO-SAN !!! s'écria soudainement une voix derrière Taka.
    -Ah hai, j'arrive ! dis Taka en se tournant vers une personne du staff. Je... euh Yoru-chan, je te rappel après. Je... j'attends ta réponse et profite bien du concert !
    -Mais... TAKA !!!
     
    Il était déjà trop tard l'appel c'était interrompu. Et il ne restait à Yoruichi qu'à attendre le début du concert...
     
     
                                                   *********************


     
    Love in Trouble - Chapitre 4 Partie 2
    Ji Chang Wook 



     
    Minuit sonna... Et tout le monde était parti à part Chang Wook. Il finissait de boire un café en compagnie d'Abby. Ils étaient seuls tous les deux assis sur les chaises de jardin, leur tasse posée sur la table avec une petite bougie à la citronnelle pour éloigner les moustiques.
    Les Got7 étaient partie assez rapidement il y a une heure, leur manager les avait appelés pour qu'ils se couchent tôt ayant des émissions à tourner le lendemain. Yoruichi était toujours enfermé dans son ancienne chambre, Akira était dans la sienne et Nao étaient rentré chez elle.
     
    -Yoruichi est toujours dans sa chambre ? demanda Chang Wook.
    -Oui, je sais pas ce qui lui arrive. Elle à a peine manger et y est retourné de suite après... Je me demande ce qu'elle a....
    -C'est intriguant en effet... dit Chang Wook.
     
    Abby le regarda suspicieusement.
     
    -Pourquoi ma petite sœur t'intéresse soudainement ?
    -Parce que c'est ta sœur donc je m'intéresse à tes proches, répliqua Chang Wook.
    -Je ne vois pas vraiment où tu veux en venir... fit Abby.
     
    Chang Wook avait les mots au bout de la langue mais cela ne voulait pas sortir. Il avait tellement peur de la braquer...
     
    -Simplement que je me sens proche de ta famille, comme je me sens proche de toi, fit-il par lâcher.
     
    La jeune femme ne percutait pas vraiment, quand il s'agissait d'elle et qu'elle plaisait à un homme elle ne le remarquait jamais.
     
    -Si tu le dis... dit-elle simplement ne voulant pas chercher plus loin.
     
    Elle prit sa tasse de café au lait et y trempa ses lèvres. Elle avait besoin de se réveiller, et puis s'était son petit réconfort après avoir tant cuisiner. Le pire était peut-être qu'il ne restait pas de reste... cela lui rappelait quand elle cuisinait pour son ex-mari chaque soir.
    Bien sûr ses sœurs mangeait énormément aussi, des vrais aspirateurs à bouffe... mais Tomohisa était pas mal dans son genre il fallait dire. Elle se sentit soudain idiote, juste en pensant à de la nourriture elle pensait à lui. Chang Wook ne manqua pas le changement soudain d'expression faciale de la part de la jeune femme.
     
    -Tu pense à ton ex-mari ? lui demanda t'il du tac au tac.
    -Co... comment tu as deviné ? interrogea Abby.
    -Ton visage, il devient triste quand tu pense à lui, rétorqua Chang Wook.
    -Treize ans de relation et cinq ans de mariage ça ne s'oublie pas comme ça... souffla-t-elle. Même si cela fait sept ans que nous sommes séparés....
     
     
    Chang Wook avait une énorme envie d'attraper les mains d'Abby et de se déclarer à l'instant ! Il voulait la consoler, et lui dire que justement cela faisait sept ans et qu'elle pouvait refaire sa vie à présent ! Mais... il hésitait encore.

    Il l'avait cerné assez vite et même si cela ne faisait qu'un an qu'ils se connaissaient, il savait déjà comment cela allait se passer. Elle allait être gêné, ne sachant pas quoi répondre et travailler ensemble serait un véritable enfer. Elle ne ferait que l'éviter et baisserait la tête quand elle le verrait. Qu'est-ce que la vie pouvait être compliqué !
     
    Il se leva et fila dans la cuisine prendre sa bouteille de saké. Avec tout le monde qu'il y avait ce soir, il l'avait laissé sur le bar américain et l'avait complètement oublié. Cela l'étonné d'ailleurs que les Got7 ne l'ait pas bu... Il revint ensuite et posa la bouteille ainsi que deux verres à saké sur la table.
     
    -Chang Wook... Je veux pas t'offenser mais je te rappelle que la dernière fois que j'ai bu, j'ai failli rater une réunion très importante...
    -Je sais et je te rappel que tu m'as pris carrément pour un matelas ce jour-là, déclara t'il en servant déjà Abby.
     
    Cette dernière rougit et pris néanmoins la boisson qu'elle engloutit en quelques secondes. Elle était trop gênée, il lui fallait de l'alcool !! Puis demain, elle n'avait rien de prévu cela tombait bien.
     
    -Tu vois que tu en a besoin, fit Chang Wook (note de l'auteur : arrête de faire boire ma sœur >o< violeur >o<)
    -Mouais, ça me fera oublier l'autre abruti.
     
    Il s'installa à sa place, resservi Abby et se servit également.
     
    -Si tu pouvais même l'effacer de ta mémoire...
     
    Abby tiqua.
     
    -C'est le père d'Akira... je ne pourrai jamais l'effacer de ma vie, dit Abby soudain sérieuse, elle se resservit néanmoins un autre verre de saké. Ils avaient déjà bu la moitié de la bouteille...
    -Bien sûr que de ce point de vue-là, il restera le père d'Akira. Il faut qu'il joue un rôle dans sa vie... mais peut-être pas dans la tienne ? fit remarquer l'acteur.
    -Je... je... oui, peut-être bien que oui, dit Abby incertaine.
     
    Ils étaient vrai que ses sœurs la poussaient dans cette direction depuis pas mal de temps déjà. De plus, elle se doutait que cela était une des raisons pour qu'elles aient pris leur indépendance chacun de leur côté.
    Elle aussi avait le droit au bonheur, et puis elle était certaine que Tomohisa continuait ses histoires d'un soir. Si cela se trouvait il était en ce moment même en train de s'envoyer en l'air avec une de ses conquêtes. Elle, elle ne voulait pas de ça. Elle voulait retrouver un grand amour et ne plus souffrir.

    Reprenant la bouteille et se réservant une énième fois, Abby regarda Chang Wook qui grimaçait en sirotant le liquide transparent. Elle se rappelait l'étrange sentiment qui l'habitait à la JYP quand Nao lui avait parlé de l'acteur.... Elle commençait à avoir chaud, très chaud malgré la fraîcheur de la nuit. Et puis il fallait dire que le coréen avait une carrure assez bien développée... Plus développé que son ex-mari en tous cas. Il avait l'air sérieux de plus. Quelqu'un de parfait en fait... Trop parfait pour elle, se mis-t-elle à penser.
     
    -Ca va Abby-chan ? demanda Chang Wook, l'interrompant dans ses pensées. Tu es toute rouge...
    -Ah... euh... j'ai chaud, c'est tout...
     
    Elle attrapa cette fois-ci carrément la bouteille qu'elle vida sous le regard choqué de Chang Wook.
     
    -Abby !!
    -AAAAHHH OISHI (délicieux en japonais) !! s'écria Abby.
     
    Ni une, ni deux mais quelques secondes plus tard Abby se mis à s'endormir carrément la tête sur la table... Chang Wook ne savait pas quoi faire.... Pourquoi avait-elle fait cela ? La prochaine fois il ramènerait du chocolat ! C'était plus sain... Enfin, non il ne pouvait pas. Elle n'aimait pas le chocolat. Il se jura toute fois de ne plus amener d'alcool !


    Qu'est-ce qu'il était censé faire maintenant ? Elle ne pouvait pas dormir ici en tout cas... Il souffla et décida de l'amener jusqu'à sa chambre. Il détestait vraiment Yamashita Tomohisa en cet instant, sans savoir que ce n'était pas que la faute du chanteur japonais mais un peu de la sienne....
     
    Il se leva et souleva Abby. Elle ne semblait pas se réveiller pour autant...  Il parcourut les quelques mètres qui le séparait du jardin jusqu'à la maison puis monta les marches de l'étage.

    En passant devant la chambre de Yoruichi, il l'entendit parler à quelqu'un.... Et lui qui comptait sur elle pour s'occuper d'Abby... Il devait donc se débrouiller seul... Il ouvrit tant bien que mal, la porte de la chambre de la jeune femme, éclaira la lumière et déposa délicatement Abby sur son lit. Il lui ôta ses chaussures et attrapa un oreiller qu'il plaça sous sa tête.
     
    En faisait cela, il était très proche du visage d'Abby... il n'était qu'à quelques mètres des lèvres de cette dernière... des lèvres qu'il aimerait tant posséder et qui le faisait fantasmer depuis un an maintenant. Depuis la toute première fois qu'il l'avait vu. Il déglutit... la tentation était forte, trop forte même... il s'approcha petit à petit, tout en sachant que cela était très mal de voler un baiser à une femme, mais il ne pouvait s'en empêcher. Il luttait déjà pour ne pas se déclarer trop vite... alors il avait bien le droit à un bisou volé non ?


    Doucement, il se rapprocha encore plus puis fit un petit smack sur la bouche de la jeune femme. Mais soudainement, il sentit deux mains autour de son cou, il écarquilla les yeux. Qu'est-ce qu'elle faisait ? Elle était réveillée ? En tous cas, cela lui plaisait. Elle répondait au baiser. Ils s'embrassèrent ainsi quelques instants, avant qu'ils ne se séparent. Abby se tourna alors et avait l'air de dormir profondément.
     
    Ok, qu'est-ce qu'il venait de se passer au juste ? Ce questionna Chang Wook dans sa tête.

    Ils venaient de s'embrasser mais Abby avait l'air d'être sous l'emprise de l'alcool et dormait profondément à présent. Il resta quelques minutes à l'observer dormir, il la trouvait tellement adorable ainsi mais il décida de partir ensuite. Il ne pouvait pas rester là éternellement. Quand elle allait se réveiller, elle allait lui poser des questions ensuite... Sûrement qu'elle ne se souviendra pas de ce baiser, si c'était cela, il voulait garder cela secret.
     
    Il sortit de la chambre d'Abby à pas de loups et ferma calmement la porte sans bruit. Il toqua néanmoins à la porte de Yoruichi, qu'il entendait toujours parler au téléphone.
     
    -Oui ? dit cette dernière.
     
    Il entrouvrit la porte et vu la jeune fille en pyjama sur son lit cachant son téléphone sous un oreiller.
     
    -On a un peu trop bu avec Abby, je l'ai couché dans son lit. Tu peux veiller sur elle et ferma à clé la porte d'entrée quand je serais parti ?
    -Oh... oui bien sûr !!
     
    Chang Wook la remercia d'un hochement de tête, puis ferma la porte avant de reprendre l'escalier et de traverser la porte d'entrée. Il appela ensuite un taxi dans la rue. Il allait se souvenir longtemps de cette nuit.... Même si la principale concernée ne s'en souviendrait pas.


     
     Love in Trouble - Chapitre 4 Partie 2


    ______________________________________________________________________

    Voilà la fin du chapitre 4 ^^ Il commence à avoir un peu trop de Ji Chang Wook sur ce blog XDNee-chan c'est ta faute XDIl faut que je met plus de Hiroki u_u Le chapitre 5 est presque fini, il me reste la fin à écrire.J'ai déjà fais les montages, donc il sera sûrement posté demain !

    Yuka tu va donc ENFIN nous rejoindre dans ma fiction ! *-*


    votre commentaire
  •  Love in Trouble - Chapitre 5

     


    Le soleil se levait à Tokyo est une chaleur infernale envahissait déjà la capitale nippone de bon matin. Hiroki se réveilla, la lumière du jour l'aveuglant. Il mit sa main devant son visage, ses yeux avait du mal à s'habituer et étaient encore endormi.
    Il souleva le drap dans lequel il était et se leva. Il était trempé de sueur... La fièvre sûrement se dit-il.
    Se frottant les yeux pour essayer de se réveiller, il se dirigea ensuite vers la porte qu'il ouvrit.  Tout semblait calme et il n'y avait aucun signe de vie dans l'appartement de Tomohisa.
    Hiroki se demandait d'ailleurs pourquoi le sort s'était acharné à vouloir l'amener ici.
    C'était à se demander même s'il avait bien fait de revenir...
     
    Il fila dans la cuisine afin de se prendre un café, quand il vu un mot plaquer sur le frigo écrit avec un gros feutre rouge :
     
           Je suis parti en répèt' j'ai une émission aujourd'hui. Sers-toi dans le frigo...

    Arrachant le mot, il le posa sur le plan de travail puis se prépara un café noir. Tout en le buvant, il regarda par la fenêtre.
    Trois ans qu'il n'avait pas remis les pieds à Tokyo.... Et il avait l'impression qu'il avait été là hier. La vie était faite d'imprévu.... Après tout, qui aurait cru qu'un jour un put*** de scandale fasse basculer sa vie à tout jamais ? Il avait perdu sa passion, son métier qu'il adorait plus que tout, avait brisé la promesse qu'il avait faite à sa mère d'être un acteur... Et surtout... il avait perdu celle qui allait partager sa vie.
     
    Qu'est-ce qu'il était con parfois ! Il repensa encore à la dispute... le jour où elle était partie définitivement. Il n'avait jamais vu Nao dans un état pareil, elle ne s'était jamais mise en colère comme cela. Outre la fois où elle était tombée sur Tomohisa quand Abby avait demandé le divorce. Non, ce jour là il était aller trop loin. Elle si calme et douce à son habitude avait été une vraie furie.
    Pourquoi avait-il agi de la sorte ? Peut-être car il avait été mis à bout par les journalistes... Il ne le savait pas lui-même....
    Il ne savait même pas comment elle allait à présent. Était-elle heureuse dans sa vie ? Sûrement, car elle était avec ses sœurs.  Il savait cependant qu'elle n'avait publier aucun manga depuis et il savait que c'était sa faute. Il lui avait fait perdre sa propre passion.
     
     
    Terminant son café, il décida d'aller là où il n'était pas le bienvenu mais c'était le seul endroit où il aurait des informations. Cela était toujours moins effrayant que de revoir Abby... Elle était vraiment terrifiante quand on l'avait pour ennemi... Surtout si on avait fait du mal à l'une de ses sœurs.
    Il alla se doucher puis s'habilla d'un simple jean et un t-shirt noir, avant d'enfiler une casquette qu'il portait à l'envers. Soufflant un bon coup, il franchit la porte d'entrée de l'appartement de Tomohisa.
     
    Après avoir traversé quelques stations de métro, il arriva enfin là-bas. L'endroit n'avait pas vraiment changer en trois ans, c'était toujours un grand bâtiment à deux étages avec des vitres teintés et à deux pas de la mer... Le quartier était calme comme toujours, alors que le bar était bondé comme à son habitude.
    Avant il avait été respecté içi, mais aujourd'hui cela n'était plus vraiment le cas.
    Il souffla encore pour se donner du courage et commença à avancer quand une main l'attrapa par son épaule le tirant en arrière.
     
    -TU VEUX TE FAIRE TUER ? hurla la personne derrière lui.
    Faisant volte-face, Hiroki se retrouva face à face avec Tomohisa.


    Love in Trouble - Chapitre 5

    Yamashita Tomohisa

     

    -Qu'est-ce que tu fou là ? C'est à cause de toi que je vais me faire tuer oui !!!
    -Et vous n'avez pas tort... souffla une voix traînante derrière les deux hommes.
     
    Ils se tournèrent tout les deux, un long frisson parcourant leurs colonnes vertébrales. Et merde... ils étaient des hommes morts. Encore heureux qu'Abby soit en Corée... c'était déjà moins pire...
     
    On les frappa tout les deux d'un coup de poing, ce qui les assomma.
    Ils se réveillèrent quelques instants plus tard, tous les deux sur un canapé les mains liés avec un mal de crâne infernal.
     
    -J'avais dit de ne pas toucher à leur tête !! Si Abby-sama le sait, elle va nous tuer !! cria une voix plus loin.
     
    Tomohisa et Hiroki le reconnurent toute de suite. Koki Tanaka, alias JOKER le nouveau big boss qu'avait nommé Abby après son départ pour un nouveau pays. Même s'ils savaient que officiellement « patron » il y avait une autre personne qui les tirait derrière lui...
     
    -Bien fais pour leur gueule !! fit une voix féminine.
     
    Hiroki tourna la tête vers Tomohisa.
     
    -Elle est là... Tu es vraiment en mauvais posture, ricana Hiroki.
    -Oh la ferme !! C'est ta faute, d'abord ! Je suis rentré chez moi et j'ai vu que tu n'étais plus là ! J'ai toute de suite compris que tu allais venir içi !!! s'écria Tomohisa.
    -Et alors ? Depuis quand je t'intéresse ? Je te signale que tu es le putain de con qui a fais cocu m'a meilleure amie !!
    -Ouais, mais c'est qui le con qui a fais souffrir la petite sœur de sa « meilleure amie », répliqua Tomohisa en insistant lourdement sur les derniers mots.
     
    Ils sentirent alors qu'ils étaient comme observé... Une aura noire et pesante étaient à présent devant eux... D'une certaine façon cela leur rappelait quand Abby était en colère... Cela avait quelque chose de familier mais néanmoins différent. Ils se tournèrent vers elle.

     


     Love in Trouble - Chapitre 5

    Yuka

     

    Bonjour... Yu..., fit Hiroki nerveusement.
     
    Un sourire maléfique était présent sur les lèvres de la jeune femme. Elle n'avait pas vraiment changé en trois ans, elle était toujours là même, des grands yeux noisettes, des longs cheveux noirs...
     
    -Oh t'es cheveux ont poussé dis donc ! dit Tomohisa comme s'il revoyait une vieille amie.
    -La ferme !! dit celle-çi.
     
    Tomohisa déglutit, ça le rendait malade d'être içi... Koki arriva derrière Yuka, ce dernier avait la trentaine, mesurait 1m70 et avait les cheveux teints en blond polaire. Il portait un baggy noir, un marcel ainsi qu'une veste en cuir avec des clous. La tenue du yankee post-lycée de base.
     
    -On peut savoir ce que vous êtes venue foutre içi ? demanda Koki.
     



     Love in Trouble - Chapitre 5

    Abby


     
    Pendant ce temps en Corée :
     
    Chang Wook et Abby étaient sur le plateau du tournage du premier épisode du drama. Cet épisode était très important car il déterminait l'avenir entier de la série... Abby était donc nerveuse. Elle voulait que tout soit parfait ! Cependant, elle avait une drôle d'impression... Comme s'il se passait quelque chose... Comme si on touchait à sa famille.
     
    -Il se passe quelque chose... murmura t-elle.
     
    Chang Wook qui se faisait maquiller, la regarda à travers le miroir.
     
    -Qu'est-ce qu'il y a Abby ? demanda t-il intrigué.
    -Oh rien... Juste un pressentiment, dit-elle.
    -Quoi comme pressentiment ?
     
    Abby se tourna vers lui. Voyant qu'elle ne voulait pas en parler devant la maquilleuse. Chang Wook fit sortir cette dernière. Il se leva ensuite et attrapa une chaise afin de s'asseoir en face d'Abby. Cette dernière était également assise et à coté d'elle une table où le scénario ainsi que les dialogues de chaque acteurs et actrices étaient entreposés.
     
    -Je sais pas... Quelqu'un est en colère et j'ai l'impression que c'est important... dit-elle l'esprit dans le vague.
    -Ça t'arrive souvent ? demanda Chang Wook qui n'avait presque jamais vu Abby si préoccupé.
    -Quand sa touche mes sœurs oui, dit-elle simplement les sourcils froncés en train de réfléchir.
    -Appelle Nao et Yoruichi pour savoir si tout va bien de leur cotés ! C'est le plus simple, répondit-il en encourageant la jeune femme.
     
    Abby regarda Chang Wook dans les yeux à présent, l'esprit soudain bien plus clair.
     
    -Qui a dit que je parlais de Nao ou Yoru ?
     
    Cette fois-ci se fut Chang Wook qui fronça les sourcils.
     
    -Jusqu'à preuve du contraire Nao et Yoru sont tes sœurs....
    -Qui a dit que je n'avais que Nao et Yoru en sœurs ?
     
    Le coréen la regarda comme si elle se foutait de lui.
     
    -Cela fais un an que je te connais, et je ne connais que Nao et Yoru... Est-ce que tu me fais marcher ? C'est ça ?
    -Comme si j'avais que ça à faire... Franchement, le jour où mon avenir se joue encore une fois avec le début de ce drama dont j'ai pris des mois à élaboré le scénario...
    -Donc... tu te fous pas de moi ?! Tu... a une autre sœur ? Mais... comment ça se fait que tu m'en a jamais parlé ? s'exclama t'il en se levant brusquement.
    -Ben je voyais pas pourquoi je t'en parlerais ! 
    -Mais j'en ai rien à faire de ça moi ! Mais... vous êtes combien en tout ?
    - Juste quatre ! Il y a Nao, puis Yoru et Yuka les jumelles !
    -Des... des jumelles ?? Tu veux dire que Yoru à une jumelle ? Et tu la cacher où ?
    -Dans ma culotte, baka !!!
    -Si c'est ça, je veux bien aller la chercher, murmura t'il a haute voix alors qu'il pensait le faire dans sa tête.
     
    Abby le regarda et devint rouge en un instant, ce que ne manqua pas de remarquer Chang Wook.
     
    -Oups... dit-il en devenant rouge à son tour. Et donc, où est-elle ?
    -Au... au Japon, répondit Abby en évitant le regard de Chang Wook.
     
    La maquilleuse ouvrit la porte à cet instant.
     
    -On va bientôt commencer Ji Chang Wook-sshi, dit-elle en entrant.
    -Ah oui ! répondit ce dernier en partant s'installer sur la chaise de maquillage.
    -Je vais appeler au Japon moi ! dit Abby en se précipitant vers l'extérieur.


     *Love in Trouble - Chapitre 5

    Nao

     

    De l'autre coté de Séoul, Nao avait la même impression étrange que sa sœur aînée... Elle était assise en tailleur sur le canapé de son appartement jouant à Mario Kart sur la Switch... (note de l'auteur : je la veux tellement cette console T.T #viedepauvre #c'estdurd'etreadulte)

    Jackson était à ses côtés et la doubla en lui envoyant une peau de banane qu'elle ne put éviter.
     
    -OUAIS !!! s'exclama Jackson en s'excitant tout seul tandis que Nao ne touchait même plus au joystick.
     
    Il finit le tour puis triompha en se levant et brandissant les bras sa manette en main. Une fois sa joie exprimer, il se tourna vers la jeune femme.
     
    -Bah qu'est ce qu'il y a Nao-chan ?
     
    Elle regardait toujours dans le vague.
     
    -Un pressentiment...
    -Hé ? fit le rappeur principale des Got7.
    -Il faut que j'aille chez Abby-nee !
    -Hein ? Tout de suite ?! Mais on a pas fini la partie ! Il reste des mondes encore, je voulais finir la piste Etoile !
     
    Nao ne répondit pas et mis ses baskets avant de prendre ses clés de voiture.


     
    Love in Trouble - Chapitre 5

    Yoruichi


    Chez Abby, Yoru gardait Akira... C'était son tour.... Mais elle était aider dans sa tâche par Yugyeom qui comme par hasard était passer dans le coin....
    Ça l'avait un peu énervé... Elle comptait regarder un drama thaïlandais boy love du temps qu'Akira squattait sa chambre.
    Au final, Yugyeom avait tout gâché... D'ailleurs, elle commençait à se poser des questions sur le maknae des Got7... Il commençait à un peu trop être présent dans sa vie...
     
    -Un café ? proposa t'elle lorsque ce dernier arriva près de la cuisine.
    -Volontiers ! On a fini les répétitions plus tôt aujourd'hui ! D'ailleurs Jackson est aller chez Nao tout de suite après.
    -Quoi ? Encore ? Si unnie l'apprend, il va se faire défoncer...
    -Comme si elle apprend que je suis là, je vais me faire tuer aussi ? demanda-t-il en se mordant les lèvres, un frisson le parcourant à cette idée.
    -Sûrement.... Mais.... De toute façon on est qu'ami, tout comme Nao et Jackson.
    Yoruichi avait envie de poser la question à Yugyeom pour son intérêt envers elle mais Itak son chien arriva et se mit à aboyer. Ce n'était pas son aboiement habituel... Yoru trouvait son chien bizarre et comme ses sœurs un pressentiment l'habitat. Itak était tellement proche de sa maîtresse qu'il était d'une certaine façon un membre de la famille.
     
    -Qu'est-ce qu'il a ? demanda Yugyeom lui-même voyait que quelque chose n'allait pas.
    -Une drôle d'impression... Il se passe quelque chose...
     
    Ils entendirent des pneus crissaient dehors et des portières claquer. Quelques secondes après Nao et Jackson franchirent la porte d'entrée à toute vitesse.
     
    -PLUS JAMAIS JE MONTE AVEC ELLE ! J'AI FAILLI MOURIR !
    -C'est pas ma faute si j'ai caler au feu ! J'ai oublié de mettre ma 1ère !
    -MAIS C'ETAIT EN PENTE ! ON A FAILLI RECULER DANS UNE BAGNOLE DE FLICS !(note de l'auteur bis :je tiens a dire que je conduis bien dans la vrai vie ! Je suis prudente ! >_< )
     
    Nao bouda et ne pris pas en compte ce que disais Jackson, elle fila vers Yoru en ne jetant même pas un regard à Yugyeom.
     
    -Où est Abby-nee ? Il se passe un truc bizarre j'en suis sûr !
    -Moi aussi j'ai un pressentiment ! Abby est sur le plateau de tournage, il faut qu'on la joigne !
     


     
    Love in Trouble - Chapitre 5

    Tanaka Koki alias Joker
     


     
    -On peut savoir ce que vous êtes venue foutre içi ? demanda Koki.
     
    Le téléphone de Yuka sonna au même moment. Elle le sortit de sa poche de jean et regarda le nom de l'appelant.
     
    -C'est Abby-nee ! dit-elle en regardant Koki.
    -Répond andouille ! lui répondit-il à son tour.
    -Hey !! C'est toi l'andouille d'abord !!! répliqua t'elle en lui tirant la langue comme une enfant.
    -HA HA  HA !!! rit Tomohisa à haute voix voyant Yuka et Koki se chamailler ainsi, ce qui lui valut un regard noir des deux concerné.
     
    Yuka partit dans la pièce à coté afin de décrocher mais avant cela elle prévint Tomohisa.
     
    -Toi, tu rigole encore une fois et je te coupe ce qui ta servit à tromper ma sœur... Wakata ?(compris ?)
     
    Hiroki se tourna vers Tomohisa, un sourire ornait ses lèvres. C'était jouissif de voir Tomohisa se faire remettre à sa place.
     
    -Alors... Je peux savoir ce que vous êtes venu faire içi ? demanda soudainement Koki.
     
    Le sourire d'Hiroki disparut tandis que Tomohisa souriait à son tour.
     
    -C'est vrai ça, Hiro-chan... Pourquoi on est ici en fait ? questionna Tomohisa souriant à pleine dents.
    -Ne m'appelle pas Hiro-chan ! Et... je... commença Hiroki.
    -Bah vas-y accouche... Dis à Koki-kun pourquoi tu est donc venir dans son antre... rajouta Tomohisa essayant de pousser Hiroki.
     
    Hiroki tenta de l'ignorer. Il savait qu'il n'était pas en position de force avec Koki... Il été le meilleur ami de Nao tout comme il avait été celui d'Abby... Et il savait les sentiments d'amitié très fort qu'avait Koki a l'égard de cette dernière. C'était comme une sœur pour lui...
     
    -Ecoute Koki... J'aimerai.... J'aimerai... des nouvelles de Nao...
     
    Il avait fini par cracher le morceau... Il était soulagé d'un coté mais il avait peur de la réaction de Koki... Un stress énorme faisait battre son cœur et le faisait transpirer...
     
    -Bah voilà ! Tu l'as dit !! rajouta Tomohisa hilare.
     
    Koki qui était rester impassible et silencieux jusqu'à présent afficha un rictus.
     
    -Hmpff, toi tu veux des nouvelles de Nao ?
    -Il me semble que c'est ce qu'il a dit ! répondit Tomohisa.
     
    Le big boss avança vers ce dernier et l'attrapa d'un coup par sa chemise, il l'étranglait presque.
     
    -Est-ce que je t'ai sonné ?! Je parle à l'autre abruti à coté de toi ! Et fais pas trop le malin ! Je n'ai aucun respect pour un homme qui a trompé Abby-sama !!!
     
    Il le lâcha ensuite se tournant vers Hiroki. Tomohisa toussait et sa gorge lui faisait mal à présent.
     
    -Donc... tu ose demander de ses nouvelles ?!
     
    Hiroki hocha simplement la tête.
     
    -Tu es vraiment sûr de ça ? répéta Koki en augmentant le ton.
    -Je... commença Hiroki mais Koki l'interrompit.
    -Garde tes excuses !! Tu sais quoi ? Tu me dégoûte... Oh bien sûr, tu ne l'as pas trompé j'en conviens. Tu as toujours été fidèle, prévenant et tout le tralala. Mais est-ce que tu avais vraiment besoin de tout plaquer et de t'enfuir sans elle ?
    -Je ne voulais pas !!! Je n'étais plus moi-même à l'époque !
    -Peut-être... mais elle te soutenait et tu l'as envoyé chier.... Vous vous disputiez tous les jours !! Je te rappelle que c'est ma meilleure amie et qu'elle me racontait tout ! Tu crois qu'elle est aller où quand elle est partie de chez vous ?
     
    Hiroki ne savait pas, c'était vrai. Il n'avait même pas cherché à partir après elle ce jour-là. Elle avait fait ses valises et était partie sans qu'il ne s'en préoccupe.
     
    -Moi je vais te le dire, continua Koki. Elle est restée ici pendant quelques jours avant de partir rejoindre Abby-sama et Yoruichi-chan à Séoul. Tu sais comment elle se sentait sans ses sœurs pour la réconforter ? Ses sœurs étaient loin d'elle ! Abby-sama et Yoruichi en Corée et Yuka-chan à Los Angeles avec Jin ! Elle ne faisait que pleurer !!
     
    Koki abattu son poing derrière la tête d'Hiroki atterrissant contre le mur fait de brique rouge. Il saignait... Il s'était ouvert la main....
     
    -Ah la la... Hiro-chan je ne serais pas fier à ta place... souffla Tomohisa qui avait retrouvé sa voix à présent.
     
    Koki qui avait toujours son poing contre le mur, tourna sa tête vers ce dernier et lui jeta un regard noir plein de haine. Il méprisait tellement cet homme.
     
    -Question fierté je pense que tu es très mal placé Ya-ma-shi-ta ! fit une voix féminine soudainement.
     
    Yuka était de retour et se précipita vers la main de Koki. Elle déchira le bas de son t-shirt et enveloppa la main de son ami avec.
     
    -Qu'est-ce que voulais Abby-sama ? demanda Koki.
    -Elle... elle a eu un pressentiment... Je pense qu'elle se doute que ses deux-là sont venus aujourd'hui. Où plutôt que quelque chose ne tourne pas rond, je dirais.
    -Comment pourrait-elle le savoir ? demanda Koki étonné.
    -On a toujours été très connecté avec les filles, on est si proche....
     
    Un regard triste entouré le visage de Yuka... Elle aimait tellement ses sœurs... Mais elles vivaient toutes loin à présent... Elle était seule... Parfois, elle voulait aller les rejoindre... Mais sa vie était ici au Japon. Elle s'occupait du bar avec Koki, sa lui plaisait énormément et puis il y avait lui, son baka préféré. Il allait bientôt fêter leur 5 ans d'ailleurs !
    Lui aussi avait attendu les 20 ans de la jeune femme pour se déclarer... Le pire était peut-être qu'Abby n'était toujours pas au courant de leur relation, même cinq ans après...
    Yuka vivait à l'époque avec Nao, elle n'avait pas voulu partir vivre en Corée et elle n'était pas encore majeur pour vivre seule.... Hiroki et Nao étaient déjà ensemble mais vivait encore séparément chacun de leur côté, jusqu'à ce qu'ils emménagent ensemble. Le pire était peut-être qu'Abby n'était toujours pas au courant de leur relation...
    Ça n'avait pas vraiment déplut à Yuka qui était partit vivre de son côté avec Jin !
    Ils vivaient dans un appartement à quelques pas du bar et de l'entrepôt qui servait de base au groupe d'anciens yankees. Eux aussi vivaient à deux pas de la plage et ils avaient même adopter un labrador qui se prénommé... Inu (chien en japonais xD).
     
    Jin était revenue avec ce dernier alors que ce n'était encore qu'un chiot, il l'avait ramené de Los Angeles après un concert là-bas et que Yuka n'avait pas pu venir. Elle avait eu la crève...
    Yuka avait voulu changer le nom du chien mais il était trop tard, Jin l'avait déjà habitué à ce pauvre nom....
     
    -Il faut désinfecter et te mettre un bandage, je crois souffla Yuka en resserrant le bout de lambeaux sur la main de Koki. Elle était un peu triste, ce t-shirt rouge était un de ses préférées...
     
    Koki hocha la tête et ils partirent dans la pièce d'à côté, là où se trouvait le bar justement. L'endroit été désert à l'exception de quelques hommes à Koki qui traînait dans un coin à une table. L'un des sous-fifres avait mis le panneau « CLOSE » sur la devanture à la demande de Yuka quand elle était arrivée afin de fermer l'endroit.
    D'un simple geste de main, elle indiqua aux hommes de sortirent et ils s'exécutèrent dans la foulé. A l'exception d'un petit nouveau qui ne comprenait pas vraiment pourquoi les autres obéissait à cette femme. Ce n'était pas Joker le chef en réalité ? 
    D'ailleurs ce dernier leva le regard vers le nouveau.
     
    -Hoy ! Teme ! (Hey ! Toi !) Yu, vous a dit de vous barrer, qu'est-ce que tu fous là ?
    -Heu... eh bien... je ne savais pas qu'il fallait obéir à cette femme... répondit-il simplement.
     
    Koki souffla dans sa barbe, qui avait recruté cet abruti encore ?
     
    -Est-ce que tu sais au moins qui a fondé ce groupe ? lui demanda t-il.
    -Eh bien vous.... je suppose, répondit le nouveau.
     
    Encore une fois, Koki pouffa de rire.
     
    -Ore ? (moi) Mais c'est qu'il a de l'humour,le nouveau ! Tu trouve pas Yu-chan ?
     
    Yuka s'affairait à rendre le bandage de Koki le plus potable possible... Elle avait souvent pansé les plaies des membres du groupe mais elle ne savait pas pourquoi ses bandages ne tenait jamais bien longtemps.
     
    -Je dirais plutôt qu'il est suicidaire mais bon... C'est qui qui la recruté celui-là ? Ne me dis pas que c'est qui je pense...
     
    Koki et Yuka se regardèrent un instant, ils savaient parfaitement à qui ils pensaient chacun de leur cotés.
     
    -Akanishi... dit Koki
    -Jinou... dit Yuka.
    -Oui c'est lui ! répondit le nouveau.
     
    Yuka était blasé, autant des fois son copain avait du génie autant des fois il était vraiment très con... Heureusement qu'il était beau et qu'il chantait comme un dieu, même si elle n'aimait bien sûr pas que cela chez lui.
     
    -Mouais, merci à ton homme Yu !
    -Hey ! C'est pas ma faute si il est con comme un balai des fois !  Voilà, j'ai fini !
     
    Koki remercia Yuka qui partit ranger la trousse de soin sous le bar puis alla voir le nouveau. Il s'avança en face de lui.
     
    -Comment tu t'appelles, vieux ? lui demanda-t-il voyant que le nouveau n'avait pas du tout peur de lui. Il appréciait cela, les peureux n'avaient pas leur place içi.
    -Ryo Nishikido !
    -Bien Nishikido, ce n'est pas moi le fondateur c'est Abby-sama. Et tu vois cette jeune pandanette là-bas ?
    -J'tais entendu « le décoloré » !!! s'écria Yuka en se servant un petit sirop de fraise tranquillement au bar.

     


     Love in Trouble - Chapitre 5

     


    Ryo était impressionné par la façon dont la jeune femme parlait au chef... Koki ignora royalement la remarque de Yuka quant à lui.
     
    -C'est la petite sœur de Abby-sama, alors tu as plutôt intérêt à lui obéir. On te briefera t'inquiète pas. Abby à trois sœurs en tout, il faudra que tu apprennes à les reconnaître, les protéger et leur obéir. Je suis peut-être le chef mais ça c'est jusqu'à nouvelle ordre d'Abby-sama et Yuka est autant chef que moi. Elle a juste un peu la flemme...
    -Hey !!! Tanaka ! Tu veux que je te teigne les cheveux en rose pendant ton sommeil ou bien ? fit Yuka en finissant son verre.
     
    Encore une fois Koki ignora Yuka et continua à parler au nouveau.
     
    -Donc la prochaine fois qu'on te donne un ordre, tu le suis. Allez, dehors !
     
    Le dénommé Ryo sortit rejoindre les autres sous-fifres à l'extérieur, non sans jeter un regard à ce petit bout de jeune femme. Elle avait l'air d'avoir un sale caractère, tout comme lui il avait le sien !
     
    Une fois que le nouveau avait fermer la porte, Koki s'installa sur un des tabourets du bar et Yuka lui fit glisser une bière ainsi qu'un décapsuleur.
     
    -Alors, qu'est ce qu'on fait de ses deux-là ? demanda Yuka en désignant la pièce d'à côté. 

    ______________________________________________________________________________

     

    Içi devais ce trouver un gif de Jin mais skyrock à décider que j'avais mis trop de médias... Ca sera pour le prochain chapitre u_u"A l'origine je voulais l'introduire mais au final, je le ferais dans le prochain chapitre j'ai mes petites idées ! Sinon, on va petit à petit quitter le pays du matin calme et partir au pays du soleil levant ! *-* (poésie du soir bonsoir)


    votre commentaire
  • Love in Trouble - Chapitre 6

    Jin Akanishi

     


     
     Il était 21h lorsque Yuka partit enfin de l'entrepôt-bar, qui se dénommait le Bloody Beach... Bloody car il y avait souvent du sang qui y coulait malheureusement....Après tout il était dirigé par d'anciens yankees et la nouvelle génération de yankee y venait assez souvent. Ils ne menaient aucune activité illégale, et ne faisait pas de grabuge mais les ennuis venaient tous seuls à eux... Abby était une chef très emblématique et on se souvenait assez facilement d'elle. Une femme à forte poitrine, métissé franco-japonaise et qui avait les yeux verts ce n'était pas commun pour une chef !
     
    Sa réputation s'était propagée jusqu'ici à Kamakura. Petite ville située à une heure de Tokyo et qu'on pouvait atteindre grâce au métro. Les anciens ennemis d'Abby et sa troupe venaient souvent les titiller et des bagarres avait lieu assez souvent. Le pire était peut-être quand les yakuzas s'y mêlait...
     
    Yuka marchait tranquillement en compagnie de Inu sur la plage pour rentrer chez elle. Elle repensa à la longue conversation qu'elle avait eu avec Hiroki en compagnie de Koki, elle avait eu du pas mal se contrôler et prendre sur elle. Elle avait aussi dû canaliser la rancœur que Koki avait envers ce dernier...
     
    Au final, elle comprenait un peu la situation qu'avait du vivre Hiroki et elle savait qu'il était encore fou amoureux de sa grande sœur... C'était bête leur séparation !
    Secrètement, elle espérait les revoir un jour ensemble. Même si Koki avait lui parler de pendre Hiroki ainsi que Tomohisa ensemble... Puis de les jeter dans la mer pour nourrir les requins.
     
    Elle esquissa un sourire et lança un bâton en bois au loin qu'elle avait ramassé plus tôt. Elle le lança un peu trop loin et il atterri dans l'eau. Le chien le rechercha quand même et le ramena à sa maîtresse. Cela faisait rire Yuka !
     
    Après quelques instants de jeu tout en marchant, ils arrivèrent enfin chez la jeune femme. Les lumières étaient éclairées et un son de guitare traversait les portes fenêtres ouvertes situé à l'étage. L'appartement était situé au deuxième étage, le rez-de chaussée n'était qu'un local pour stocker vélo, planche de surf et autres babioles.
     
    Ayant besoin de réconfort auprès de celui qui partageait sa vie, Yuka monta les marches la séparant de lui à toute vitesse suivit de Inu. Une fois en haut, elle déchanta carrément.
    Sur la terrasse plusieurs valises étaient entreposées... C'était aujourd'hui ? Elle avait carrément oublié avec tout ça ! Elle était tellement « poisson rouge » par moment...
     
    Soufflant de désespoir, elle avança néanmoins et entra à l'intérieur.Installé confortablement sur le canapé, Jin jouait quelques notes de guitare en fumant une cigarette. Quand elle entra, il esquissa un sourire et posa son instrument et écrasa sa clope dans un cendrier.
     
    -Qu'est-ce qui s'est passé encore aujourd'hui pour que tu rentres si tard ? lui demanda-t-il en riant.
    -Oh je crois que tu ne devineras jamais.... souffla t'elle en s'approchant de lui.
     
    Elle l'attrapa par le col de son débardeur blanc et le fit se baisser vers elle. Ils échangèrent un simple bisou de retrouvailles qui se transforma très vite en un baiser passionné.Yuka mis ensuite sa tête contre le torse de Jin en l'agrippant de toutes ses forces. Cependant ce n'était pas dans les habitudes de celle-ci d'agir ainsi. En général, elle faisait cela quand quelque chose n'allait pas. Et ça Jin le savait très bien.
     
    -Yu ? Tu es sûr que ça va ? demanda Jin en la prenant par les épaules et jetant un regard au visage de sa copine.
     
    Il la détailla, cherchant si elle ne s'était pas fait mal quelque part mais il ne trouvait rien d'apparent. Elle n'avait aucune blessure, pourtant son t-shirt était déchiré.... Il manquait carrément un bout !! Ça commençait à l'inquiéter.
     
    -Yu ! Dis-moi ce qu'il se passe ! A qui je dois fracasser la gueule ?!
    -Personne, gros baka ! dit-elle en repoussant Jin un peu boudeusement.
     
    Elle s'affala sur le canapé, là où se trouvait Jin précédemment et choppa une chips dans le paquet qui se trouvait sur la table basse.
     
    -Hiroki et Tomohisa sont venu au Bloody Beach aujourd'hui. Ton vol est à quel heure sinon ? dit-elle en croquant dans le biscuit apéritif comme si de rien n'était.
    -QUOI ?! Tomo et Hiroki sont venus ?! Tu me fais marcher c'est ça ? Tu dis ça pour te foutre de moi !
    -Ouais c'est ça, je me fous de ta gueule... souffla-t-elle en se leva et en allant chercher une bière dans le frigo.
     
    Jin fronça les sourcils. C'était toujours comme ça avec elle. Elle ne disait jamais quand ça n'allait pas et après ils se disputaient comme des enfants tous les deux.
     
    -Hey, crevette ! s'écria-t-il soudainement ce qui ne plaisait guère à Yuka. Elle détestait quand il l'appelait ainsi.
    -Tu sais ce qu'elle te dit la crev.... Tenta t-elle de répondre en faisant volte-face.
     
    Le chanteur au look américain, l'avait soulevé de terre et la tenait à présent comme un sac à patates.
     
    -HEY ! REPOSE-MOI !!
     
    Inu sautait autour d'eux en jappant tandis que Yuka gigotait dans tous les sens et le frappait de coup de pied tous les endroits possibles qu'elle pouvait atteindre.
     
    -Je te reposerais quand tu te seras calmée et que tu me parleras sans faire ta tête de mule, rétorqua Jin en ne bronchant pas d'un millimètre. Il était tellement habitué au caractère de merde qu'elle avait... Il avait un peu le même d'ailleurs...
     
    -Compte là-dessus !!! répliqua t'elle en continuant ses coups.... Quand Yuka avait quelque chose en tête, il était dur de lui faire changer d'avis. Une vraie tête de mule.
     
    Après dix minutes ainsi, Yuka à bout de force abdiqua au grand plaisir de Jin. Il la reposa calmement au sol, non sans qu'elle lui donne un coup dans les tibias histoire de ne pas perdre la face complètement. Jin sautillait sur place un instant, puis quand le calme fut totalement revenu ils s'installèrent tous les deux sur la terrasse. Jin prit une autre cigarette, tandis que Yuka se chercha un café au final plutôt que sa bière.
     
    -Tu sais que c'est très mauvais la cigarette pour une chanteur ? Tu devrais arrêter...
    -Pour finir aussi détestable que toi quand tu étais en manque de clope ? Non, merci lui répondit -il.
    -Ouais peut-être mais j'ai drôlement fait des économies !
    -Enfin bref... Donc c'est vrai ce que tu m'as dit tout à l'heure ?
     
    Yuka hocha simplement la tête positivement en buvant une gorgé de café.
    -Mes sœurs ne sont pas encore au courant donc tiens ta langue.... Surtout auprès d'Abby, si elle est au courant elle va prendre un vol direct et les éclater....
    -Mais pourquoi ils sont venus ?
    -Hiroki voulait des nouvelles de Nao et Tomohisa je sais pas trop... Je crois qu'il soutenait Hiroki d'une certaine manière...
     
    Jin observait Yuka et se demandait vraiment ce que son meilleur ami était venu faire içi... Leur amitié était compliquée depuis que lui et Abby avait divorcé... Yuka ne voulait plus entendre parler de Tomohisa et il était hors de question qu'il vienne chez eux pour elle. Jin lui en voulait aussi pour ce qu'il avait fait à Abby mais on ne brisait pas une amitié d'enfance comme cela.
    Ils se voyaient donc souvent chez Tomohisa. C'était tellement plus simple lorsqu'ils étaient adolescents. Quand quelque chose n'allait pas, on brisait la gueule de la personne et tout rentrait dans l'ordre... Il regrettait parfois cette époque.
     
    -Je vois... Hiroki a enfin repris ses esprits je suppose.
    -On dirait bien. Reste à savoir comment va réagir Nao quand elle le verra....
     
    Cette idée faisait vraiment frissonner Yuka. Elle devait appeler sa sœur et la mettre au courant. En fait, elle voulait carrément jouer les entremetteuses ! Ce qui n'allait guère plaire à Abby.... Mais, à elle ça lui plaisait ! D'ailleurs, ces sœurs lui manquaient... Un mois qu'elle ne les avaient pas vu maintenant...
     
    Les filles venaient tous les mois ou presque. Deux heures de vol Séoul-Tokyo ce n'étaient rien et elles venaient ensuite jusqu'içi à Kamakura. Bien sûr Tomohisa ne savait rien de tout cela, lui vivait dans Tokyo même à une heure de route. Il ne croisait donc jamais Abby, vu qu'il ne venait jamais içi et celle-çi évitait comme la peste Tokyo pour ne pas le croiser. Il souffla et écrasa sa cigarette qu'il venait de finir.
     
    -Tu part à quelle heure ? demanda soudain Yuka en désignant les valises à côté d'eux.
    -J'ai un vol à trois heures, lui répondit-il calmement.
     
    Yuka regarda l'heure sur son téléphone, il était déjà une heure du matin... Il allait bientôt la quitter à nouveau pour un de ses shows aux Etats-Unis.... Elle y était allée quelque fois mais elle avait toujours le mal du pays là-bas, et puis Koki avait besoin d'elle ici pour le boulot.
    Elle fini son café et alla dans la cuisine poser la tasse dans l'évier. Jin la suivit.

    -Et donc l'histoire de ton t-shirt ? lui demanda t-il alors.
    -Oh ça ? demanda t'elle en regardant son beau t-shirt n'être plus qu'un tas de lambeaux. Koki s'est retenu de foutre un poing à Hiroki et à taper le mur à la place. Il saignait beaucoup, du coup j'ai pris ce que j'avais sous la main dans la précipitation.
    -C'était pas ton t-shirt préféré ?
    -Si... souffla la jeune femme tristement.


     
     
    ***********************


     
      
    Love in Trouble - Chapitre 6Love in Trouble - Chapitre 6

    Koki et Yuka  

     


    Quelques heures plus tôt : 


    Tomohisa piquait du nez, il en avait marre d'être içi. Pourquoi avait dû t'il partir à la recherche de ce con d'Hiroki ? Peut-être car ils étaient amis autrefois et c'est ce que les amis font en général.Parfois, il se disait qu'il était l'homme le plus stupide sur terre. Il avait tellement perdu avec ses bêtises... Sa femme l'avait quitté et tous leurs amis en commun ne voulait plus entendre parler de lui, même son fils le considérait comme quelqu'un d'abject. Peut-être était-il quelqu'un de vraiment horrible après tout. En tous cas, il ne pouvait s'empêcher d'être ainsi...
     
    Sa tête atterrie sur l'épaule d'Hiroki qui était attaché à coté de lui. Il l'éjecta sans ménagement ce qui réveilla le Johnny's en sursaut.
     
    -La sieste est terminé Yamashita !! s'écria Koki en entrant dans la pièce un canif à la main.
    -Hé ?!
     
    Tomohisa regarda le couteau et son sang ne fit qu'un tour. Pourquoi avait-il cela en main ? Il n'allait quand même pas...
     
    -JE CROYAIS QUE VOUS NE TUEZ JAMAIS PERSONNES !! ABBY SERAIT CONTRE CA !!!
     
    Pour toute réponse, Koki le frappa violemment avec le manche en bois de son canif. Si ça ne tenait qu'à lui, il le frapperait et l'abîmerait beaucoup plus que ça...
     
    -Ne prononce pas son prénom ! Tu n'a plus aucun droit avec Abby-sama !
     
    Tomohisa ne savait pas qu'Abby avait donner ordre de ne jamais lever la main sur lui... Et si elle savait que Koki avait dérogé à cette règle, il aurait des ennuis avec elle. Cependant Koki ne pouvais pas s'en empêcher. Il avait toujours énormément respecté Abby, il faisait parti de la bande. Et il avait été si heureux le jour où elle l'avait nommé son second quand elle avait déchu Hiroki. Abby avait tout d'abord pensé à nommé Jin, mais il était le meilleur ami de Yamashita... Et puis il était trop occupé avec sa carrière de chanteur, il aurait refusé.

    Parfois, Koki se disait qu'au fond la célébrité n'amenait rien de bon et qu'ils auraient dû tous rester des petits yankees dans leur lycée.
     
    Il coupa les cordes qui relier les mains de Tomohisa et le souleva d'une main avant de le bousculer vers la porte menant au bar.
     
    -Dégage, et que je ne te revois plus içi !
     
    Tomohisa était étonné. Une fois la peur passée, il se retourna vers Koki en frottant ses poignets endolories. Il avait la trace de la corde sur sa peau. L'ex-mari d'Abby esquissa alors un sourire, il s'en sortait assez bien dans cette aventure... Tellement bien qu'il avait envie de faire le malin.
     
    -Je vous remercie pour cette petite soirée fort agréable, je vois que vous êtes toujours tous des sous merde...
     
    Koki vu rouge, non mais il croyait quoi que le petit chanteur à groupie ? Il savait qu'il n'avait jamais aimer qu'Abby soit une yankee et qu'elle ait entraîné Jin dans leur monde. Tomohisa lui avait toujours refusé d'être comparé au racailles qu'ils étaient. 
    Qu'est-ce qu'Abby-sama avait bien pu lui trouver à ce gros con ?!  Il commença à s'élancer vers Tomohisa pour le chopper mais une main féminine avec du vernis rouge s'abattit sur la tête du Johnny's. 
    -Yu-chan.... souffla Koki.
     
    Yuka avait les cheveux de Tomohisa en main et le fit se baisser vers elle. Elle resta un instant à l'agripper pour lui faire le plus mal possible puis le lâcha. Koki l'aida à le pousser vers la sortie en le bousculant. C'était dur de ne pas l'abîmer... Yuka avait même eu envie de lui abattre une bouteille en verre sur la tête mais c'était retenue.
     
    Une fois à la porte menant à l'extérieur ouverte, Koki donna un coup de pied au fesses de Tomohisa façon yankee et le poussa vers dehors.
     
    -La sous-merde c'est toi Yamashita, lui dit Yuka en regardant Tomohisa dans les yeux quand celui-ci se retourna vers eux. Elle ne cillait pas et pris l'expression la plus sérieuse du monde. Tu as tout perdu, tu as brisé ma grande sœur et ça personne ne te le pardonnera jamais.
     
    Sur ces mots, elle ferma la porte puis la verrouilla. Elle était plutôt fière d'elle sur ce coup ! Elle sourit à Koki qui lui ébouriffa les cheveux en riant.
     
    -Maintenant qu'on est débarrassé d'un de tes ex-beau-frère, on s'occupe de l'autre ? demanda Koki en grommelant. Il n'avait pas vraiment envie d'être sympa avec Hiroki.... 
    -Je lui laisse le bénéfice du doute, Ko-chan. Et s'il aimait vraiment encore, Nao ?
    -Si Jin te laissait trois ans sans nouvelle alors que tu t'étais barré loin par sa faute, tu le prendrais comment ?
    -Je... je déprimerais. Et je serais très en colère après lui également, mais je sais que Nao n'a pas chercher à le contacter non plus. Enfin elle ne pouvait pas, ils étaient tous les deux dans des pays différents. Ils n'ont aucun moyen de se joindre en fait. Nao-nee m'a confié un jour avoir essayer de l'appeler mais il a changer de numéro... C'est tellement bête !
     
    Ils traversèrent le bar tout en parlant.
     
    -Ouais, mais avec tous les réseaux sociaux qui existent aujourd'hui, tu ne va pas me dire qu'ils ne pouvaient pas se trouver quelque part !! grommela encore une fois Koki l'air de bouder.
    -Ko-chan, je sais bien que tu aime Nao secrètement depuis longtemps déjà. Mais...
    -Oui je sais, Yu. Tu n'as pas besoin de me le dire... Je le sais... lâcha Koki tristement. Je sais qu'elle n'a toujours vu qu'après Hiroki...
     
     
    Yuka fit un câlin à Koki qu'elle avait toujours considéré comme un grand frère.
     
     
    -Allez je suis sûr que tu trouveras la femme de ta vie un jour ! Gambarre ! fit Yuka joyeusement.
     


     
     
     
    Love in Trouble - Chapitre 6                                                          Hiroki Narimiya


     

    Ils arrivèrent devant la porte de l'entrepôt où se situait Hiroki. Quand elle ouvrit la porte, Yuka fut choqué. Hiroki... dormait ? Il avait la tête qui pendait dans le vide... Koki lui ne chercha pas à comprendre et avança vers lui puis lui assignat un coup de pied dans les jambes pour le réveiller. Cela marcha mais Hiroki n'avait pas l'air dans son état normal, ce qui fit tiquer Yuka.
    Elle se précipita vers Hiroki et s'abaissa à sa hauteur, mettant une main sur son front. Il était brûlant...
     
    -J'ai... de la fièvre je crois... ça... allait mieux ce matin... pourtant..., dit Hiroki avec une faible voix.
    -Ca fait longtemps que tu es malade ? demanda Yuka.
    -Depuis .... que... je suis arrivé au Japon....  Yamashita a fait venir le médecin de la Johnny's et j'ai pris des cachets, mais je pense que le stress... a fait regrimper ma fièvre ,répondit Hiroki avec une foix un peu plus forte.
     
    Koki soufflait derrière, manquait plus que cela... Maintenant il fallait jouer les gardes malades ! Yuka fila hors de la pièce et chercha encore une fois la boite à pharmacie. Des fois, elle se demandait si elle ne devait pas se reconvertir...
     
    Après avoir donner des médicaments à Hiroki et lui avoir mis un patch froid sur le front pour faire baisser sa fièvre, ils décidèrent de parler.
    Koki s'installa sur une chaise à califourchon, en face d'Hiroki tandis que Yuka s'était assise en hauteur sur une table ses jambes pendant dans le vide.
     
     
    -Alors explique, pourquoi tu reviens comme un insecte dans un plat de ramen ? questionna froidement Koki.
    -Je peux pas vivre sans Nao, je m'en suis rendu compte... expliqua Hiroki nerveusement.
    -Tu te fous de ma gueule !!! Tu as vécu trois ans sans elle !!! s'emporta Koki en se levant subitement.
    -KO-CHAN !! cria Yuka en lui faisant les gros yeux.
     
    Koki la regarda et se rassit non sans râler. Elle aussi avait néanmoins du mal à comprendre le raisonnement de Hiroki.
     
    -J'ai du mal à comprendre aussi, mais j'attend ton explication, fit Yuka.-Pour tout vous dire, j'ai voyagé pas mal pendant ses trois ans. Je ne restait jamais plus de quelques semaines dans un endroit... J'était mal en point... Je ne me ressemblais plus... J'avais l'impression de ne plus être moi-même. J'étais tomber dans une grave dépression. J'étais refermé sur moi-même et je ne voulais voir personne... Et surtout je pensais que je ne méritais pas Nao... Ni même mon amitié avec Abby, et puis toi Yuka ainsi que Yoru. Pour moi, toute la bande je ne la méritait plus !
     
    Hiroki tremblait tellement il repensait à cette période de sa vie... Il voulait tellement aller de l'avant et ne plus jamais faire la même erreur.
     
     
    -T'a essayé de te foutre en l'air ? demanda Koki comme s'il demandait s'il allait faire beau aujourd'hui.
    -Non ! J'essayais de reprendre pied. Il fallait que je reprenne le contrôle de ma vie et qu'on m'oublie. Que le scandale passe... C'est pour ça que j'ai quitter le Japon, je voulais qu'on m'oublie... souffla Hiroki en baissant la tête.
    -Malheureusement, Nao ne peut pas t'oublier elle.... Elle n'a pas publier un seul manga depuis ton départ. Son manager l'a lâché et sa maison d'édition aussi, expliqua Yuka. Elle est beaucoup moins joyeuse qu'avant aussi...
    -Je m'en doute... répondit Hiroki plein de regret. Je suis au courant pour le fait qu'elle n'ait rien publier, je me suis renseigné. Même si elle n'était pas très connue comme mangaka, son manga se vendait assez bien...
     
    Koki dans son coin regardait Hiroki, il avait tellement de mal à se contrôler...  Il avait envie de dire à Hiroki que tout était sa faute, mais se tournant vers Yuka il se maîtrisa. Cette dernière lui envoyait toujours des regards noirs...
     
    -De toute façon il a été prouvé que tu n'as jamais consommé de drogue, Hiroki. Ton pote qui a envoyé les photos à la presse était un vrai crétin dit Yuka afin de l'encourager. Non mais confondre un jeu pour gamin où tu mélange de la poudre à de l'eau et de la drogue... Faut être con !
     
    En reparlant de cette histoire, Koki sourit. Il se rappelait encore le jour où ils étaient tombés sur cette être abject qui se disait ami avec Hiroki. Même si Koki en voulait à Hiroki pour son comportement avec Nao, il fallait dire que les deux hommes étaient amis autrefois... Des amis qui se chamaillait énormément et se prenaient la tête souvent, mais des amis quand même.
    Koki avait envoyer des hommes chercher se soit disant ami qui avait vendu les photos à la presse et ils l'avaient ramené içi même... Il avait été lyncher par toutes les anciens yankees présents et Abby lui avait donné le coup de grâce en le rouant de coup à son tour. Ils lui avaient ensuite dit de ne plus jamais mettre un pied dans leurs vies...
     
    -Merci, Yu, dit simplement Hiroki reprenant confiance en lui voyant que Yuka le comprenait un peu.
    -Par contre, je ne sais pas comment va réagir Nao-nee en te revoyant... souffla Yuka préoccupé par cette question.
    -QUI A DIT QU'IL LA REVERRA ? s'emporta Koki en se relevant subitement et envoya sa chaise valser à l'autre bout de la pièce.
    -KOKI !!! s'écria Yuka en sautant de la table et en attrapant Koki par un bout de son t-shirt.
     
    Elle le regarda droit dans les yeux.
     
    -Je pense que tu devrais sortir... et puis je pense qu'on a assez parler même. J'ai toujours pensé que c'était bête cette histoire entre Nao-nee et Hiroki-kun.
     
    Elle poussa Koki vers la sortie, et choppa le canif de ce dernier dans sa poche qu'il avait rentrée plus tôt. Koki s'en alla en râlant encore et toujours mais écouta quand même Yuka.
    Cette dernière libéra Hiroki en enlevant la corde comme pour Tomohisa précédemment.
     
    -Merci... Yu... dit-il sa voix redevenant assez faible.
    -Je vais envoyer le petit nouveau te donner à manger et à boire, puis tu resteras içi pour la nuit, expliqua Yuka en prenant des couvertures et un oreiller dans un des placards qui se trouvait de la pièce. Elle les lui jeta puis s'avança vers la porte qui était toujours ouverte. Elle se retourna cependant.
     
    -Par contre je te laisserais le soin d'en parler à Abby-nee.... Je pense que vous avez des comptes à réglé aussi.
     
    Pour toute réponse, Hiroki baissa la tête. Il savait qu'Abby ne pardonnerait pas comme ça le mal qu'il avait fait à sa sœur. Yuka sortit ensuite et alla chercher le petit nouveau qui était de corvée de serpillière...
     
    -Hoy !!! Nishi... Nishi... crado ? essaya-t-elle de se remémorer en l'appelant.
     
    L'homme tiqua et fit une moue montrant son mécontentement. D'où elle le nommé ainsi ?
     
     
    -Nishikido desu...  répondit-il en lâchant son balai et en se dirigeant vers la jeune femme d'une voix traînante. 
    -Ouais Nishikido....  Va chercher de quoi manger et boire à notre invité là-bas, dit-elle en montrant du pouce la pièce derrière elle. Elle n'aimait pas vraiment la façon dont ce dernier lui répondait.
    -Vous voulez dire les hommes que vous avez attaché dans la pièce à coté ?
    -C'est ça, on en garde un et c'est un invité maintenant. Si tu veux tout savoir c'est l'ancien bras droit de ma sœur Abby. C'est une longue histoire, mais en tous cas s'il demande quelque chose tu lui file.... S'il y a un souci va voir Koki, il vit juste au-dessus, expliqua Yuka en pointant du doigt l'étage juste au-dessus d'eux.
    -Très bien... répondit Ryo en s'inclinant poliment face à sa supérieure puis en s'en allant derrière le bar pour trouver de quoi manger.
     
    Yuka l'observa. Mais qu'est-ce qu'avait foutu Jin pour recruter un type pareil ? Il était petit, et maigre... Il n'avait pas l'air très fort non plus. Après connaissant Jin, il devait y avoir une raison pour qu'il le recrute... Enfin, elle espérait que ça soit le cas... Car ce type n'avait pas l'air d'aimer l'autorité, surtout venant d'une femme elle avait l'impression.
    Elle haussa les épaules et se tourna vers Inu son chien qui dormait dans un coin.
     
    -Inu ! On rentre à la maison !

     

    Love in Trouble - Chapitre 6
     Ryo Nishikido

     


    *****************
     
    Il était quatre heures du matin et Jin était partit depuis une heure maintenant... Yuka se trouvait toujours sur leur terrasse emmitouflée dans une couverture confortablement installé sur un fauteuil en rotin.
    Elle regardait les vagues au loin qui s'échouait avec rage contre le sable. La mer était plutôt agitée cette nuit, enfin ce matin... Yuka était mélancolique et n'avait pas envie de dormir...
    Cela la désespérait à chaque fois que Jin partait.  Secrètement elle attendait qu'il lui demande sa main... Mais elle avait l'impression que son gros baka n'était pas du même avis. Enfin...elle ne savait pas vraiment, ils n'en avaient jamais vraiment parler.
    Ses yeux se fermait petit à petit, et le sommeil l'a gagnait. Mais une musique qu'elle connaissait très bien la fit sursauter d'un coup. 


    votre commentaire
  • Love in Trouble - Chapitre 7

    Hiroki, Nao et Jackson

    Voilà le chapitre 7.... Je préviens tout de suite, il est un peu triste...Alors si vous n'êtes pas en forme déjà ne le lisait pas ^^"Sinon, bonne lecture !
    --------------------------------------------------------------------------------------------------------


    Il était onze heures du matin quand Nao se réveilla... Elle avait clos ses volets avant de se coucher pour ne pas être réveillé par la lumière du jour ce matin... Elle avait passé une mauvaise nuit. La veille elle avait eu ce drôle de pressentiment, et le pire était peut-être qu'Abby et Yoru avait eu le même....
    Quand elle était arrivée chez Abby avec Jackson, Yoruichi et elle avaient contacté leur grande sœur qui était en plein tournage de son drama.
     
    Bien entendu Abby avait déjà appelé elle-même Yuka au Japon tellement elle avait eu peur que quelque chose soit arrivé à sa petite sœur qui était si loin d'elle... Selon Yuka tout allait bien de son coté et il ne s'était absolument rien passer d'extraordinaire... Cependant les filles avaient des doutes, en général leurs instincts ne les trompait jamais...
    C'étaient ça d'être lié les unes aux autres.
     
    Nao se découvrit tant bien que mal pour s'extirper de son lit, elle s'était enroulée comme une momie dans le drap cette nuit... Il fallait dire qu'elle était du genre à bouger beaucoup pendant qu'elle dormait... Une fois lever, elle marcha jusqu'à sa cuisine en vacillant. Elle avait toujours besoin d'un long moment pour sortir de son sommeil, et c'était pire quand elle avait mal dormi. En se dirigeant vers sa cuisine pour se préparer un café, elle se cogna à l'embrasure de la porte de sa chambre, ce qui fit tomber une petite boite se trouvant sur sa bibliothèque. La boite s'ouvrit et un collier en sorti en glissant jusqu'à l'autre bout de la pièce.
     
    Elle le regarda tomber à terre en se frottant le bras qu'elle avait taper contre le mur.
    C'était bien sa veine que ce collier ressorte ainsi... Déjà qu'elle était pas mal déprimée, il fallait que ce foutu collier revienne l'hanté.
    Il s'agissait d'un collier composé de deux moitiés en forme de chat, un noir et un argenté qui s'emboîtait pour former le yin et le yang en fait... Un collier de couple plus précisément, et bien sûr Hiroki avait l'autre moitié...  Nao ramassa sa moitié qui représentait le chat noir... Elle avait été tellement heureuse quand Hiroki le lui avait offert il y a quelques années ! Elle l'avait vu dans une boutique alors qu'ils faisaient du shopping ensemble, et Hiroki était venu l'acheter quelques jours plus tard...



     
     Love in Trouble - Chapitre 7

    Article disponible sur un site chinois bien connu( Je sais pas si on peut faire de la pub sur skyrock donc demander par coms xDEt oui je l'ai commandé, j'attend ma livraison *folle* )


    Elle soupira... et resta ainsi un moment accroupi au sol à regarder ce collier qui lui rappelait ses souvenirs avec Hiroki. Ça la déprimait tellement qu'elle avait envie de retourner simplement dans son lit et pleurer toutes les larmes de son corps.
     Cependant, cette période elle l'avait passé et elle était simplement triste et nostalgique encore. Ah et puis complètement dépressive aussi...
     
    Elle n'arrivait pas à oublier Hiroki. De plus, elle se trouvait si stupide d'être dans cette état des fois mais elle n'y pouvait rien.
    Lorsqu'elle était partie vivre avec ses sœurs à Séoul, Nao avait eu beaucoup de soutien de leurs parts surtout venant d'Abby qui était sa grande sœur et qui avait vécu un peu la même chose.  Seulement pour Abby cela avait été bien pire... Elle essayait de positiver et d'aller de l'avant au moins par respect vis-à-vis d'elle.
     
    L'interphone résonna soudainement. Très peu de gens venait ici et par déduction, Nao savait très bien qui venait sonner à cette heure-ci.  Ce n'était pas ses sœurs car en règle générale elles la prévenaient avant. Elle regarda sa tenue... un pyjama qui se composait d'un simple débardeur turquoise et d'un short assorti avec des petits étoiles. Tant pis, elle n'avait pas le temps de se changer...
     
    Elle se dirigea vers l'interphone et appuya sur le bouton pour allumer l'écran du visiophone.
    Jackson lui faisait coucou avec une tête débile comme à son habitude. Cela fit rire Nao qui appuya sur un second bouton pour lui ouvrir. Quelques instants plus tard, il arriva à sa porte d'entrée.
     
    -Annyeong ! fit Jackson en agitant deux Starbucks devant le visage de Nao qui s'illumina instantanément.  Un frappucino au caramel avec supplément de chantilly, ça te va ?
    -C'est parfait !! répondit Nao en prenant immédiatement sa boisson des mains de Jackson et en lui laissant son americano qu'elle trouvait bien trop amer.
     
    Elle lui tourna ensuite le dos et se dirigea vers un des tabourets du bar américain qui séparait la cuisine du salon.
     
    L'appartement de Nao était plutôt simple, une cuisine équipée mais qu'elle n'utilise pratiquement jamais car elle n'était pas très douée pour préparer des plats. Un salon avec un canapé confortable, une bibliothèque remplie de mangas, une grande télévision connectée à internet ainsi que plusieurs consoles de jeux... Et bien sûr, il y avait une salle de bain et une chambre.
    Elle aimait son petit univers de geek.
     
    Jackson observait la jeune femme... Il la trouvait belle, et il aimait son petit coté douce et calme. Tout le contraire de lui qui était du genre extraverti. Il était venu de nombreuses fois et ils s'amusaient en général à jouer à des jeux vidéo ou à regarder des films.Quand il était là, Nao oubliait un peu Hiroki cela lui faisait du bien comme quand elle était en compagnie de ses sœurs. Cela plaisait à Jackson de passer du temps avec elle, mais il y avait une chose qui le gênait. Nao ne le voyait pas du tout comme lui il aimerait qu'elle pense à lui.
    Pour elle c'était un ami, rien de plus. Bon elle le trouvait beau c'était certain... Mais Nao était encore amoureuse d'Hiroki.... Et cela Jackson avait beaucoup de mal à s'y faire....
     
    Il était même en colère contre l'ex de celle-ci, bien qu'il ne l'ait jamais rencontré. Fermant la porte d'entrée derrière lui Jackson rejoignit Nao et s'installa à coté d'elle.
     
    -Alors ? Pas plus de nouvelles venant du Japon ? demanda Jackson par rapport à ce qu'il s'était passé hier.
    -Non, Abby à simplement dit que tout allait bien avec Yu-chan... Mais c'est étrange, j'ai un doute... répondit Nao en prenant une cuillère de chantilly.
     
    Jackson la trouvait mignonne ainsi, surtout dans ce pyjama... Des fois, il se disait qu'il jouait un jeu dangereux de venir la voir à l'improviste. Mais il voulait devenir plus qu'un ami pour elle. Il voulait lui faire oublier son ex...
     
    Et cela, Yoruichi le savait très bien. L'une des plus jeunes des sœurs vivait juste au-dessus de l'appartement de sa sœur aînée... Ayant convenu avec Yuka la veille qu'elles devaient aider Hiroki a se faire pardonner par Nao, Yoru descendait les marches qui la séparait de l'appartement de sa sœur.
     
    -Nao ? dit Jackson.
     
    La jeune femme leva la tête de son Starbucks, les lèvres pleines de chantilly. Cela fit sourire Jackson qui avait du mal à vouloir rester sage... Nao, se lécha alors les lèvres ce qui déboussola encore plus le Got7. Cependant, un détail attira l'attention de Jackson. Le poing de Nao était fermé et elle tenait fermement quelque chose... Cela n'échappa pas à Nao, qui lâcha l'objet et le déposa délicatement à côté d'elle sur le bar.
     
    -Qu'est-ce que c'est ? demanda Jackson curieux, même s'il se doutait de la réponse.
    -Un cadeau d'Hiroki.... Répondit Nao.
    -La dernière fois c'était ta bague de fiançailles, et la fois d'avant c'était un de ses t-shirts... lança Jackson avec exaspération.
     
    Cela l'énervait tellement.... Qu'il avait envie de jeter tous ses objets qu'elle avait garder et qui ne lui faisait penser qu'à lui. Pourtant, il savait qu'elle n'était pas prête et cela le frustrait au plus haut point. Nao avait bu entre temps son frappucino et le reste de chantilly que contenait son gobelet se trouvait à présent à nouveau sur ses lèvres. Jackson avait beaucoup, mais beaucoup de mal à se retenir. Il avait même envie de se lancer !! Pourquoi ne le ferait-il pas ?
    Si, elle réagissait mal ce n'était pas si grave après tout... Au moins, il tentait sa chance ! Il attrapa les mains de Nao dans les siennes, ce qui eu pour effet de la mettre un peu plus en face de lui.
     
    -Jackson ? questionna Nao surprise et qui se demandait ce qui lui prenait.
     
    Yoruichi choisit ce moment-là pour toquer à la porte d'entrée de Nao. Cette dernière retira ses mains de l'emprise de Jackson et alla ouvrir. Elle découvrit alors sa jeune sœur devant elle.
     
    -Yoru ? dit Nao.
    -Annyeong unnie !! s'écria Yoruichi en passant devant sa sœur tandis que Nao ferma la porte.
    -Qu'est-ce qui t'amène içi ? Tu as besoin de quelque chose ? demanda Nao intrigué.
     
    Yoruichi vu Jackson immédiatement, puis observa à nouveau Nao. Elle sentait qu'elle arrivait au bon moment ! Jackson n'avait pas l'air très content d'ailleurs. Cela fit sourire Yoruichi, elle était fière d'elle. Elle aussi avait de l'instinct !
     
    -Oh j'avais juste envie de passer ma journée avec toi ! menti Yoruichi.
    -Comment ça se fait ? questionna Nao surprise... Tu ne dois pas reprendre le boulot bientôt ?
    -J'ai encore quelques jours de vacances, et il faut qu'on aille parler à unnie aujourd'hui ! J'ai eu Yu-chan au téléphone et Jin est parti à Los Angeles. Ça serait bien qu'on aille la voir non ? affirma Yoruichi.
    -Pourquoi pas, c'est vrai que Yu-chan me manque aussi... Et nee-chan serait tellement heureuse de la retrouver aussi !! s'enthousiasma Nao à l'idée que la fratrie soit nouveau réunie, sans se douter qu'il existait une autre raison...


     Love in Trouble - Chapitre 7

    Hiroki Narimiya
     


    Pendant que Nao et Yoruichi faisait des projets pour aller voir Yuka. Abby était préoccupé... Elle se trouvait au studio pour le deuxième jour de tournage du drama... Et autant dire qu'elle était complètement à l'ouest aujourd'hui.Elle l'était tellement que ce matin, elle avait enfilé une longue robe ainsi que des escarpins alors qu'il pleuvait à siot à Séoul et que des orages étaient annoncés dans la soirée. Heureusement Abby arrivait toujours avant tout le monde, et elle avait eu le temps de se sécher....
     
    Cependant, quand Chang Wook arriva à son tour il remarqua que quelque chose n'allait pas.
    Abby n'était pas comme à son habitude, et ne lui parlait pratiquement pas. Elle avait même mis du sel au lieu de sucre dans son café pendant qu'elle travaillait....
    Il avait décidé de lui parler pendant la pause déjeuner.
    Dans le petit local aménagé pour que l'équipe se restaure, Chang Wook amena un plateau repas à la jeune femme. Celle-ci était assise la tête dans ses mains, l'air pensive. Le coréen déposa le plateau devant elle, et s'installa en face avec son propre repas qu'il s'empressa d'ouvrir. Il piqua sa fourchette dans sa salade et attrapa une tomate qu'il mangea tout en regardant Abby qui ne touchait pas à son déjeuner.
     
    -Abby ? Est-ce que tu es consciente au moins ? demanda Chang Wook qui essayait de la faire réagir.
    -Hum.... ? répondit la jeune scénariste en levant à peine les yeux vers lui.
    Chang Wook était blasé... Il ne comprenait pas ce qu'elle avait, et il avait envie de crée un électrochoc auprès d'elle pour la sortir de ses pensées et la faire revenir à la réalité. Elle avait été bien plus réceptive le soir où ils s'étaient embrassés alors qu'elle était sous l'emprise de l'alcool.Est-ce qu'elle se souvenait au moins de cela ? Chang Wook avait de fort doute à ce propos... Elle ne devait pas s'en souvenir sinon elle aurait été gênée devant lui et elle l'éviterait comme la peste.
    Même si cela ne faisait qu'un an qu'ils étaient amis, l'acteur avait parfaitement cerné la belle franco-japonaise aux yeux émeraudes.
     
    En parlant de ses yeux, ils étaient ternes... Elle était si préoccupée ! Chang Wook en eu assez et lâcha sa fourchette dans son panier repas en plastique et se leva d'un bond. Il attrapa le bras d'Abby et la fit se lever à son tour.
     
    -Mais... n'eut le temps de répondre Abby, alors que Chang Wook la traînait déjà hors du local sous le regard de toute l'équipe qui faisait des messes basses.
     
    Déjà qu'ils y avaient des rumeurs sur eux, cela ne faisait qu'attiser la chose.... Ils traversèrent les différents plateaux de tournage vide avec les décors, et filèrent dehors. Il y pleuvait toujours des cordes mais le coréen s'en fichait bien, il fallait qu'il réveille Abby ! Et quoi de mieux que de la réveiller en la mettant en colère ?
    Chang Wook ouvrit la porte les séparant de l'extérieur et couru encore quelques instants avec Abby sur ses talons, avant qu'il ne trouve un coin tranquille.


     
    Love in Trouble - Chapitre 7                                                                    Ji Chang Wook
     
     


    -MAIS PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !!! T'ES CON OU QUOI ? TU VOIS PAS UN PEU QU'IL PLEUT ??? hurla Abby à l'acteur qui souriait à présent.
    -Je te retrouve enfin... dit-il simplement en affichant un énorme sourire.
    -Pardon ? demanda Abby qui le regardait avec haine.
    -Tu es dans la lune depuis ce matin, Abby ! Regarde-toi ! Tu as mis une robe et des escarpins alors que c'est un vrai temps à vouloir rester coucher !
     
    Des gouttes perlaient le long du visage à Chang Wook et Abby regarda sa tenue... Il était vrai qu'elle n'avait pas la tenue idéal... Pourquoi avait-elle mis cela ? Elle ne le savait pas... Elle avait juste attrapé la première chose qui lui venait en main ce matin... Elle commençait à grelotter de froid... Ce qui n'échappa pas à l'acteur qui regrettait désormais son geste.
     
    Il s'avança vers Abby et la pris dans ses bras... La scénariste fut déroutée un instant. Jamais il n'avait fait cela... En plus, il la serrait si fort qu'elle pouvait sentir chaque parcelle du corps de Chang Wook. C'est qu'il était drôlement musclé le bougre ! Elle commençait à le voir autrement que comme un ami... En réalité, cela faisait un moment qu'elle ne le voyait plus comme un ami mais elle ne voulait tout simplement pas se l'avouer. Comment pourrait-elle lui plaire ?
    Elle, une mère célibataire d'un enfant de douze ans et divorcé d'un chanteur comme Yamashita Tomohisa... Non, vraiment elle ne valait pas la peine qu'on s'intéresse à elle...
     
    Chang Wook relâcha son étreinte et pris la main d'Abby dans la sienne. Lui, en avait assez de ne pas agir et voulait à présent prendre le taureau par les cornes. Enfin, pas trop non plus pour ne pas faire se sauver loin de lui la jeune femme...
     
    -Où est-ce que tu m'amène encore ? demanda Abby perplexe.
    -On rentre chez toi, tu va finir par tomber malade...
     
    Abby lui fit lâcher sa main. C'était une ancienne chef de yankee, et était assez forte il fallait dire. Elle s'arrêta net et le coréen se retourna vers elle.
    -Je n'ai pas fini de bosser et toi non plus ! affirma t'elle en voulant se diriger à nouveau vers le studio.
     
    Mais ce n'était sans compter sur Chang Wook qui lui attrapa le poignet et là se fit retourner vers lui.
     
    -Je n'ai plus aucune scène aujourd'hui et ton assistante peut bien prendre le relais cette après-midi. Il n'y a que des plans secondaires à tourner...
    -Pourquoi tu n'es pas rentré chez toi si tu n'avais plus de scène aujourd'hui ? demanda-t-elle.
    -Parce que je voyais bien que tu n'étais pas toi-même. Comment je pourrais te laisser ainsi ? Abby, tu as mis une robe alors qu'il pleuvait, tu as mis du sel dans ton café... Tu crois vraiment que j'allais te laisser rentrer seule chez toi pour que tu ne regarde pas la route et fasse un accident ? Vraiment ? Dis-moi-ce qui ne va pas...
    -Je crois que Yu me ment... Je sais que je suis chiante à toujours avoir peur qu'il arrive quelque chose à mes sœurs, mais je suis certaine que mon pressentiment n'est pas faux. En plus Nao et Yoru ont eu le même.... Il s'est forcément passer quelque chose !
    -Pourquoi n'en parle tu pas à ta sœur au Japon alors ?
    -Parce que je la connais justement, elle continuera à me dire que tout va bien alors que ça ne va pas. Elle me cache quelque chose ! Et je ne peux pas partir au Japon le découvrir... Je suis retenu par mes obligations ici...
     
    Chang Wook sourit, qu'est-ce qu'elle pouvait être tête en l'air parfois... On voyait vraiment la ressemblance avec ses sœurs quand cela lui arrivait.  
     
    -Tu a bien un compte Facebook, Skype, WhatsApp ou autre... fit-il remarquer à la scénariste qui se servait souvent des réseaux sociaux pour parler avec ses collaborateurs et surtout son assistante.
    - Mais oui ! C'est ce que tu as du génie parfois Ji Chang Wook-sshi !!! s'écria Abby en levant sa main pour qu'il la lui tape, ce qu'il fit d'ailleurs.
    -C'est vrai que je suis plutôt intelligent et puis... commençait à se vanter le coréen en baissant la tête et se frottant l'arrière de la nuque nerveusement. Il n'avait pas remarqué qu'Abby partait déjà loin de lui et s'arrêta net de parler quand il remarqua cela.
     
    Une demi-heure plus tard, Chang Wook conduisait tandis qu'Abby se séchait ses longs cheveux châtain clair avec une serviette qu'elle avait piquer au studio. Il s'était arrêté de pleuvoir comme par hasard maintenant qu'ils étaient à l'abri. Ils s'étaient arrêtés au feu rouge, et l'acteur détailla un la tenue de la jeune femme. Elle était trempée....De plus sa robe s'était collé sa peau et elle était légèrement transparente... Abby était heureuse de ne pas avoir pris sa robe blanche mais la prune ce matin !! On aurait tout vu à travers !! Déjà que celle-ci laissait entrevoir son soutien-gorge.... Ce détail n'échappa pas au coréen cependant... Cela le rendait tout chose... Il avait peur qu'Abby ne le remarque... Comment pouvait-elle être si belle ? En plus elle avait une poitrine assez développée... Cela le rendait fou !
     
    Un klaxonnement l'interrompit dans son « observation » et il appuya sur l'accélérateur.
     
    -Tu n'a pas vu que le feu était passé au vert ? demanda Abby en posant la serviette sur ses jambes avant d'attacher ses cheveux avec une pince.
     
    -J'étais dans mes pensées.... Avoua Chang Wook en se raclant la gorge et essayant de se calmer.
     
    Heureusement, après l'intersection et quelques minutes de route supplémentaires, ils arrivèrent devant chez Abby. Chang Wook se gara devant le petit portail blanc en créneau, et ils sortirent ensuite de la voiture. Ils traversèrent le jardin comme d'habitude et Abby ouvrit sa porte d'entrée... Elle entendit alors la voix de Yoruichi.... Qu'est-ce que sa sœur foutait chez elle ?? Elle n'avait même pas encore eu le temps de l'appeler elle et Nao pour parler de ses projets d'aller au Japon... C'était... étrange...
     
    -Yoru ? appela Abby en récupérant sa clé dans la porte d'entrée.
     
    Un gros fracas se fit entendre alors. Abby et Chang Wook se regardèrent se demandant d'où cela venait... Ils avancèrent dans la maison et découvrirent Yoruichi étaler de tout son long au sol devant le canapé...
     
    -CA VA MA POUPETTE ??? se précipita Abby en agrippa sa sœur pour l'aider à se relever.
    -Oh t'inquiète pas unnie !!! Vous... m'avez juste surprise... s'expliqua Yoru en se remettant sur ses jambes.
     
    Abby la détailla de la tête au pied pour s'assurer qu'elle allait bien.
     
    -On te dérangeait peut-être ? demanda Chang Wook. Tu avais l'air d'être en grande conversation...
    -Ah ! Vous... vous avez entendu ? questionna Yoru qui était devenu soudainement pale.
    -Pas grand-chose, je n'ai pas compris ce que tu disais... avoua Chang Wook.
    -Tu es sûr que ça va ? Tu es toute blanche ! s'inquiétait Abby qui se fichait royalement ce que sa sœur disait au téléphone.
    -Non, ça va unnie je te jure ! Et je parlais... a un ami du Japon... !! avoua Yoruichi sans dire qu'il s'agissait de Takahiro....
     
    Depuis qu'ils avaient repris contact, ils s'appelaient dès que l'un ou l'autre avaient un moment de libre... Et cela à n'importe quel heure... Taka n'avait pas redemander à Yoru si elle était célibataire mais il s'en doutait. Il lui demandait tous les jours de le rejoindre pour qu'ils puissent parler librement de leur relation... Mais Yoruichi lui avait expliquer que pour l'instant ce n'était pas dans leurs projets.... jusqu'à récemment ! Yoru était si heureuse de retourner voir son premier amour ! Puis le Japon lui manquait même si elle aimait énormément vivre en Corée !
     
    Abby ne demanda pas plus de précision à Yoruichi concernant son ami, elle était déjà heureuse que sa sœur n'ait rien. Depuis toute petites, ses sœurs étaient si maladroites qu'elles se blessaient souvent... Il fallait dire qu'elle aussi était maladroite...
    La plus âgée alla prendre une douche bien chaude en vitesse et alla se changer dans sa chambre puis redescendit dix minutes plus tard. Elle avait enfilé un jean et un t-shirt large noir à l'effigie du groupe japonais « L'arc-en-ciel ». C'était bien plus confortable !
     
    Elle rejoignit ensuite Chang Wook et Yoruichi... Seulement lorsqu'elle arriva, elle y découvrit un Chang Wook torse nu devant son innocente petite sœur !!! Yoruichi, elle avait l'air de bien apprécié le spectacle... Elle avait même pris une photo en secret pour l'envoyer à sa sœur Yuka ! Qui avait répondu tout de suite d'ailleurs !!
     
    -TU PEUX M'EXPLIQUER CE QUE TU FOU A POIL DEVANT YORU ?? hurla littéralement Abby en prenant une serviette de table pour frapper son acolyte avec.
    -Ma chemise était trempé... expliqua Chang Wook en montrant sa chemise qu'il avait mise à sécher sur une chaise.
    -MAIS C'EST PAS UNE RAISON !! TU VA ME LA TRAUMATISER !!!
    -Unnie... souffla Yoruichi qui trouvait que sa sœur exagérait toujours un peu trop.
     
    Abby remonta les marches pour aller à l'étage quatre à quatre et pris son peignoir qu'elle prêta à Chang Wook... Bon il était un peu trop petit pour lui, et il avait l'air ridicule avec mais au moins cela préservait la vue de sa sœur.... Puis, elle ne voulait pas se l'avouer mais elle trouvait que Chang Wook ressemblait à un dieu grec.... Ça l'arrangeait bien elle aussi dans le fond. Elle alla ensuite mettre les affaires de l'acteur au sèche-linge et prépara des cafés. Ils s'installèrent vers le bar américain qui coupait le salon et la cuisine.
     
    -J'ai déposé Akira chez un de ses copains ce matin, tu n'avais pas à le garder aujourd'hui. Pourquoi tu es venue alors ? demanda Abby à Yoru.
    -En fait, je suis venue avec Nao et Jackson. Ils sont partis faire quelques courses au supermarché. On pensait que ça serait une bonne idée de manger toutes ensemble. Bon, Jackson s'est incrusté...
    -Je trouve qu'il tourne un peu trop autour de ma sœur, lui... affirma Abby.

     


     Love in Trouble - Chapitre 7

    Jackson Wang

     


     Au supermarché, Jackson essayait de ne pas se faire remarquer... Il avait mis un bonnet orange, des lunettes de soleil de la même couleur et un t-shirt à l'effigie de Dragon Ball Z... orange.... (Oui il croit que c'est une tenue pour ne pas se faire remarquer... Photo  >> ICI)
    Il était passé chez lui en vitesse avant de retrouver les deux sœurs chez Abby puis d'aller au magasin. Nao était morte de rire en voyant sa tenue.
    Ils avaient pris quelques plats rapides à faire, comme des pizzas et autres bêtises et attendaient désormais leur tour pour passer en caisse.
     
    Le supermarché était vide et Nao pensait que c'était une aubaine. Si des IGOT7 (nom des fans de GOT7) passaient par là, elle était certaine qu'elles reconnaîtraient le rappeur principal du groupe. Ça commençait d'ailleurs à l'angoisser... Cela lui rappelait les journalistes devant chez elle et Hiroki lorsque le scandale avait éclaté... C'était un miracle qu'ils n'aient jamais découvert leur relation... Ils pensaient qu'elle n'était qu'une voisine... 
    Elle commençait à repenser à Hiroki, encore... mais soudain Jackson lui attrapa le poignet et la força à avancer. Il paya les courses alors qu'elle allait protester puis ils sortirent.
     
    -Tu es sûr que ça va ? demanda Jackson en ouvrant le coffre et commençant à ranger les courses à l'intérieur.
     
    Nao hocha simplement la tête. Pourtant Jackson savait qu'elle n'allait pas bien, elle avait se regard qui ne trompait personne, ce regard dans le vague...


    Une voiture passa à toute vitesse à coté d'eux. Jackson calcula en vitesse la flaque d'eau au sol à coté d'eux et la vitesse de la voiture. Il attrapa le poignet de Nao encore une fois mais cette fois-ci elle atterri dans les bras de Jackson. Il la serra fort contre lui, une main dans son dos et l'autre dans sa nuque et il se mit du coté de la flaque pour que Nao ne soit pas mouillé.
    La voiture passa et trempa Jackson. Un bref instant s'écoula sans que ni l'un ni l'autre ne bougent, jusqu'à ce que Nao ouvre les yeux qu'elle avait fermé par avant et ne découvre le visage de Jackson tout près du sien. Elle écarquilla les yeux et le repoussa.
     
    -Ca va ? demanda Jackson un peu gêné par la situation tout de même.
    -Quoi ? Ah... euh oui, ça va... répondit Nao.
     
    Elle était extrêmement mal à l'aise avec Jackson à présent... Un souvenir lui revint soudainement  en mémoire... Lorsqu'elle était encore lycéenne, un jour elle avait vécu la même situation... Sauf que cette fois-là, elle avait été trempée jusqu'aux os....


    Toute la bande était ensemble, c'était après la fin des cours quand ils marchaient pour aller boire un verre ensemble dans un café.
    Ça leur arrivait souvent à l'époque.... Il y avait bien sûr ses sœurs, Abby sortait avec Tomohisa déjà à l'époque, il y avait Jin qui était déjà amouraché de Yuka mais faisait semblant que non, Takahiro qui faisait croire qu'il n'était qu'ami avec Yoruichi, Koki et sa démarche de pur yankee obéissant déjà aux ordres de la chef de bande et puis il y avait lui... Hiroki.
    Ce jour-là, il avait enlevé sa veste et le lui avait mis sur les épaules.
    Ça ne semblait peut-être rien mais pour la petite adolescente qu'elle était à l'époque cela l'avait rendu heureuse... Elle était déjà amoureuse d'Hiroki à l'époque mais ne disait rien.
    Abby avait vu la chose d'un mauvais œil d'ailleurs.
     
    Plongé dans ses souvenirs, Nao en oublia totalement Jackson. Le rappeur l'observa inquiet, et vu que des larmes commençaient à couler des yeux de la jeune mangaka. Elle se mit accroupi sur le parking du supermarché, les bras autour de ses genoux et pleura toutes les larmes de son corps. Sa main chercha le collier qu'elle avait mis ce matin sans que Jackson ne s'en aperçoive. Elle avait mis le collier en forme de chat... et le serrait à présent de toutes ses forces.
     
    Ce qui la rendait si triste c'est qu'elle n'avait aucune nouvelle d'Hiroki... Peut-être qu'il allait bien... Mais... et s'il allait mal ? La dernière fois qu'elle l'avait vu c'était il y a trois ans maintenant. Elle n'arrivait pas à tourner la page, et s'inquiétait pour lui.
    Il était au bord de la dépression lorsqu'elle l'avait quitté... et il ne voulait pas de son aide et de son soutien, il l'avait rejeté... Il lui avait dit de partir et de le laisser seul... Ce qu'elle avait fini par faire, pensant qu'il ne voulait plus d'elle.
     
    Et... s'il... il... n'était plus de ce monde... ? Elle sanglota encore plus fortement à cette pensée.
     
    Jackson s'était accroupi face à elle, et l'avait entouré de ses bras essayant de la consoler mais cela ne servait à rien. Il décida alors d'appeler Abby et Yoruichi qui arrivèrent quelques minutes plus tard en trombe, le magasin n'était pas si loin de chez l'aînée.
     
    Abby fit un câlin à sa sœur qui commença à se calmer petit à petit. Elle la prit dans ses bras et la transporta dans la voiture de Chang Wook qui les avaient amenés jusqu'içi. Yoruichi se mordit les lèvres... ce n'était pas la première fois que Nao faisait une crise pareille. Mais cela ne lui était plus arrivé depuis un certain temps. Elle aurait dû dire à Nao qu'Hiroki était de retour...
    Déjà ce n'était pas les mêmes crises que faisait Abby... Elle, cela avait été jusqu'à ce qu'elle en oublie Akira.... tellement, elle allait mal à l'époque.  Mais au moins, elle avait eu des nouvelles de Tomohisa... même si elle n'était pas forcément agréable. Cela arrivait souvent aux oreilles d'Abby que le grand Yamapi avait été vu avec plusieurs filles dans une soirée....
    Yoruichi se dit alors que parfois Abby avait raison... les hommes c'étaient nuls....
     
    Ils partirent ensuite. Chang Wook reprit la route en sens inverse, Abby avec Nao à l'arrière tandis que Yoruichi était passé à l'avant. Jackson les suivit avec la voiture de Nao qu'il ramena jusque chez Abby avec les courses.
     
    Une fois arrivé, Abby monta Nao dans son ancienne chambre et lui chanta quelques chansons comme lorsqu'elle était enfant pour la calmer. Elle s'endormit à bout de force, elle avait trop versé de larmes.
     
    La nuit passa... Et tout le monde dormit sur place au final. Yoruichi avait dormit avec Abby et Nao, elles avaient besoin de dormir ensemble pour le bien de la cadette. Chang Wook avait donc dormi dans l'ancienne chambre de Yoruichi, et Jackson dans celle de Nao.
     
    Abby fut la première lever comme à son habitude... Elle en profita pour appeler le directeur du drama du fait qu'elle doive partir pour le Japon sous peu... Elle voulait voir sa Yu-chan ! Le directeur accepta, elle avait déjà fait beaucoup et il ne pensait pas que le scénario ait besoin d'être modifié. Et au pire, comme l'avait suggéré Chang Wook vive les réseaux sociaux !
     
    La scénariste prépara ensuite des pancakes pour tout le monde, enfin surtout pour ses sœurs !
    Petit à petit tous le monde l'a rejoint dans la cuisine, même Nao qui arriva comme si de rien n'était. Elle était morte de faim de ne pas avoir dîner la veille... Yoruichi lui servit même un chocolat chaud, s'en faisait un pour elle aussi. Elle ne savait pas comment aborder le sujet... En plus si Abby l'apprenait... sûr qu'elle ne voudrait plus partir... C'était tellement compliqué !!
     
    -On va partir voir Yuka, ça nous fera du bien... lança d'un coup Abby en regardant ses sœurs. Je suis sûr qu'elle me cache quelque chose... Je m'inquiète...
    -Désolé, nee-chan... de t'inquiéter aussi... souffla Nao qui culpabilisé à présent.
     
    Abby fit le tour du plan de travail et serra si fort Nao qu'elle avait peine à respirer !
     
    -Nee-chan, tu m'étouffeuh !!! râla cette dernière.
     
    Jackson et Chang Wook étaient attendri par la scène. L'acteur voulait bien être à la place de Nao d'ailleurs. Il s'imaginait étouffé par la poitrine d'Abby.... Yoruichi, elle était bien préoccupée par son téléphone... Elle ne le quittait pas !
     
    -Tu bave, hyung, s'esclaffa Jackson en donna un coup de coude à son aîné.
    -Hein ? répondit Chang Wook ne comprenant pas sur le coup.
    -Rien, rit Jackson en prenant un pancake.
     
    Akira fut le dernier à se lever et il eu droit à un câlin de sa mère aussi ! Elle avait besoin d'élan de tendresse envers ses sœurs et son fils, ça lui arrivait quelque fois ! Pendant ce temps, Yoruichi était toujours rivé sur son écran de téléphone...
     
    -Vous voulez qu'on parte quand ? demanda Nao qui mangeait déjà son troisième pancake rempli de chocolat dégoulinant.
    -C'est fait !!! Demain à 4h02 du matin !!! Direction Narita Airport ! s'écria Yoru en se levant précipitamment de sa chaise.
    -QUOI ? s'exclamèrent Nao et Abby.
    -Comment ça ? Me dit pas que tu a déjà pris les billets YORUICHI !!! s'exclama Abby en mettant ses deux mains sur ses hanches.
    -Bah... c'est le vol le plus rapide que j'ai trouvé héhé... répondit Yoruichi.
     
    Elle avait tellement hâte de voir Takahiro qu'elle n'avait même pas pris la peine de consulter ses sœurs.
     
    -Tu abuse Yoru !! Quatre heures du matin ?? Mais il va falloir qu'on se lève à deux heures du matin au moins !!! râla Nao qui n'était pas du tout du matin !
    -Gomenasai ! fit Yoruichi en joignant ses deux mains devant ses sœurs et les suppliant de la pardonner.
    -Bon, ben je vais l'annoncer à Yu... souffla Abby, qui entendait déjà sa petite sœur râler elle aussi...
     
    Les sœurs allaient bientôt être réunies mais les ennuis allaient arriver également...


     
     Love in Trouble - Chapitre 7

    Oui, c'est Hiroki plus jeune dans Koukou Kyoushi 2003 il me semble...

    Sinon comment avez vous trouvez le chapitre ?Il est un peu plus court que les autres, mais je pense que les suivants seront plus longs.Je suis pas sûr de moi pour le coup, j'ai relu pour le corriger avant de le poster et je trouve qu'il est moins bien écrit que les précédents... Je le laisse comme ça en tous cas ^^"


    votre commentaire
  • Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 1

    Abby, Nao et Yoruichi 
     

     

    C'était le jour du départ pour les filles...
     

    Yoruichi et Nao avaient dormit la veille chez Abby, et parfois elles se demandaient pourquoi elles avaient des appartements ... Jusqu'à ce que Chang Wook ne vienne le leur rappeler. Lui, aussi avait dormir ici cette nuit. Abby s'était mis d'accord avec lui pour qu'il garde Akira ainsi que le chien de Yoru chez elle.
    Akira allait bientôt reprendre les cours et il venait de rentrer du Japon il y a quelques semaines, même s'il aimait beaucoup sa tata Yuka il préférait ses cours supplémentaires d'été ! Un vrai intello ce petit... Tout le monde se demandait d'où il avait hérité cela dans la famille...
     
    Il était deux heures du matin quand Yoruichi dégringola les marches de l'escalier quatre à quatre en courant à toute allure. Elle faisait tellement de bruit que cela réveilla tout ce qui dormait, même Nao qui avait pourtant un sommeil très profond ! Cependant cette dernière se retourna dans son lit et se rendormie...
     
     
    Yoruichi arriva dans le salon/cuisine et y découvrit Abby qui prenait déjà son petit déjeuner c'est-à-dire un simple café au lait. Elle sirotait son café tranquillement, assise sur un des tabourets du bar américain et écrivait quelques notes sur son ordinateur portable pour son assistante.
    Elle n'avait pas l'habitude de la laisser se débrouiller en lâchant un drama. D'habitude, elle était là à chaque jour de tournages et ce jusqu'à la fin. Mais là, elle n'avait pas le choix.
     
    -Annyeong unnie ! lança Yoruichi en prenant une tasse dans le placard.
    -Tu t'es levé bien tôt... fit Abby surprise.
    -Je voulais avoir le temps de me préparer c'est pour ça !! expliqua Yoru très excité en appuyant sur le bouton de la cafetière.
    -Oui, je vois que tu es déjà habillé... fit remarquer Abby en regardant la tenue de sa sœur.
     
    Elle portait une longue robe blanche parfaite pour aller à la plage.
     
    -Tu sais qu'on prend l'avion quand même ? Rassure-moi...
    -Bah oui quand même, unnie...
    -Explique moi pourquoi tu porte une tenue pas confortable pour deux balles alors ? demanda Abby, devenant suspicieuse.
    -Oh... eh bien... parce que je compte aller à la plage dès qu'on arrive haha... expliqua Yoru sans grande conviction.
    -Mouais.... Fit Abby qui ne croyais pas trop en l'explication de sa petite sœur.
     
    Akira arriva alors les interrompant.
     
    -Oka-chan... C'était quoi ce tremblement de terre ? demanda t'il en se frottant les yeux encore endormis.
     
    Yoruichi le fusilla du regard. Il parlait d'elle là ? Elle n'avait pas fait tant de bruit que ça...
     
    -C'est rien mon bébé, c'est Yoru qui est descendu tout à l'heure c'est tout, expliqua Abby en se levant et en prenant son fils par les épaules.
    -On aurait dit un éléphant oui... râla Akira en remontant les marches, sa mère le suivant à l'arrière.
    -Petit morveux, rouspéta Yoruichi en trempant ses lèvres dans son café.
     
    Elle n'était pas sûr que la caféine soit une bonne idée, elle était déjà tellement excitée à l'idée revoir Takahiro que son cœur palpitait à tout rompre... Elle essaya de se calmer, et souffla profondément. Quelques instants plus tard, Abby redescendit après avoir recoucher Akira.
     
    -Il faudrait peut-être réveiller Nao, non ? demanda Abby en regardant sa sœur qui fuyait son regard à l'instant où elle posa la question.
    -Tu veux que je t'aide ? demanda soudain une voix.
     
    Les deux sœurs se tournèrent et virent Chang Wook debout devant elles. Il avait dormi sur le canapé cette nuit mais avec tout le raffut qu'il y avait, il s'était réveillé.
     
    -A ta place je dirai pas ça trop vite... Nao a un sommeil très profond... dit Yoruichi.
     
    Chang Wook haussa les épaules, au final Abby alla réveiller la cadette seule.
     
    En arrivant dans la chambre où Nao dormait, elle la vue étalé en étoile de mer sur le ventre dans le lit. C'était à se demander comment elle faisait pour respirer dans cette position....
    Abby la regarda mi-amusé, mi désespéré. Elle s'installa sur le lit à coté d'elle et commença à l'appeler par son prénom et à la secouer doucement. Après deux bonnes minutes, Nao émergea petit à petit.
     
    -Hummmm.... Fit-elle en se tournant sur le dos.
    -Il est 2h30, Nao. Lève-toi et prépare-toi, on va rater notre vol sinon.
    -Hum... M'en fou, j'veux dormir.... Dit Nao en prenant son oreiller et y enfonçant sa tête.
    -Yuka nous attend, alors lève-toi...
     
    Nao se mis en position assise d'un coup et balança l'oreiller sur ses jambes au pied du lit.
     
    -Je déteste Yoru et ses idées à la con !!!! s'écria-t-elle de nerf. Elle haïssait être priver de sommeil et devenait irritable lorsque cela arrivait.
     
    Abby elle fut amusé. Elle tapota la tête de sa sœur.
     
    -Allez va te doucher et t'habiller ! fit-elle en se levant du lit et en sortant de la pièce.
     
     
    Lorsqu'elle redescendit pour la énième fois, Abby fut surprise de découvrir Im Jaebum alias J.B le leader des Got7 prenant le café tranquillement chez elle en compagnie de Yoru et Chang Wook. Tout ce petit monde discutait joyeusement, enfin à part Chang Wook qui n'aimait pas trop voir Abby partir avec son dongsaeng (homme plus jeune/ contraire de hyung).
     
    -Oh noona ! salua J.B en levant la main en l'air.
     
    Abby se souvient alors que Nao l'avait prévenue que Jaebum allait voyageait avec elles.Elle en avait parlé avec Jackson de leur départ pour le Japon et ce dernier en avait parler avec Jaebum.... Les Got7 lançaient leur nouveau single japonais, et devait donc également partir pour le Japon. A part Jackson qui devait partir pour Hong Kong pour sa carrière solo, il ne faisait plus les come-back japonais depuis quelques temps maintenant. 
    Nao arriva derrière Abby, et fila directement vers la cafetière. Elle prit une dosette et la mis dans la machine... Mais, il n'y avait plus d'eau... Elle prit alors la carafe pour la remplir en râlant et pestant. Bien sûr, elle mit pas mal d'eau partout et oublia qu'elle avait déjà sucré sa tasse en mettant quatre sucres au lieu de deux au final.... Au moins, cela la réveillera... ou pas ! C'était dur de se lever le matin...
     


     

     Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 1


     
     
    Pendant ce temps au Japon, Hiroki faisait les cents pas.... Yuka l'avait prévenu que Nao arrivait aujourd'hui et cela le stressait au plus haut point.
    Une semaine maintenant qu'il était au Bloody Beach... Jin était rentré la veille et avait invité Hiroki à dormir chez eux sur le canapé. Il fallait dire que la tension avec Koki était palpable et les deux hommes se frittait pour la moindre petite chose. Même Yuka en avait assez de devoir jouer les arbitres entre eux.
    Déjà que le nouveau Ryo, la gonflait c'était la goutte d'eau dans son petit univers si calme à son habitude.
     
    Yuka se leva à 4h du matin... Ses sœurs arrivaient à 6h20 à Narita, c'était large ! Alors qu'elle quittait sa chambre à pas de loups pour ne pas réveiller Jin, elle arriva dans le salon.
    Le canapé était vide et un drap traînait complètement froisser, comme si la personne qui avait dormi ici avait beaucoup bougé.
    Elle chercha du regard Hiroki, et le vu sur la terrasse entrain de fumer, les bras sur la rambarde regardant le paysage. Elle avait envie de lui parler mais elle n'était tellement pas réveillée...
     
    Elle fila prendre sa dose de caféine, et le rejoignit ensuite en s'installant dans son fauteuil préféré. Ce dernier se retourna lorsqu'elle s'assit. Il la salua d'une main, se souvenant que comme Nao elle avait BEAUCOUP de mal à se réveiller. D'ailleurs ses yeux de pirates, qui lui rappelaient étrangement ceux d'Abby, le dissuada de prononcer le moindre mot.
    Hiroki attrapa son paquet de cigarette, qui se trouvait sur la table et prit la dernière clope qu'il lui restait. Il écrasa ensuite le carton du paquet dans sa main en faisant une boule qu'il alla jeter à la poubelle.
    Il fumait et taper du pied au sol en revenant... Yuka le comprenait tellement, cela devait être dur pour lui cette situation. Elle entendit la porte de sa chambre claquer et tourna la tête. Jin venait de se lever aussi, il alla se prendre un café à son tour et rejoignit Hiroki et Yuka sur la terrasse.
     
    Une fois-là, il tapota l'épaule d'Hiroki pour l'encourager et embrassa Yuka sur le front.
     
    -Tu stress ? demanda Jin à Hiroki en s'installant sur une chaise à coté de Yuka.
    -Un peu....
    -Totalement, tu veux dire , dit Yuka qui faisait un effort malgré son réveil difficile. Tu as fumé un paquet de clope depuis hier soir...
    -Ah... oui... J'en ai plus d'ailleurs, il faut que j'aille en acheter...
     
    Jin prit son propre paquet qu'il avait dans la poche, et le lança à Hiroki.
     
    -Cadeau d'encouragement, dit-il.
    -Thank you, remercia Hiroki.
    -Tu repart quant au fait ? demanda Yuka à Jin.
     
    Il était revenu la veille mais c'était juste une brève pause, car il devait retourner au Etats-Unis pour planifier ses dates de concert. Il allait carrément avoir des dates là-bas... Ce qui n'enchantais guère Yuka....Au moins, elle se disait qu'elle aurait ses sœurs pour la soutenir et lui changer les idées pendant ce temps !! D'ailleurs, Koki lui avait demandé de briefer le dénommé Nishikido quand Abby et les filles seraient là, ce qu'elle avait fait cette semaine. Quelle plaie celui-là, aussi...
     
     
    -Demain... lui répondit Jin.
    -Oh... C'est rapide... cette fois... souffla Yuka en cachant sa déception dans sa tasse de café.
     
    Hiroki observait la scène et remarquait le petit jeu de Yuka. Jin était-il aveugle ? Il ne dit rien, attendant d'être seul avec son amie pour lui poser la question.
     
    Le soleil commençait à percer derrière la barrière océanique et Jin se leva à ce moment-là pour aller se doucher. Hiroki et Yuka le suivirent mais restèrent dans le salon, la jeune femme alluma la télé et ils s'installèrent dans le canapé.
     
    -Yu-chan ? demanda Hiroki.
    -Hai ? répondit Yuka en tournant la tête vers ce dernier.
    -Tu a un problème avec Jin ? demanda-t 'il en voyant la jeune femme écarquiller les yeux. Il su qu'il avait viser dans le mille.
    -Tu te prend pour un psy ? rétorqua t'elle en allant se faire un deuxième café pour ne plus subir d'interrogatoire.
     
    Hiroki laissa tomber et se dit qu'il en parlerait à ses sœurs, enfin... s'il sortait vivant de cette journée déjà... Ce qui n'allait pas être facile non plus...Il souffla et se gratta la tête. Il allait finir par mourir d'un infarctus. Il prit son téléphone dans sa poche de jean et regarda l'heure, 4h47...L'heure passait si lentement ! Et si rapidement aussi...
    Ses sentiments étaient contradictoire, il voulait tellement revoir Nao mais en même temps il avait si peur de sa réaction... En plus Abby allait aussi venir. Il la redoutait elle aussi.
    En tous cas, tous ce qu'il pouvait faire c'était attendre. Et s'intoxiqué les poumons. 


     Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 1Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 1
                       Yamashita Tomohisa                        Im Jaebum alias J.B (Got7)                                                                
                                          

    Aéroport de Narita 6h20 :
     
    La foule se pressaient et prenaient en photo le leader des Got7 de toute part, au grand désespoir des filles...
    Abby était exaspéré, on allait l'afficher avec Jaebum dans toute la presse à présent... Si elle tenait Jackson et ses grandes idées là tout de suite, elle le tuerait !! Elle voyait déjà les titres qui allaient paraître sur tous les médias « Le leader des Got7, J.B et une grande scénariste de renommé dévoile leur couple, en sortant de l'aéroport ensemble ! »
    C'était à en vomir...
     
    Cependant, Abby oublia bien vite ses petits tracas lorsqu'elle vit Yuka au loin, leur faisant de grands signes ! Sa petite sœur !!! Sa petite sœur était là !!Abby courut de toutes ses forces et arriva bien vite à la hauteur de Yuka.  Elles se firent un énorme câlin ! Nao et Yoru arrivèrent par la suite, avec les valises de toutes les trois derrière elle. Elles aussi firent un câlin à leur petite sœur ! Se séparant de ses sœurs, Yuka s'en rendit soudainement compte de la présence de Jaebum. Elle le dévisagea et questionna ses sœurs du regard avant de poser carrément la question.
     
    -C'est qui le coréen ?  Il est perdu ? demanda t-elle.
    -Yu-chan... C'est J.B, le leader des Got7, tu sais du groupe à Jackson, répondit Nao.
    -AH !! Oui ! Je comprends mieux les journalistes... dit-elle en regardant autour d'elles.
     
    Elle tiqua alors. Nao avait horreur des journalistes d'habitude. Elle l'observa un peu mieux, et en y regardant de plus près elle vue qu'elle tenait un bout des vêtements que portait Abby. En fait, elle se cramponnait carrément à sa sœur aînée.
     
    -On va petit déjeuner dans la salle vip ? Ca vous dit ? demanda Jaebum au filles.
    -Oh pourquoi pas ! Ca me fera que mon quatrième café de la matinée haha ! répondit Yuka.
    -Tu devrais ralentir la caféine, Yu... rouspéta Abby en regardant sa petite sœur mais riant néanmoins. 
     
    Ils partirent ensuite en direction d'un endroit un peu plus calme dans l'aéroport, loin des journalistes... Arrivé à la salle VIP, ils commandèrent des croissants et des pains au chocolat ainsi que des cafés et des chocolat chaud. Ils s'installèrent à table et commencèrent à déjeuner....
    Abby était à coté de Jaebum et de Yuka tandis que Yoru et Nao étaient en face d'eux.  La jeune scénariste était même en face de la porte d'entrée qui était faites de grandes baies  vitrée avec des poignets dorées. Il fallait dire que l'endroit semblait un peu luxueux. Pas étonnant que cela soit pour les VIP.
     
    Alors qu'elle commençait à tremper ses lèvres dans son café, Abby le vit.... Il était derrière les portes vitrées mais elle le reconnaîtrait entre mille... Tomohisa était en face d'elle... Pourquoi il fallait qu'ils se voient içi ?
    Sept ans qu'elle l'évitait comme la peste depuis leur divorce... Et sept années où elle y arrivait très bien ! Alors, pourquoi ? Elle se tourna vers Jaebum. C'était sa faute, oh oui elle allait VRAIMENT faire ça fête au rappeur des Got7, ce gros baka de Jackson Wang !!!
    Abby tenta la méthode de se fondre dans son siège et se cala mieux pour ne pas être vue par Tomohisa.
     
    -Qu'est-ce que tu fais, unnie ? demanda Yoru en regardant cette dernière.
    -Oh putain !! S'il me voit pas, il va vous reconnaître vous ! s'écria Abby en ayant une illumination d'un coup.
     
    Mais... trop tard... Tomohisa passa les portes en souriant et traînant sa valise à roulette avec lui et parlant avec son manager. Abby avait le cœur qui battait de plus en plus fort... Non, elle ne voulait surtout pas le voir ! Pas lui ! Pas içi...  Mais le regard de Tomohisa se posa devant lui, et il ne rata pas la jeune femme. Son sourire s'effaça et il resta là sans bouger. C'était comme si le monde était au ralenti à présent...
     
    Yuka leva les yeux vers l'endroit où sa sœur regardait tandis que Nao, et Yoru se retournèrent.
     
    -Qu'est-ce qu'il fout là lui ?! Koki lui a bien dit de ne plus apparaître pourtant !!! s'écria Yuka avant de se rendre compte qu'elle venait de gaffer. Elle se mordilla les lèvres, gênée à présent. 
     
    Abby arrêta de regarder Tomohisa et se tourna vers Yuka.
     
    -Comment ça Koki ? Depuis quand ils se parlent tous les deux ? Attend une minute.... C'est ça le pressentiment que j'ai eu ? Tu es entrée en contact avec Tomo ? Me dit pas qu'il est venu au Bloody Beach ??
     
    Yuka évita le regard d'Abby pour toute réponse. Abby se leva de son siège, qui tomba carrément à terre. Jaebum fit de même, et posa une main sur l'épaule d'Abby.
     
    -Abby ? Ça va ? demanda inquiet Jaebum.
     
    Tomohisa observait la scène de loin. Pourquoi Abby s'était-elle levée subitement et qui était ce type à ses côtés ? Elle avait refait sa vie ? Sept ans qu'il ne l'avait pas vu... Il ne se parlait que par message et rarement au téléphone, et ne parlait que d'Akira en règle générale de plus. C'était leur fils après tout. Un étrange sentiment de jalousie envahit Tomohisa à ce moment, et il serra les poings. Son manager arriva près de lui.
     
    -Yamashita-san, j'ai pris la commande. Le serveur va arriver...
    -Je n'ai plus faim, déclara Tomohisa en laissant son manager en plan et s'avançant désormais vers la table où se trouvait Abby.
     
    Cette dernière remarqua que Tomohisa venait vers eux... Elle calcula rapidement... Qu'est-ce qu'elle allait faire ? Là, tout de suite ? En plus, elle n'avait pas refait sa vie...Alors qu'elle était sûr que lui, il avait dû coucher avec toutes celles qui disaient oui dans Tokyo. Il le faisait bien quand ils étaient mariés après tout...
    Regardant Jaebum à ses côtés, Abby l'attrapa par son t-shirt et le fit avancer le plus possible d'elle. Ils étaient désormais collés l'un à l'autre. Jaebum était un peu pris de court sur le moment mais lui qui craquait pour la jeune femme n'était pas déçu. De force, elle fit baisser sa tête à Jaebum qui était plus grand qu'elle.  Elle ne réfléchit même pas et viola les lèvres du coréen sans ménagement. Dans ta face Yamashita se disait-elle !!!
     Ça ne lui ressemblait tellement pas de faire cela...
     
    Mais, elle n'y pouvait rien elle avait tant de haine vers Tomohisa. Tout l'amour qu'elle avait eu pour lui, c'était transformé en cela... Oh bien sûr, ce n'était pas pour rien... Elle l'avait aimé si fort, un amour si passionné avait naquit entre eux, mais cela Tomohisa avait tout briser avec ses coucheries d'un soir...
     
    Les sœurs d'Abby regardaient la scène avec étonnement, et Yuka était particulièrement mal à l'aise. Elle le savait qu'il ne fallait jamais mentir à Abby... Des fois, c'était dur et compliquer d'avoir des sœurs.  Elle souffla et se dit qu'après tout Abby comprendrait. C'était sa grande sœur après tout et elles s'aimaient si fort toutes les deux !! Mais bon, elle allait avoir droit à un petit savon quand même...
     
    Abby lâcha le kpopeur et jeta un regard en coin à Tomohisa. Ce dernier avait la haine et cela se voyait. Jaebum lui était aux anges et affichait un énorme sourire. Tomohisa s'avança alors un peu plus, se mettant carrément devant eux.
     
    -Je peux savoir c'est qui lui ? questionna Tomohisa du tac au tac sans même dire bonjour.
    -La politesse tu connais ? fit Yoru en se levant, bras croisé et se mettant face à son ancien beau-frère.
     
    Tomohisa l'ignora et dévisageait Abby ainsi que Jaebum qui lançait des regards noirs au japonais.
     
    -Ca se voit pas ? fit Abby.
    -Tu les prend au berceau maintenant ? répliqua Tomohisa.
    -Hey !! Et toi ? On en parle ? dit Yuka en se levant à son tour et se mettant à coté de Yoru.
    -Oui, moi je me rappelle de toi en prof avec une élève de quatorze ans... lança Nao toujours assise. Elle n'avait pas envie de se lever pour lui...
    -C'était dans un film, idiote !! lui lança Tomohisa en jetant un regard à Nao qui lui tirait la langue.
    - Qui ta permis de traiter ma sœur d'idiote ?! Et puis je te ferais signaler que oui tu la bien niquer la gamine !! Je te rappelle que je suis scénariste et que j'ai des collègues qui ont bossé pour ce stupide film !! Et que pendant le tournage, vous ne tourniez pas forcément quand tu étais avec elle...
    -On ne faisait rien... dit Tomohisa.
    -C'est pas ce qu'on a entendu, répliqua Yoru.
    -Tout le monde le sait que vous couchiez ensemble dans les loges... fit remarquer Yuka.
    -Et tu étais marié avec nee-chan encore.... Souffla Nao tristement.
     
    Jaebum regarda tour à tour Tomohisa puis Abby. Il ne savait pas que cela avait été à ce point. Tomohisa le dégoûtait...
     
    -Comment on peut tromper sa femme avec une adolescente ? demanda-t-il avec le sérieux le plus implacable. En plus une femme, comme Abby...
     
    Il regarda Abby de la tête au pied, il la trouvait si belle... Elle faisait si femme... Comment pouvait-on la tromper ?
     
    -En plus c'était pas la seule, ajouta Yoru.
     
    Nao et Yuka affirmèrent cela en hochant la tête.
     
    -Tu viens nee-chan ? Je pense qu'on à plus rien à faire içi, déclara Yuka en se dirigeant vers sa sœur.
     
    Nao se leva à son tour et aider de Yoru ainsi que de Jaebum, ils prirent les affaires de tout le monde tandis que Yuka accompagnait Abby vers la sortie. Elles avaient déjà passé les portes d'ailleurs.
     
    En moins de deux minutes, Tomohisa se retrouva seul. Qu'est-ce qu'il avait pu être con.... Pourquoi fallait-il qu'il la ramène toujours ? Et il se demandait si Abby couchait vraiment avec ce type... Quel âge avait-il ? Akira lui avait bien dit que sa mère voyait plus ou moins quelqu'un mais ça ne semblait pas très concret... C'était donc lui ?Il lui semblait que son fils lui avait dit pourtant qu'il avait le même âge qu'Abby et qu'il était acteur et non pas un chanteur de kpop.
     
     
     
    ****************
     
    Une fois à l'extérieur les filles mirent leurs affaires dans la voiture de Yuka qui appartenait en fait à Jin. Qui d'autre aurait pu acheter un gros 4x4 américain ? De couleur rouge vif en plus....
    Jaebum vêtu cette fois d'un bonnet noir ainsi que d'un masque blanc couvrant la moitié de son visage, était en face d'Abby. Il fallait qu'il lui parle. Pendant ce temps les trois sœurs de cette dernière montèrent dans l'auto.
     
    -Je... je suis désolé pour ce qu'il s'est passé tout à l'heure, déclara Abby.
     
    Jaebum esquissa un sourire radieux, dont seul lui avait le secret, ses petits yeux en amandes se plissant légèrement.
     
    -Tu n'a pas à t'excuser, c'est avec plaisir ! Si je peux te rendre service héhé...
     
    Abby sourit, il était bête parfois.
     
    -Plus sérieusement, j'ai compris pourquoi tu avais fait cela. Ton ex est...
    -Ne dis pas qu'il est détestable... Je l'ai aimé, tu sais...
     
    Jaebum souffla. Oui, il ne pouvait pas dire cela... Tomohisa avait fait du mal à Abby, mais ils avaient eu un amour mutuel. Et de ce qu'il savait cela avait été un couple assez fusionnel et Abby avait eu beaucoup de mal à le quitter...
     
    -Tu a raison. En tous cas, ne t'excuse pas. Tu voulais le rendre jaloux c'est tout... Puis je... je t'ai toujours trouvé très belle, noona, lui dit-il en souriant encore.
     
    Abby le regarda étonnée.
     
    -Je... commença-t-elle.
    -Oh, tu n'as pas besoin de me dire quoi que ce soit. Je sais déjà qu'il y a un autre loup dans ta vie... souffla-t-il de désespoir.
    -Un loup ? questionna Abby sans comprendre.
     
    Pour toute réponse, Jaebum souffla. Lui aussi il voulait sa chance avec Abby... Mais comment lutter contre Ji Chang Wook ?
     

    Pendant que Abby et Jaebum discutait à l'extérieur, Yoru envoya un sms à Yuka... en essayant d'être discret vis-à-vis de Nao. Ça tombait bien, la jeune femme jouait à Dr Mario World sur son téléphone.
     
    -Yoruichi-
     
    Tu crois pas qu'on devrait dire à Nao qu'Hiroki est chez toi ? On devrait la préparer...
     
    -Yuka-
     
    T'es folle ? Elle va vouloir prendre un vol direction Séoul ou nous faire une syncope...
     
    Yoruichi voulu convaincre Yuka de tout raconter à Nao, mais Abby monta dans l'auto se plaçant à coté de la conductrice. Yoruichi elle, regarda Nao qui se trouvait à ses cotes sur les sièges arrière. Elle pensait au contraire qu'elle devrait tout dire à sa sœur... Comment allait-elle réagir si elle se retrouvait en face d'Hiroki comme ça ? De toute façon, il était trop tard Yuka démarra et elles prirent la route direction Kamakura... En plus Abby n'était pas au courant, non plus... Elle allait le tuer et Yuka allait se disputer avec l'aînée... Elles sentaient le début des embrouilles pointer leur nez...
    Les deux entremetteuses n'étaient pas d'accord sur la manière d'opérer ! 
    En attendant pour se distraire, Abby brancha son téléphone en usb sur le poste radio et balança une chanson une chanson :  HISTORY - Might just die 
     
     
    -Roh nee-chan... Arrête un peu avec tes coréens... J'veux du japonais moi... râla Yuka.
    -Oh mais si tu voyais ce clip, Yu... dit Abby en repensant aux beaux abdos des membres du groupes.
    -Tu dirais pas ça, c'est clair ! lança Yoru, qui adorait ce clip également.
    -Oh bah vous me ferez découvrir ça à la maison ! dit Yuka.
     
    Le reste de la route se passa entre rire et fou rire, les filles chantant et rigolant. C'était toujours comme ça quand elles étaient toutes réunies.
     
     *************
     
    A Kamakura, Jin avait invité Hiroki à boire un verre au Bloody Beach... Ce dernier n'avait pas vraiment eu envie d'y aller, connaissant déjà la réaction de Koki... Mais Jin avait insisté, il en avait marre de voir son ami faire les cent pas chez lui.Il allait finir par rayer le parquet !
     
    Ils étaient donc au bar en train de boire une bière (oui tôt le matin xD). Koki les avait servis non sans râler dans son coin mais la présence de Jin l'avait dissuadé de trop s'en prendre à Hiroki.
     
    -Comment tu compte t'y prendre avec Nao-chan ? demanda Jin curieux.
    -J'en ai pas la moindre idée... souffla Hiroki en passant sa main dans ses cheveux nerveusement.
    -Je flipperais tellement si j'avais eu la même situation avec Yu... Je crois qu'elle me frapperait par la même occasion... Tu as de la chance d'avoir la plus calme de toutes les sœurs.
     
    Hiroki sourit... Il fallait le dire vite... Il avait été si cruel ce jour-là... Nao aussi avait ses moments de pétage de plomb. Cependant, il essaya d'écarter ses souvenirs pour parler à Jin.
     
    -Plutôt que de t'occuper de moi, tu devrais plutôt te préoccuper de Yuka non ?
    -Ça va très bien avec Yu, pourquoi tu me parle de mon couple d'un coup  ? demanda Jin surpris.
    -Tu la trouve pas distante avec toi par moment ? insista Hiroki, il voulait aider sa belle sœur comme lui l'aidait en ce moment.
    -Yuka a toujours eu un caractère comme ça... dit Jin, ne comprenant pas où Hiroki voulait en venir.
    -A mon avis, elle attend quelque chose de ta part... dit Hiroki, tentant de faire comprendre à Jin où il voulait en venir.
    -Mais de quoi tu parles à la fin ? questionna Jin agacé.
     
    Hiroki souffla... Bakanishi le retour...
     
    -Elle veux que tu la demande en mariage, vieux. Ça se voit comme le nez au milieu de la figure... expliqua Hiroki.
    -On vit déjà ensemble... fit remarquer Jin.
    -Ouais, mais pour une femme c'est pas pareil... Puis tu pars tout le temps au States... ajouta Hiroki.
     
    Jin réfléchit un instant. En réalité il y avait déjà pensé, mais il avait peur que Yuka refuse. En plus, il fallait affronter Abby pour cela.
     
    -Comment ça s'est passé quand tu as demandé la main de Nao à Abby ? demanda Jin. Il voulait savoir où il allait mettre les pieds.
    -Oh... Elle l'a bien pris... Enfin, on en a discuter assez vivement... Elle m'a fait jurer de ne jamais lui faire du mal, de toujours l'aimer et de la protéger... Abby, n'est pas un être si cruel tu le sais autant que moi. Ce n'est pas ma meilleure amie depuis le jardin d'enfant pour rien. Certes, elle aime faire peur aux copains de ses sœurs, mais c'est parce qu'elle ne veut pas qu'elles soient blessées et triste.
    -Ouais, je le sais bien. Mais qu'est-ce qu'elle est flippante !!! dit Jin commençant à trembler comme une feuille.
    -J'avoue... souffla Hiroki qui avait le même sentiment. D'ailleurs, il fallait qu'il l'affronte bientôt...
     
    Il regarda sa montre à son poignet : 7H....  
    Cela faisait un peu plus d'une demi-heure que les filles étaient arrivées à Narita si il n'y avait pas eu de retard de vol, et dans une trentaine de minutes elles allaient arrivés içi... Et dans trente minutes il allait revoir Nao, qu'il n'avait pas vu depuis trois ans. Alors qu'il ne voulait pas repenser à ce fameux jour, où il s'était quitter son esprit

    divagua...
     
     Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 1Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 1

    Hiroki et Nao


    *F.L.A.S.B.A.C.K*



     
     Ce jour-là, Nao rentrait après un rendez-vous avec son manager et le directeur de la maison d'édition qui la publiait. Ça c'était mal passé et ils menaçaient d'arrêter de la publier... Il fallait dire qu'elle avait deux mois de retard et n'avait rendu aucune planche depuis que le scandale d'Hiroki avait éclaté.
    Fort heureusement, les deux hommes ne savaient pas qu'elle sortait et encore moins qu'elle était fiancée avec Hiroki Narimiya. Elle ne voulait tellement pas que cela se sache et préférait garder sa vie privée pour elle. Malheureusement cela était à double tranchant, car elle n'avait pas d'excuse pour le retard sur son travail....
    Mais comment pouvait-elle travaillé sur une œuvre joyeuse lorsqu'elle voyait l'homme qu'elle aimait sombrer ?
     
    Il y avait d'abord eu l'accusation, le choc de cette annonce, puis la garde à vue et enfin les tests, les dépistages... Les journalistes qui étaient là, jour et nuit...Dans leur malheur il y avait le fait qu'ils vivent dans une résidence privée avec plusieurs appartements et qui était très bien sécurisé. Les journalistes n'entraient pas, le gardien faisait bien attention à veiller au grain.
    C'était un vieil homme, très compréhensif et qui aimait son métier. Quand les journalistes lui avaient posé des questions, il avait dit qu'Hiroki vivait seul. Nao était alors passé pour une voisine et personne ne lui posait la moindre question.
     
    En sortant de la maison d'édition, où elle s'était pris un savon elle prit le métro et arriva quelques stations plus tard devant chez elle. Il commençait à pleuvoir et on entendait même le tonnerre grondé. Elle se dépêcha de traverser la route en courant, la résidence se trouvant en face d'elle. Une fois arrivé, elle salua le vieil homme et appuya sur le bouton de l'ascenseur puis y entra.
     
    Un sentiment d'anxiété l'accapara alors... Dans quel état était Hiroki aujourd'hui ? Il dormait encore quand elle s'était levée ce matin pour partir à son rendez-vous...La veille, elle avait déjà eu son manager au téléphone et ça ne s'était pas très bien passé... Elle n'avait pas eu envie d'y aller et laisser Hiroki seul... Il était au bord de la dépression... La vieille il avait annoncé à la presse son arrêt de carrière, qu'il stoppait tout et qu'il prenait sa retraite. Ça l'avait totalement anéanti, il n'était plus que l'ombre de lui-même. Lui, si joyeux à son habitude était sombre et colérique à présent.
     
    Nao sentait son cœur battre à tout rompre. Allaient-ils se disputer aujourd'hui encore ? Si, c'était le cas elle allait devoir dormir à Kamakura chez Yuka encore... Elle adorait sa petite sœur, mais parfois elle avait besoin d'avoir le soutien de sa sœur aînée... Pourquoi avait-il fallu qu'elle vive à Séoul désormais ?  C'était si loin...
    Soudain, elle se rappela que Yuka l'avait prévenue qu'elle partait avec Jin aujourd'hui...
    Elle souffla et tapa sa tête contre le mur de l'ascenseur derrière elle. L'ascenseur se stoppa presque au même moment, elle était arrivée à son étage.
     Elle en sortit et alla jusqu'à la porte de son appartement. En insérant la clé, elle souffla un bon coup encore espérant qu'il allait un peu mieux. Si, un jour on lui avait dit qu'ils allaient avoir des soucis comme cela, elle n'y aurait pas cru...
     
    En ouvrant la porte, ses espoirs s'envolèrent.... Les volets étaient encore clos, et la pénombre de la nuit était encore présente. Une odeur de renfermé lui chatouilla les narines également.
    A tâtons, elle alluma la lumière du salon... Il n'y avait personne, cela la soulagea. Elle avait déjà découvert Hiroki dans le noir le plus complet, il s'était disputé à ce sujet d'ailleurs...
    Elle ouvrit volet et fenêtre afin d'aérer et souffla de désespoir en voyant l'état de l'appartement. D'ordinaire si rangé et propre, c'était un vrai bazar...  Hiroki était du genre maniaque et détestait le désordre, mais à présent elle avait l'impression qu'il s'en fichait bien.
    Et dire qu'elle avait fait le ménage hier matin... Elle décida de voir ça plus tard, et se dirigea vers la chambre à coucher. Doucement elle ouvrit la porte et vu que la petite lumière de la lampe de chevet était allumée.
    Hiroki se trouvait sur le lit, assis et portant un simple boxer qui lui servait de pyjama. Il tenait une lettre fermement.
     
    -Hiro-chan ? dit-elle sans grande conviction. Il avait tendance à ne plus lui répondre et à l'ignoré.
     
    D'ailleurs c'est ce qu'il fit.
     
    Elle regarda l'enveloppe se trouvant à coté de lui. Une lettre recommandée de son agence TOP COAT.
     
    -Qu'est-ce que c'est ? demanda t'elle curieuse et anxieuse....
    -Mon agence me demande des frais de rupture de contrat ! s'écria-t-il en se levant soudainement et froissant la lettre qu'il jeta au sol. Il était assez énervé.
    -Je croyais qu'il n'allait pas te demander d'argent ! Tu avais dit que le directeur était compréhensif ! s'exclama t'elle en le suivant dans le salon.
     
    Hiroki s'arrêta net et se tourna vers Nao la dévisageant.
     
    -Oui mais la vie c'est pas comme dans les dramas ou les dessins animés ! Descend un peu de ton coté bisounours !
    -Mon côté bisounours ?! Tu es pareil, je te signale.... Et je croyais que c'est ce que tu aimais chez moi...
     
    Hiroki ne répondit pas et pris son paquet de cigarette sur la table basse et en éclaira une dans la foulée. Nao grimaça, elle détestait cette odeur qui la prenait à la gorge.
     
    -Tu pourrais fumer à la fenêtre, comme tu le faisais avant... souffla t'elle en commençant à ranger le bordel qu'il y avait dans l'appartement. Le cendrier débordait...
    -Je suis en caleçon, répliqua t'il.
    -Va t'habiller alors, lui répondit-elle.
    -J'ai pas envie... Pourquoi faire ? J'ai plus de métier et j'ai une vie de merde, dit-il.
     
    Nao tilta. Ce n'était pas la première fois qu'il disait ça. Elle en avait marre de toujours entendre la même rengaine. Il avait tellement changé en si peu de temps...
     
    -On pourrait sortir... tenta t-elle, voulant lui changer les idées.
    -Pour que les journalistes nous prennent en photo ? Tu veux un autre scandale ?
    -Et si on regardait un film ensemble ? On a qu'à commander à manger !
    -J'ai pas envie... souffla-t-il en fumant toujours.
    -Hiroki... Tu essayes d'être désagréable ? Parce que c'est ce que tu fais... répliqua t-elle en s'affairant à ranger.
    -Je te retiens pas de t'en aller... si je suis de si mauvaise compagnie...
     
    Ses mots blessèrent profondément la jeune femme. Elle se dirigea vers la cuisine et alluma l'eau pour faire la vaisselle. Il n'y avait pas grand-chose, juste sa tasse de ce matin... Elle avait envie de pleurer, en fait elle avait déjà les larmes aux yeux. Elle fonctionnait comme ça, elle n'allait pas pleurer devant un film triste mais quand cela la touchait elle... c'était autre chose.
    Les mots résonnaient encore et encore dans sa tête, et son cœur battait la chamade.
    Il y avait une question qui lui brûlaient les lèvres. Est-ce qu'il voulait encore se marier ?
    Elle pensa à sa bague qu'elle avait mis dans la poche de son jean pendant qu'elle faisait la vaisselle.
     
    De son côté Hiroki n'allait pas bien non plus. Il s'était réveillé ce matin, repensant au scandale... Il n'arrivait pas à tourner la page. Sa vie était finie... Il était tombé bien bas... Nao n'était pas là et il ne savait même pas où elle était...
    La sonnette de l'appartement résonna et il se leva pour aller ouvrir. Il n'était pas habillé et s'en fichait complètement. Il n'avait plus rien à perdre de toute manière... C'était le facteur qui lui amenait un recommandé. Ce dernier dévisagea Hiroki.
     
    -Vous voulez ma photo ? lui dit-il en signant le recommandé et jetant le papier à la figure de l'homme avant de lui claquer la porte au nez.
     
    Il regarda l'enveloppe et retourna dans la chambre pour la lire. Une fois lu, il souffla et une expression d'exaspération s'afficha sur son visage. Ce fut ce moment que choisit Nao pour rentrer et maintenant il était là, à la regarder de dos. Il savait qu'elle n'allait pas bien, il savait qu'il avait dit quelque chose d'horrible mais il n'y pouvait rien. Il voulait même qu'elle parte et arrête de s'occuper d'un type comme lui... Il n'en valait pas la peine. Qui voudrait se marier à lui maintenant de toute manière ? Il finit sa cigarette, l'écrasa dans le cendrier et alla dans la cuisine prendre une bière. A peine avait-il pris sa boisson qu'il sentit le regard assassin de Nao sur lui.
     
    -Tu en bois un peu trop en ce moment, non ?
    -Mais fiche moi la paix, bon sang !! s'écria t-il soudainement.
     
    Ce fut la goutte d'eau qui fit craquer Nao.
    -Tu veux vraiment que je te fiche la paix ? C'est ça ? Est-ce que tu veux au moins qu'on se marie encore ?
     
    Ça y était, elle avait posé la question et elle sanglotait en plus... Hiroki fut surpris un bref instant mais n'y laissa pas paraître.
     
    -Pour que tu me fasses la moral toute ma vie ? Non, répondit-il sans défaillir. C'était pratique d'être très bon acteur.
     
    La jeune femme resta sous le choc, un moment... Puis sentit l'énervement monter en elle. Elle tenait toujours la tasse dans ses mains, et la balança alors au sol où elle explosa en mille morceaux. Hiroki avait été cruel et il le savait très bien. Il l'avait fait exprès, il pensait ne pas mériter Nao désormais. Il devait être ainsi pour la faire fuir loin de lui.
     
    -T'es qu'un gros con !! lui balança t'elle en pleurant et en quittant la pièce à grandes enjambés.
     
    Elle fila dans la chambre et prépara ses affaires. Hiroki ne bougea pas de la cuisine, il ne la retiendrait pas.
     * F.I.N  DU  F.L.A.S.B.A.C.K*HHHHHHHiroki se tapa la tête contre le comptoir. Elle avait eu tellement raison ce jour-là ! Il était le roi des cons !! Elle avait tenté de l'aider et lui tout ce qu'il avait trouvé à faire c'était de faire fuir loin son plus grand soutien. Pourtant, il l'aimait... Il l'aimait tellement...
    Jin qui était toujours à ses côtés, reçu un appel. Il se leva pour aller dehors et décrocha. Pourquoi Tomohisa l'appelait à cette heure-ci ?
     
    -C'EST QUI CE KPOPEUR QU'ABBY FREQUENTE ? hurla Tomohisa dans les oreilles de Jin.
    -Quoi ? Quel kpopeur ? Et arrête de me crier dessus !! répliqua Jin
    -J'ai vu Abby à l'aéroport, elle a embrassé goulûment un petit morveux d'une vingtaine d'année !
    -Ecoute, Tomo. Abby ne sort avec personne que je sache, y'a un type qui lui tourne autour mais j'en sais pas plus. Yu, me raconte pas tout. Elle a ses secrets avec ses sœurs, tu sais.
    -Putain... Il a dû se déclarer...
    -Mais qu'est-ce que ça peut te faire... Vous êtes divorcé... Et par ta faute en plus... Elle ne te pardonnera jamais, tu sais...
    -Tu es chez Koki ? J'arrive ! Je suis sûr qu'elle va chez sa sœur ! Il faut que je lui parle !
    -Mais....
     
    Jin n'eut pas le temps de dire un mot de plus que Tomohisa avait raccroché. Pourquoi voulait-il lui parler ? Ça ne servirait à rien, Abby avait Ji Chang Wook à présent...  Même s'il n'était pas en couple d'après ce qu'il avait compris c'était en bonne voie... Bon, Jin s'était gardé de le dire à Tomohisa mais c'était pour le bien de sa belle-sœur...
    Même si Tomohisa était son meilleur ami, il avait beaucoup d'estime pour Abby. Alors qu'il rangeait son portable dans sa poche, il vu son 4x4 arriver à grande allure vers le petit parking du Bloody Beach.
    Hiroki choisit ce moment pour rejoindre Jin à l'extérieur.
     
    -Elles sont là, lui dit simplement Jin.
     Hiroki sentit la pression monter d'un coup, ça y était c'était le moment de vérité. Comment allait réagir Nao ? Koki sortit également accueillir les jeunes femmes, il lança un regard à Hiroki et souffla. Il avait l'air un peu énerver comme à chaque fois qu'il voyait ce dernier.
     
    Du côté des filles, elles sortirent de la voiture en riant ce dirigeant toutes les quatre vers le coffre chercher leurs valises. Mais alors que Nao prenait la sienne, Yuka s'avança vers elle avec Yoruichi. Elles se mirent en face de la jeune femme.
     
    -Nao-chan... Avant qu'on entre, il faut que je te dise quelque chose d'important... déclara Yuka.
    -On aurait pu lui dire à l'aéroport, fit Yoru.
    -Il valait mieux l'amener ici, sinon elle serait repartie Yoru ! s'exclama Yuka.
    -Qu'est-ce que vous tramer toutes les deux ? demanda Abby en se mettant en face des deux cadettes les mains sur les hanches.
     
    Abby sentait toujours les coups fourrés. Les deux jumelles se regardèrent ayant l'impression de retourner des années en arrières lorsqu'elles se disputaient et qu'Abby les grondait. Yuka grimaçait, ça y était... elle allait l'avoir son savon...
     
    -Tu sais lorsque tu m'as appelé et que tu m'as dit que tu avais un étrange pressentiment ? Et que Nao-chan et Yoru-chan avait eu le même ?
    -Tomohisa est venu ici, c'est ça ? Tu ne m'as pas répondu quand on était à l'aéroport, tu a évité mon regard ! dit Abby un peu déçu que sa sœur ait pu lui mentir.
    -Oui, désolé nee-chan... souffla Yuka un peu mal à l'aise.
    -C'est pas grave ma poupette, je sais que tu a fait ça parce que tu ne voulais pas m'inquiéter. Mais ne recommence plus !!! dit Abby sérieusement et un peu sévèrement même si elle avait du mal à l'être devant l'une de ses sœurs.
     
     
    Elle prit Yuka dans ses bras et lui fit un câlin.
     
     
    -C'est quoi le rapport avec moi alors ? demanda soudain Nao.
     
    Yuka et Yoru se lancèrent un regard. Yoruichi se mit en face de Nao.
     
    -En fait, ça fait un moment que je le sais mais je ne savais pas comment te l'annoncer... commença Yoru.
    -M'annoncer quoi ? demanda Nao qui ne comprenait pas où elle voulait en venir.
    -Shun me l'a dit il y a un petit moment, puis Yu-chan l'a vu aussi. En fait Hi...., elle ne pu terminer sa phrase car elle voyait que Nao n'écoutait plus du tout ce qu'elle disait.
     
    Yoruichi fronça les sourcils et se tourna vers l'endroit où sa sœur regardait. Abby et Yuka toujours dans les bras l'une de l'autre, se tournèrent également.
     
     
    Hiroki était là, Jin et Koki le suivant un peu plus loin derrière.


     
     Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 1

    Tadam, tadam le héros est là ~ xDD

    ____________________________________________________________________________________

    La suite arrive bientôt, ce soir ou demain !Si j'ai pas d'imprévu >_<  J'ai presque fini de l'écrire.Je ne voulais pas poster sans avoir pratiquement fini l'autre partie,je sais qu'il va y avoir des suicides sinon u_u"Le flashback de la dispute Nao/Hiroki je ne voulais pas la faire de base, mais j'ai pensé que c'était essentiel à l'histoire donc voilà... A bientôt, pour la suite ~


    votre commentaire