• Love In Trouble - Chapitre 8 Partie 2

    Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2
     Nao et Hiroki


     
    Nao écoutait ce que Yoruichi avait à lui dire, ça avait l'air important mais elle ne comprenait pas de quoi elle voulait lui parler. Qu'est-ce que Yoruichi et Yuka voulaient-elle lui dire que Abby ne savait pas ? Quel était le rapport avec Tomohisa ? Elle ne comprenait rien.  Alors qu'elle écoutait le début d'explication de sa sœur, elle le vit derrière cette dernière.
     
    C'était comme un mirage... Comme une illusion, et elle se demandait d'ailleurs si elle ne commençait pas à halluciner. Hiroki marchait vers elle en la regardant. Il avait changé, il avait maigri remarqua-t-elle. Il avait une petite barbe de quelques jours également, lui qui se rasait de près avant à cause de ses rôles... C'était donc vraiment lui ?
     
    -Hiroki est de retour au Japon... souffla Yoruichi, terminant sa phrase en compatissant aux sentiments de sa soeur.
    -Qu'est-ce qu'il fou ici, lui ?? s'écria Abby furieuse se séparant de Yuka.
    -Hiroki est venu avec Tomohisa, l'autre jour au Bloody Beach nee-chan. Ça fait une semaine qu'il est là, expliqua Yuka.
     
    Nao écouta l'explication de Yuka mais n'y croyait pas vraiment. Pourquoi serait-il venu ici ? Ça n'avait aucune sens.  Un taxi arriva en toute vitesse, les pneus crissant sur l'asphalte. Tomohisa en sortit en trombe.
     
    -MAIS QU'EST-CE QU'IL FOUT LA LUI ? JE LUI AVAIT BIEN DIT DE PLUS FOUTRE UN PIED ICI ! hurla Koki.
     
    Abby tiqua. Elle pensait s'être débarrassé de Tomohisa à l'aéroport. Le fait qu'elle embrasse Jaebum devant lui, ne lui avait pas suffit ? Il voulait donc tellement continuer à lui pourrir l'existence ? Pourquoi devait-il toujours faire acte de sa présence dans sa vie ?
    Nao buguait toujours et personne ne parlait. Tomohisa sortit du taxi, le paya en vitesse et s'avança vers le petit groupe.
     
    -Je dois te parler, Abby, déclara t-il comme de rien n'était.
    -J'ai rien à te dire, dit cette dernière.
    -Tu a refais ta vie avec le petit jeune ? Tu crois que c'est bien pour notre fils ? continua Tomohisa ignorant ce que lui avait dit Abby.
     
    La scénariste sentit l'énervement monter en elle. Ok, il fallait qu'elle parle à Tomohisa... Elle n'allait certainement pas le laisser diriger sa vie.
     
    -Vas-y nee-chan, va lui parler. On s'occupe du reste, lui dit Yuka.
     
    Abby n'était pas rassurer pour autant. Elle regarda Hiroki à sa gauche et Nao à sa droite, elle voulait être là pour sa sœur mais peut être devaient-ils parlé ensemble d'abord ?
     
    -Ab', tu peux y aller tranquille, on gère renchérit Jin.
    -M'appelle pas Ab'... grommela Abby. Je n'en aurais pas pour longtemps... souffla t'elle ensuite en marchant vers le Bloody Beach.
    -Y'a un petit nouveau du nom de Nishikido, Abby-sama. Dis-lui de surveiller la pièce pour que vous soyez tranquille, lui dit Koki.
     
    Elle hocha la tête, essayant de se rappeler du nom que Koki lui donnait. Elle avait toujours du mal à retenir ce genre d'information. Tomohisa la suivit en contournant largement Koki, il se souvenait encore du coup de manche du canif...Il avait eu un bleu pendant quelques jours et cela ne faisait pas longtemps qu'il avait disparu. 
    Tandis qu'Abby et Tomohisa se dirigeaient vers le Bloody Beach, le reste du groupe observa Hiroki et Nao... Cette dernière n'aimait pas être le centre d'attention, surtout en revoyant Hiroki comme cela. Elle commençait à trembler et voulait fuir loin d'ici...D'ailleurs pourquoi rester-elle ici à être dévisager par ses sœurs, ainsi que son beau-frère et son meilleur ami ? Elle tourna le dos au petit groupe et s'enfuit alors vers la plage.
     
    -Nao-chan !! s'écrièrent Yuka et Yoru en voulant lui courir après.
     
    Jin stoppa néanmoins Yuka ainsi que Yoruichi en se mettant face à elles. Hiroki leur passèrent devant et courut rattraper Nao.
     
    -Laissez les parler, je pense que c'est le mieux à faire, expliqua t'il.
     
    Koki avait entamé un pas également mais c'était stopper lorsque Jin avait arrêté les filles. Il se tourna vers ce dernier et lui tapota l'épaule.
     
    -Je l'ai à l'œil, le Narimiya... grommela Koki.
     
    Yuka et Jin se regardèrent et esquissèrent un sourire, il était toujours comme ça.
     
    -Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? demanda Yoruichi.
    -On ramène les valises dans la villa ? suggéra Jin.
    -Pourquoi pas, dit Yoruichi.
    -Je vais vous aider, dit Koki en attrapant une valise au passage.
    -Faudra que tu me parle de Taka ! lança soudain Yuka envers sa jumelle.
     
    Yoruichi rougit instantanément.
     
    -Comment tu sais que je le vois demain ?! s'écria Yoruichi.
    -Feeling de sister... sifflota Yuka.
    -Mytho ! crama Jin en riant. Taka, m'a tout raconter. Il a tellement hâte de te revoir qu'il en parle à tout le monde.
     
    Yoruichi sourit. Elle aussi était contente de le revoir et avait si hâte d'être à demain !
     
    Ils se dirigèrent ensuite vers la villa qu'ils louaient toujours quand ils venaient. Elle se situait à quelques pas de chez Yuka et Jin et étaient très pratique car elle avait plusieurs chambres. Ce qui était parfait pour les filles quand elle venait voir leur sœur, ne pouvant pas dormir chez cette dernière qui n'avait qu'une chambre et était bien trop petit pour accueillir tout le monde. 
     
     
    *********** 
     
    Hiroki courrait en essayant de rattraper Nao qui était assez rapide il fallait dire. Elle n'était pas très douée en sport mais en sprint elle se débrouillait assez bien. Après quelques efforts, Hiroki la rattrapa cependant et lui empoigna le poignet la faisant s'arrêter net.
    -Lâche-moi ! s'écria Nao en essayant de se dégager de l'emprise d'Hiroki.
    -Oh non, je ne te lâcherais plus jamais, déclara ce dernier essoufflé.
     
    Nao luttait mais c'était vain, elle n'avait aucune force... Elle était dans tout ses états, et ne savait pas quoi faire. Pourquoi était-il là ? Et qu'est-ce qu'il lui voulait ? Il avait été clair pourtant... Elle sentait les larmes monter et il ne fallu pas longtemps pour que ces derniers sortent.
     
    -Pourquoi tu es revenu ? sanglota-t 'elle ne tentant même plus de se dégager.
    -Arrête de pleurer... dit Hiroki, il savait que tout était sa faute.
     
    Il l'attira vers lui et la pris dans ses bras.
     
    -Je t'aime, Nao. J'ai jamais cesser de t'aimer...  souffla t-il à son oreille. J'ai vraiment été un con de te laisser comme ça. Je sais que c'est pas une excuse mais ma dépression m'a vraiment renfermé sur moi-même... J'avais l'impression que je ne te méritais pas.
     
    Nao qui pleurait en s'agrippant au dos d'Hiroki, sa tête contre son torse s'éloigna légèrement de lui pour le regarder. Elle leva la tête vers lui, les larmes qu'elle avait versées ruisselant sur ses joues.
     
    -Comment ça que tu ne me méritais pas ? T'es con ou quoi ? Tu veux dire qu'on est resté séparer si longtemps parce que tu pensais ça ? dit-elle essayant de comprendre.
    -Oui, je sais que c'est bête mais pour moi je ne servais plus à rien.... Comment on aurait pu continuer à être ensemble et puis se marier alors que je n'avais plus de métier et que la moitié de la population japonaise pensait que j'étais un drogué qui se shootait à longueur de journée... expliqua t'il.
     
    Soudain Hiroki pensa à quelque chose... Et si elle avait refait sa vie ?  Est-ce qu'elle l'aimait encore ou était-elle passé à autre chose depuis le temps ?
     
    -Mais et toi ? lui demanda t-il alors.
    -Quoi, moi ? Je n'ai jamais pensé ça de toi !
     
    Hiroki sourit, il était soulagé d'un poids...
     
    -Non... Je veux dire... Tu a refait ta vie ? demanda t-il hésitant.
     
    Elle se détacha de lui et le regarda.
     
    -J'ai juste passer trois ans en Corée, en étant à moitié dépressive. Sinon oui bien sûr j'ai refaits ma vie, j'ai même cinq enfants... ironisa t-elle.
     
    Hiroki sourit de plus belle, comprenant l'ironie.
     
    -Tu n'arriverais jamais à contrôler cinq enfants, tu les filerais à Abby, ria-t-il la faisant rire à son tour.
     
    Mais son sourire s'effaça en pensant à ce qu'elle avait enduré néanmoins. Lui qui lui avait promis d'être toujours là lorsqu'il s'était déclaré avait fauté.... D'ailleurs, il allait avoir le droit aux remontrances d'Abby. Il trembla à cette idée, mais pour l'instant tout ce qui compter c'était de se faire pardonner de Nao.
    -Nao... Est-ce...
     
    Nao le regardait de ses grands yeux bleus. Elle lui en voulait c'était sûr mais elle l'aimait trop pour ne pas lui pardonner.
     
    -Je sais que j'ai été cruel et détestable, mais... j'aimerai qu'on recommence tout à zéro. Je veux être avec toi à nouveau. Mais cette fois, je ne te lâcherais plus jamais ! lui dit-il très sérieusement.
     
    Elle n'en croyait pas ses oreilles, c'était comme si toute sa douleur partait, s'envolait et n'avait jamais exister. Peut-être qu'elle lui pardonnait trop facilement mais elle n'y pouvait rien elle était comme ça et elle l'aimait. Pour toute réponse, elle lui sauta dans les bras. Hiroki resta pantelant une seconde avant de la serrer très fort contre lui, la soulevant même du sol.
     
    -Je n'ai jamais cessé de t'aimer... lui dit-elle en s'accrochant à lui.
     
    Il la déposa au sol mais la tenait toujours contre lui. Ils s'éloignèrent un peu l'un de l'autre mais en se tenant toujours. Hiroki regarda Nao et était le plus heureux des hommes à présent, tout comme elle était la plus heureuse des femmes. Il sourit puis avança ses lèvres de ceux de la jeune femme. Trois ans qu'il ne s'était plus embrassé et c'était comme si c'était leur premier baiser. Pourtant il avait été longtemps en couple mais ils se retrouvaient à présent.
    Ils s'embrassèrent encore et encore, sans se lâcher... Mais il fallait bien que cela s'arrête.
     
    Ils sourirent l'un et l'autre en se séparant mais ne se lâchant pas pour autant. Ils commencèrent à marcher vers le parking plus loin. Ils ne s'étaient pas vraiment éloignés, ils étaient sur la plage les pieds dans le sable, ce qui n'étaient pas des plus agréable en basket il fallait dire. On voyait le Bloody Beach au loin.
     
    -Il faut que je parle à Abby... lâcha Hiroki. Il me faut son approbation...
    -Elle comprendra tu verras, j'en suis sûr, lui dit Nao confiante.
    -T'es mignonne, mais je n'en suis pas si sûr. Elle va sûrement me frapper...
     
    Il s'arrêta net à cette penser et rapprocha Nao de lui, l'embrassant à nouveau. Trois ans c'était long et il avait peur de ne pas pouvoir en profiter si la foudre de la sœur aînée, chef yankee de plus, ne s'abatte sur lui. Cela ne déplaisait pas à la jeune femme qui aimait lorsqu'il était ainsi, et elle était si heureuse de le retrouver. C'était comme s'ils s'étaient quitté la veille, rien n'avait changé entre eux.


     
     Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2                                                     Yamashita Tomohisa


     
    Du côté du Bloody Beach, Abby entra dans la pièce où avait été « détenu » Tomohisa et Hiroki, il y a une semaine tout juste. 
     
    -Nishicrado ? C'est ça ? dit-elle au gringalet dont Koki lui avait parlé.
    -Nishikido desu, Abby-sama ! rectifia Ryo en grimaçant un peu. Pourquoi tout le monde se trompait toujours ?
     
    Yuka lui avait montré des photos d'Abby ainsi que de Nao et Yoruichi... C'était les « cours » qu'elle lui avait donné avec Koki pour qu'il sache au moins comment était née l'endroit et qui était la fondatrice, ainsi que les différentes relations dans le groupe. C'était cela en quoi consistait la formation pour les nouvelles recrues en autre, sans parler des cours de combat que donner Koki au sous-sol.
    Jin lui avait expliqué qu'ils voulaient une vie paisible mais qu'il y avait souvent des gangs jaloux de leur célébrité de groupe yankee qui venait faire des ennuis. Il fallait donc souvent les recadrer. Le fait qu'il soit célèbre ainsi qu' Hiroki avait été des soucis en plus, personne ne savait d'ailleurs qu'ils étaient d'anciens yankees. Ni même qu'ils fréquentaient cet endroit. Jin aimait particulièrement vivre à Kamakura pour cela, c'était loin de la métropole tokyoïte et des journalistes.
    Ici, à part des pécheurs et les gens des environs il n'y avait pas grand monde. Surtout vers le Bloody Beach qui avait mauvaise réputation sans le vouloir. Les pécheurs disaient qu'ils n'étaient qu'une bande de voyous.... 
    -Je veux être tranquille, que personne ne nous dérange. C'est bien compris ? lui-dit Abby.
    -Bien, Abby-sama ! répondit Ryo en s'inclinant.
     
    Elle lança ensuite un regard à Tomohisa pour qu'il la suive. Tomohisa grimaça, il n'aimait pas cette pièce. Il sentait encore les cordes qu'il avait eu aux poignets la semaine dernière. Koki les avait serrés si fort, qu'il en avait eu les traces pendant deux jours...
     
    Abby ferma la porte, une fois Tomohisa à l'intérieur. Elle prit ensuite la chaise qui traînait dans un coin et la mis face à la table, ainsi qu'une autre pour faire une sorte de bureau. Elle voulait crée une certaine distance avec Tomohisa.
     
    -Tu t'es cru au lycée ? rigola Tomohisa, amusé.
    -Je te connais, Tomo. Et j'ai toujours fais comme ça lorsque j'étais içi et que je devais parler sérieusement à quelqu'un.
    -Je suis pas un de tes sous-fifre, Abby....
    -Non, tu es mon ex-mari et le père de mon fils. Et apparemment tu crois que je sors avec un gamin qui à l'âge de Yu et Yoru, commença Abby.
    -Il a 10 ans de moins que toi, donc dit Tomohisa en assimilant l'information.
    -Je ne sors pas avec, Tomohisa lui expliqua-t-elle.
     
    Tomohisa s'installa sur la chaise en face d'Abby, mettant ses pieds sur la table. Abby laissa passer même si elle avait bien envie de dégager ses chaussures de là.
     
    -Je ne sors pas avec... C'est juste... que tu m'avais pris de court, que j'ai voulu te donner une leçon.
    -Et pourquoi ? demanda Tomohisa. Il ne voyait pas pourquoi elle avait fait cela.
    -Parce que tu m'as détruite, Tomo... Et je commence à peine à me reconstruire. Tu m'as tellement fais souffrir que je n'ai pas réfléchit en te voyant à l'aéroport et que j'ai voulu te montrer que j'avais remonté la pente.
     
    Tomohisa l'écoutait et comprenait ce qu'elle voulait lui dire. Pourtant il avait du mal à entendre ses mots.
     
    -Tu ne sors pourtant pas avec... souffla Tomohisa.
    -Non, effectivement. Mais je suis proche d'un homme et je crois que j'ai des sentiments pour lui.
     
    Ce fut le coup de poignard pour Tomohisa. Il pensait qu'Abby lui serait fidèle toujours, même après le divorce. Il ne la voyait pas refaire sa vie. C'était stupide certes, mais il était comme ça.
     
    -Et tu compte te déclarer à lui ? lui demanda-il.
    -Je ne vois pas en quoi ça te regarde. C'est ma vie privée.
    -Peut-être mais je te rappelle qu'on a un fils ensemble, répliqua-t-il.
    -Tu compte te servir d'Akira c'est ça ? Tu crois que je n'y ai pas pensé ? Je penserais toujours à Akira en premier ! C'est mon fils autant que le tien ! Il s'entend très bien avec Chang Wook, il le garde même pendant que je suis ici. Et ne me dit pas que je l'ai confié à un étranger parce que ça fait plus d'un an que je le connais et je travaille avec lui assez souvent.
    -Il s'appelle donc Chang Wook... souffla Tomohisa.
     
    Encore une fois, Tomohisa digéra l'information. Il avait toujours eu une relation difficile avec Akira, c'était le fils à sa maman et cela était pire depuis que le divorce avait été prononcé. Akira était de nature méfiante envers les hommes qui côtoyait sa mère et si Akira l'avait accepté, il ne pouvait rien dire là-dessus. C'était dur à accepter certes, mais c'était comme cela.
    Tomohisa était un homme à femme et il le resterait sûrement à vie.... Abby, elle était la femme d'un seul homme et ne pouvait accepter les tromperies...
     
    -Tu l'aime vraiment ? demanda Tomohisa.
    -Oui, ce n'est pas le même amour que j'ai eu pour toi. Chaque amour est différent et je t'ai longtemps aimé Tomohisa, mais on ne peut pas être ensemble... On ne ferait que se déchirer, et je pense que je finirais très mal si cela était le cas...
     
    Tomohisa comprenait, c'était comme ça et rien ne la ferait changer d'avis.
     
    -Je n'ai pas envie de te laisser à un autre... Mais apparemment tu es bien décidé... souffla-t-il vaincu.
     
    Droite, Abby hocha la tête. Pour elle aussi c'était dur. Un divorce était toujours difficile à vivre, et la fin d'un amour aussi... Tomohisa sortit de sa poche une brique de lait à la framboise. Abby fut surprise.
     
    -Je t'offrirai toujours mes briques, lui dit-il en souriant. Et si ce Chang Wook te fait du mal, tu peux toujours venir me voir.
     
    Il se leva et s'approcha de la jeune femme, lui embrassant le front tendrement. Abby fut toute chose à ce contact. Son téléphone sonna cependant, la faisant redescendre sur terre. Elle sortit son téléphone de son sac à main qui se trouvait sur la table et regarda le nom de l'appelant : Chang Wook.Quand on parlait du loup... Tomohisa regarda également le téléphone de son ex.
     
    -Répond, j'y vais... lui dit-il avec un peu de regret dans la voix.
     
    Il ouvrit ensuite la porte et sortit. Abby le regarda partir, puis décrocha.
     
    -Abby ? Vous êtes bien arrivé ? Le vol s'est bien passé ? demanda Chang Wook l'air un peu inquiet.
     
    Elle avait oublié qu'elle lui avait promis de l'appeler avec tout cela.
     
    -Oui, ne t'inquiète pas. Comment va Akira ? demanda t-elle.
    -Oh ça va. Vu que je ne travaille pas, on a décidé d'aller au Lotte Word (parc d'attraction très connu en Corée, un genre de Disney ! )
     
    Abby sourit, elle était contente qu'Akira ait des activités comme les enfants de son âge et passe moins de temps dans les bouquins. Elle aimait aussi le fait que ces deux s'entendent aussi bien !





    Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2 

    Hiroki Narimiya

     

    Hiroki et Nao revenait main dans la main de la plage... Ils virent, Tomohisa sortirent du Bloody Beach et se regardèrent un instant. 

    -On dirait que nee-chan a finit sa conversation avec Tomohisa, dit Nao. 

    Hiroki hocha la tête et souffla de désespoir. C'était le moment d'affronter sa meilleure amie... et cela allait être un vrai carnage. Hiroki attira Nao auprès de lui et lui embrassa le front sentant l'odeur des cheveux de la jeune femme qui lui avait tant manqué. Il humait ce parfum qui lui donnait du courage. 

    -Ça va aller, l'encouragea Nao en souriant. Je vais aller demander un petit déjeuner à Koki en t'attendant ! sourit-elle.

    -C'est pas de l'encouragement ça Nao... souffla t-il.

    -Peut-être mais c'est 8h du matin et je suis debout depuis 2h du mat' grâce à Yoruichi et ses idées de prendre des vols à 6h ! râla t-elle. 

    Hiroki sourit, il la reconnaissait bien là. Toujours fan de bouffe et de son lit... Cela lui manquait tant d'ailleurs. Il était heureux de l'avoir retrouver et se jura de ne plus jamais recommencer à douter de son couple. Ils avancèrent donc et entrèrent dans le Bloody Beach. Nao s'avança vers le bar en sautillant vers Koki tandis qu'Hiroki allait vers la pièce opposée. Ryo était toujours devant la porte les mains croisés devant lui, tel un garde. 

    -Je dois parler à Abby, lui dit-il.

    -Personne n'est autorisé à entrer, répliqua Ryo en regardant de haut Hiroki. Hiroki sourit, déjà qu'il n'était pas très bien d'aller voir Abby surtout en passant derrière Tomohisa. Dieu seul savait dans quelle colère elle était... alors ce n'était certainement pas le petit nouveau qui allait lui barrer la route. 

    Il le regarda avec ce petit regard de psychopathe dont seul lui avait le secret, ce qui fit flipper Ryo en deux secondes.
    Comment ce type pouvait avoir l'air si doux un instant puis si effrayant ensuite ? Hiroki s'avança vers lui et l'attrapa par le col de sa jolie chemise blanche le faisant quitter le sol. 

    -Hoy ! Teme ! Est-ce que j'ai besoin de te rappeler que j'ai étais le bras droit d'Abby pendant des années ? dit-il avec un accent à la yankee qui ressortait de sa voix à présent.

    -Euh... vous... pouvez... passer... dit Ryo à moitié étouffé.

    -Bien, tu vois quand tu veux, dit Hiroki en le reposant et lui souriant. 

    Il lui tapota l'épaule puis ouvrit la porte et entra. 

    Pendant ce temps, Nao et Koki n'avait rien rater de la scène.

     -Qu'est-ce que j'aime quand il fait son yankee... déclara Nao qui était à la limite de baver devant son homme.

    -Pff... Arrête de baver, Nao... dit Koki, un peu jaloux tout de même.

    -Tu m'fait des pancakes, Ko-chan ? S'il te plaaaaiiiit ! quémanda Nao en faisant sa petite voix mignonne.

     Koki sourit amuser. En réalité, connaissant les sœurs d'Abby il en avait déjà préparé d'avance. Il en sortit donc quelques-uns et les mit sur une assiette avec du nutella qu'il servit à Nao accompagné d'un café.

     -T'es le meilleur des meilleurs amis au monde ! s'écria Nao en prenant son assiette.

    -Alors, tu t'es remis avec l'autre demeuré ? demanda Koki. Nao hocha simplement la tête, elle avait la bouche pleine de pancakes déjà... 

    -Je te préviens, il te fait un coup pareil encore une fois, je le bute, déclara Koki en passant sa main de gauche à droite sur son cou.

    -Je sais... T'inquiète pas... Il ne le fera plus... dit Nao pensive. Elle lui avait peut-être pardonner trop facilement mais tout comme Yuka, elle comprenait Hiroki.

    -Sinon, si on parlait de tes amours à toi ? fit Nao. Comment ça avec Krystal ?

    -Bof, je l'ai niqué. Elle était bonne, déclara Koki.

    -KO-CHAN !! s'offusqua Nao. De toute façon, j'ai toujours su que c'était une pute... dit elle ensuite en riant. Koki lui ébouriffa les cheveux, sa faisait du bien de revoir sa meilleure amie.

    De l'autre côté, dans le « bureau d'Abby », Hiroki ne faisait pas le fier. Il se grattait nerveusement la nuque attendant qu'Abby en grande conversation ne raccroche. Quand celle-ci eu fini il esquissa un sourire timide à son encontre, qu'il effaça aussitôt voyant le regard noir qu'elle lui lançait.  Elle s'assit sur la chaise où elle avait été assise précédemment et ne pipa mot. Elle aimait cette sensation de frayeur qu'elle instaurait auprès de ses beaux-frères. Mais là, c'était assez grave...
     
    -Je suis désolé, commença par dire Hiroki.
    -Oh putain commence pas par dire ça crétin, tu va encore plus m'énerver... souffla Abby pour elle-même, mais Hiroki l'entendit clairement.
    -Abby... continua-t-il alors.
     
    Abby se leva, ce qui fit encore plus flipper Hiroki. Elle allait le frapper ? Comme ça ? Sans prévenir ? Elle contourna le bureau, et s'installa devant Hiroki sur le meuble. Les pieds dans le vide. Ce n'était pas Tomohisa mais son meilleur ami depuis le jardin d'enfant, elle pouvait se permettre de faire cela. Elle l'aurait fait avec Tomohisa, elle aurait sûrement succombé à ce dernier si elle n'avait pas instauré de la distance.
     
    -C'est Tomo, qui t'a offert ce lait à la framboise ? demanda soudain Hiroki, voyant qu'elle observait l'objet.
    -Comment tu le sais ? lui demanda-t-elle, surprise.
    -Tu a toujours ce regard quand tu pense à lui, puis c'est ce qu'il t'avait offert la première fois sur le toit. J'étais dans le bureau du proviseur parce que je m'étais battu avec Jin à l'époque.
    -C'est vrai... Je m'en souviens. MAIS ATTEND !! Me prend pas pour une conne ! On est pas là, pour parler de moi mais de toi et ma petite sœur !! s'écria-t-elle.
    -C'était pas mon intention... Tu sais très bien que je suis venu pour ça justement... répliqua-t-il.
    -Pourquoi t'a fait ton con alors ? Explique-moi ! Tu m'avais promis Hiroshige !!!
    -M'appelle pas Hiroshige... Tu sais très bien que je déteste ce prénom de vieux....
    -J'ai vachement envie de te frapper quand tu me réponds, HIROSHIGE ! lança t-elle.
     
    Elle bouillait de rage. L'état dans lequel était Nao il y a trois ans lorsqu'elle l'avait rejoint à Séoul, elle et Yoru, elle s'en souvenait comme si c'était hier. Sa sœur passait son temps enfermé dans sa chambre à pleurer.
     
    -Nao n'allait pas bien du tout, tu sais... Elle m'a raconté comment ça c'était passé, pourquoi tu lui as parlé ainsi ? Explique-moi pourquoi donc tu l'as laisser tomber ? Nao a toujours été sensible et tu lui as brisé le cœur... Tu m'avais promis le jour où j'ai accepté que tu sortes avec elle, de ne jamais lui faire de mal.... Alors, pourquoi ?
     
    Hiroki baissa la tête et regarda ses pieds. Il attendit un instant puis parla.
     
    -Je pensais que c'était mieux qu'elle s'en aille loin de moi. Tu as vu dans quel était je me suis mis ? Je ne sais pas ce que t'a dit Nao, si elle ta tout dit mais on se disputait tous les jours. J'ai sombré, vraiment. Je passais mes journées à ne rien faire après qu'on met blanchi. Je me suis battu pour l'être mais les journalistes ne m'ont pas lâché. Dieu, merci Nao n'a pas été visé mais c'est moi qui lui faisais du mal.... Elle faisait tout pour me soutenir et je l'ai envoyé chier.
    Je ne faisais que fumer et je buvais de temps en temps, certes je me suis pas non plus mis à boire mais j'étais une loque humaine. Il valait mieux qu'elle s'en aille loin de moi...
    -Tu es entrain de me dire que tu a fait ça pour son bien ? questionna Abby.
     
    En vérité, elle s'en doutait qu'Hiroki avait eu une raison mais elle ne savait pas laquelle. Son explication était plausible, mais il y avait un point qu'elle ne comprenait pas.
     
    -Vous auriez pu venir commencer une nouvelle vie en Corée, ensemble ou même ailleurs.  Pourquoi tu n'as pas simplement essayé de démarrer une nouvelle vie ?
    -J'ai dû arrêter ma passion, Abby. J'avais promis à ma mère de devenir acteur avant qu'elle ne meure. Tu la connaissais, elles vous aimaient beaucoup toi et les filles. Tu te rappel quand elle venait nous chercher à l'école ?
    -C'est vrai. Elle était si gentille... Et très belle en plus !
    -J'ai fais une sorte de dépression... Et on ne contrôle pas ça, je n'étais plus moi-même.
     
    Abby avait maintenant les larmes aux yeux. Ce con avait réussi à l'émouvoir alors que de base, elle avait envie de le frapper. Seulement c'était comme un frère pour elle... En vérité, elle était heureuse qu'il soit avec sa sœur, il faisait partie de sa famille comme cela.
     
    -Tu ne me frappe pas ? lui demanda t-il.
    -Oh ta gueule ! dit-elle en s'essuyant les yeux et en descendant de la table.
     
    Hiroki se leva également et la pris dans ses bras, lui tapotant la tête.
     
    -Toi aussi, tu m'as manqué... lui dit-il.
     
    Il se séparèrent ensuite.
     
    -Je te jure que si tu refais ça, je ne te pardonnerais pas Hiroki. C'est clair ? Nao n'y survivrait pas... Et je n'ai pas envie que mon meilleur ami parte encore si longtemps ! D'ailleurs Akira te réclame, il faudra que tu le voies. Il a grandi !
    - T'inquiète pas, je tiens pas du tout à m'éloigner de ma famille encore. J'ai hâte de voir mon neveu, son parrain est de retour !
     
    Il sourit de toutes ses dents, affichant ses fossettes ce qui fit sourire Abby également. Ils sortirent ensuite de la pièce.
     
    -Tu peux disposer, déclara Abby à Ryo.
    -Bien, Abby-sama, lui répondit-il en s'inclinant avec de s'éloigner en baillant, l'air nonchalant.
     
    Hiroki et Abby se lancèrent un regard, ils pensaient la même chose. Ce gars avait l'air de ne pas aimer l'autorité. Ils haussèrent les épaules et s'installèrent au bar de chaque coté de Nao qui finissait son petit déjeuner.
     
    -Comment ça s'est passé ? demanda Nao.
    -Je ne l'ai pas tué comme tu peux le voir... dit Abby en demandant à Koki de venir. Ce dernier servait une bande de motard plus loin.
    -Elle ne m'a même pas frappé !
    -Crâne pas trop, où je vais vraiment te taper Hiroki... dit Abby d'une voix traînante.
     
    Nao sourit à sa sœur qui lui rendit son sourire, puis se tourna vers Hiroki.
     
    -Je t'avais dit d'être confiant !
     
    Koki arriva, un torchon sur les épaules.
     
    -Abby-sama ? Qu'est-ce que tu veux ? demanda Koki.
    -Un café au lait, je retiens Yoruichi pour son horaire de vol...
    -Tu trouve pas bizarre qu'elle ait voulu venir si tôt d'ailleurs ? Je pense qu'elle nous cache quelque chose, dit Nao pensive.
    -Je pense aussi, elle passe sa vie sur son téléphone. Elle ne le faisait pas d'habitude. Mais qu'est-ce qu'elle nous cache ? se demanda Abby à haute voix.
     
    Hiroki écouta les deux sœurs parler. Lui, il le savait. Jin avait tout vendu à Yuka et lui l'autre jour... Devait-il le leur dire ? D'un côté, il ne voulait pas gâcher les plans de Yoruichi et Takahiro, il savait ce que c'était d'aimer une des sœurs d'Abby et comme il était dur de faire de se faire accepter par celle-ci.Mais d'un autre côté, même si Abby lui avait pardonner pour le mal qu'il avait fait à Nao, il savait que les choses ne seraient pas comme avant en un claquement de doigt. De plus, si Abby savait qu'il était au courant pour eux.... 
    Il se mordilla les lèvres et se tourna vers Abby.
     
    -Je sais pourquoi Yoru agit ainsi, déclara-t-il.
     
    Abby le regarda avec étonnement et Nao se tourna elle aussi vers Hiroki surprise.
     
    -Comment ça ? demanda Nao.
    -Ben en fait, Yuka est au courant aussi.... C'est Jin qui lui en a parler et j'étais présent donc j'ai tout entendu.
    -Et donc c'est quoi son secret ? questionna Abby, curieuse.
     
    Hiroki sourit.
     
    -Elle a rendez-vous avec Takahiro, dit Hiroki en riant.
    -Ils se sont remis ensemble ? lâcha Nao, avant de se rendre compte de ce qu'elle avait dit.
     
    Abby n'avait jamais su que Yoruichi avait eu un copain...
     
    -Comment ça « remis » ensemble ? dit Abby en se levant.
    -Oh, va y avoir du grabuge... sifflota Koki en les laissant et partant débarrassé la vaisselle que des clients avait laissée plus loin.
    -En fait.... Elle sortait avec Taka, avant d'aller vivre avec toi en Corée. Ils se sont quittés à cause de ça... expliqua Nao.
    -Tu veux dire que mon innocente petite sœur à vue le loup ?? s'écria Abby en faisant lever les yeux de tous les clients vers elle.
     
    Elle regarda autour d'elle, mais elle s'en fichait bien du regard des autres.
     
    -Oh ça ne va pas se passer comme ça ! Je l'attends de pied ferme le petit rockeur de pacotille !!! s'exclama t'elle en attrapant son sac à main et en se dirigeant à grands pas vers la sortie.
    -J'ai fait une boulette je crois... dit Nao en se tournant vers Hiroki.
    -Il fallait bien qu'elle le sache un jour. Puis c'est moi qui ai tout cramé. Tu crois que Yoru nous en voudra ? dit Hiroki.
    -Oh oui.... Elle ne va pas être contente... souffla Nao. 
     

     



     Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2

    Taka (One Ok Rock)

     


     Dans la villa, toute proche de l'appartement de Yuka et Jin, Yoruichi avait déposé sa valise dans sa chambre avant que Koki ne repartent s'occuper du bar. Elle descendit ensuite et rejoignit Yuka et Jin au rez de chaussée. La villa était très grande et était composé de deux étages.  Il y avait trois chambres à l'étage ainsi qu'une salle de bain et il y avait un grand salon, salle à manger avec de grandes baies vitrées en bas.
    Il la louer souvent lorsque les filles venaient rendre visite à Yuka et ils envisageaient même de l'acheter pour des raisons plus pratiques.
     
    -Un petit café ? proposa Yuka lorsque sa sœur la rejoignit.
    -Avec plaisir ! dit celle-ci.
     
    Elle était vraiment de bonne humeur et flottait sur un petit nuage. Yuka l'observa et sourit, elle fit couler le café qu'elle tendit ensuite à sa sœur.
     
    -Où est Jin ? demanda Yoruichi ne voyant pas ce dernier.
    -Oh, il est aller promener le chien pour qu'il fasse ses besoins, répondit Yuka.
     
    Yoruichi hocha la tête puis avant qu'elle ne puisse avoir une quelconque discussion avec Yuka, son téléphone vibra sur le plan de travail. Là, où elle l'avait posé en arrivant. Elle le prit et lu le message.

     
    -Takahiro-
     
    J'ai un trou dans mon planning aujourd'hui au final !
    Ca te dit qu'on se voit genre toute de suite ?
     
     
    Ni une, ni deux Yoruichi répondit au message et remonta quatre à quatre les marches pour aller fouiller dans sa valise.
     
    -Mais qu'est-ce qui te prend ? s'écria Yuka en regardant sa sœur remonter.
    -TAKA VIENT ME CHERCHER ! JE VAIS ME CHANGER ! répondit Yoruichi, prise soudain de panique. Qu'est-ce qu'elle allait bien mettre ?

    Yuka s'esclaffa puis sourit, contente pour cette dernière. Un peu moins pour elle-même... Elle se retrouvait seule, d'un coup... Elle prit son téléphone et se dit qu'elle allait jouer à Pokémon Go sur la plage pour la peine ! Elle savait que Yoruichi en aurait pour un moment pour se préparer, après tout c'était Takahiro et elle ne l'avait pas vu depuis longtemps, c'était normal qu'elle se fasse belle pour lui.
     
    Elle souffla et partit donc sur la plage jouer. Le temps passa et Yuka attrapa pleins pokémon, elle était si fière d'agrandir sa collection ! Alors qu'elle allait attraper un pokémon légendaire qu'elle n'avait pas (ses yeux brillants en voyant se phénomène rare devant elle), Abby arriva derrière elle et lui tapota l'épaule.
     
    -TU M'A FAIT PEUR ONEE-CHANNEUHH !!! Lugia est parti du coup, pleura-t-elle en voyant son pokémon s'être volatilisé quand elle retourna pour voir s'il était toujours là.
    -Désolé ma Yu-chan, mais Yoruichi est dans la villa ? Il faut que je lui parle !
    -Oh, elle doit être partie je pense depuis le temps, répondit Yuka.
    -Elle est parti où ? demanda Nao qui arriva à ce moment-là suivit d'Hiroki.
    -Oh bah... euh...
     
    Yuka regarda tour à tour ses sœurs puis Hiroki. Elle ne pouvait rien dire devant Abby !
     
    -C'est en rapport avec Taka ? demanda Hiroki, qui avait compris son malaise.
    -Yoruichi est aller  le voir ? renchérit Nao.
    -Oui, il lui a envoyé un message pour qu'ils se voient. Mais nee-chan... ?
    -Je suis au courant, et je vais faire de la bouillir de rockeur.... Souffla Abby le regard noir.
     
    Ils partirent vers la villa, voir si par hasard la jeune femme était toujours là. Mais bien entendu, Yoruichi était partie non sans laisser de trace. Dans sa chambre, sa valise traînait au sol et tout ses habits étaient étalés sur son lit... Un vrai capharnaüm ! Même sa trousse à maquillage avait été renversé et tout était sorti.
     
    -Cette gamine, je vais la tuer quand elle rentrera !! s'écria Abby en sortant de la chambre et en claquant la porte. Il me faut un café au lait pour me détendre... dit-elle en descendant les marches de l'escalier.
     
    Hiroki, Nao et Yuka se regardèrent puis regardèrent Abby descendre les marches. Ils étaient dans le couloir à coté de la chambre de Yoruichi.
     
    -Elle commence à s'y faire, non ? dit Hiroki.
    -Parce qu'elle ne poursuit pas Yoru et Taka ? demanda Nao.
    -Oui, je pensais qu'elle irait les chercher par la peau des fesses !
    -Je pense que nee-chan ne sait surtout pas où ils sont et qu'elle va attendre qu'ils rentrent pour attraper le Taka.... expliqua Yuka.
    -Bon, je vais ranger mes affaires ! dit Nao en se dirigeant vers sa propre chambre.
     
    Hiroki et Yuka quant à eux descendirent les marches.

    -Ca s'est bien passé avec Nao et nee-chan à ce que je vois, dit Yuka à Hiroki en souriant.
     
    Ce dernier lui sourit en retour, un grand sourire qui ne faisait pas de doute sur la situation.

     
    -On a parler et puis... elles m'ont pardonné, dit-il à Yuka en descendant les marches.
    -Tu vois, ça s'est bien passé au final. Il fallait pas t'en faire, même si je comprenais ton angoisse haha, répondit Yuka.
     
    Ils arrivèrent enfin au rez de chaussée et rejoignirent Abby qui avait déjà sa tasse en main.
    Hiroki avait l'impression de vivre un rêve éveillé, c'était comme s'il ne s'était jamais rien passé.
    Comme si la vie reprenait son cours naturellement... C'était très étrange... Mais tellement agréable également... Ça lui faisait du bien de retrouver sa meilleure amie ainsi, sans parler de Nao.  Il s'installa sur un des tabourets du bar américain et regarda vers l'escalier qui se trouvait en face de lui pensant à la jeune femme à l'étage. Il était tellement heureux et exciter à l'idée de reprendre sa relation avec elle...
     
    -Ôte tout de suite tes idées de dépravé envers ma sœur de ton crâne... rétorqua Abby comme si elle lisait les pensées d'Hiroki.
    -Quoi ? répondit ce dernier.
    -Oh fais pas le con avec moi.... Vous avez été séparé pendant trois ans alors je sais pertinemment ce que tu as comme idée ! dit Abby méfiante.
     
    Yuka pouffa de rire en voyant la scène, c'était comme si elle était à un spectacle.
     
    -Crois pas que tu va dormir avec Nao ce soir hein ! Sur le canapé tu iras ! continua Abby.
    -Ca fais une semaine que je dors sur un canapé Abby ! Et tu peux pas m'empêcher d'aimer Nao quand même !
     
    Abby qui se trouvait en face d'Hiroki derrière le bar, le contourna et attrapa l'homme par le col de son t-shirt.
     
    -T'es entrain de me dire que tu veux faire des choses perverses à mon innocente petite sœur ???
    -Putain Abby ! Tu vas pas recommencer quand même ? répondit Hiroki.
    -SUR LE CANAPE ! hurla Abby, ne laissant pas le choix à Hiroki...

     Celui-ci souffla. Qu'est-ce qu'il pouvait ajouter de plus ? C'était peine perdu... vive la sœur aînée surprotectrice....
     
    Le reste de la journée se déroula sans accro à part le fait qu'Abby se faisait un sang d'encre pour Yoruichi. Elle avait tellement envie d'étriper Takahiro, que Jin ainsi que Hiroki en prenait pour leur grade dès qu'ils s'approchaient de trop près de Nao ou Yuka.

    Ils déjeunèrent tous ensemble à midi puis les filles allèrent faire une sieste. Après tout, elles s'étaient levées très tôt tous ça à cause de Yoruichi ! Mais bon, elles étaient quand même contentes pour leur sœur !


    Pendant que Nao et Yuka dormaient, Abby décida de commencer à écrire un scénario dont elle avait eu l'idée récemment. Hiroki et Jin eux filèrent sur la plage se faire bronzer.
     
    -J'aurai bien voulu plus profitez de Yu, avant que je reparte... râla Jin.
    -Tu sais bien que le sommeil pour elle c'est essentiel, tout comme pour Nao, répondit Hiroki.
    -Ouais, puis Abby ne nous aide pas. T'a vu à midi ? J'ai juste attrapé le sel en même temps que Yuka et c'était à la limite si elle se levait pas pour me frapper !
    -J'avais remarqué... Quel galère...
     
     
    Les deux hommes qui étaient allongé sur leur serviettes, lunettes de soleil sur le nez se retournèrent l'un vers l'autre.
     
    -J'vais en dire deux mots à Taka la prochaine fois ! Pourquoi on doit subir les foudres d'Abby pendant que lui passe du bon temps avec Yoru ? Hein ? râla Jin.
    -Je te le fais pas dire... souffla Hiroki. Moi qui pensais passer du temps avec Nao...
    -Ah oui, toi ça tombe vraiment mal... dit Jin, comprenant totalement son ami.
     
     
    Ils soupirèrent ensuite de frustration... La vie était dure quand on était les beaux-frères d'Abby...
     
    Lorsque Nao et Yuka s'étaient réveillées cette après-midi-là, elles allèrent à la plage accompagnée d'Abby.
    Elles s'amusaient toutes les trois dans l'eau au grand désarroi d'Hiroki et Jin qui avaient toujours interdiction de s'approcher à moins de trois mètres de leurs dulcinées. Ils les observaient de loin, alors qu'elles étaient en maillot de bain...

    Jin et Hiroki eux brûlaient carrément au soleil et il ne fallut pas longtemps pour qu'ils attrapent des coups de soleil ! (xD) Les filles se moquèrent un peu d'eux mais était un peu peiné quand même, ça n'était jamais agréable de sentir les brûlures du soleil sur la peau...


     
      Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2

    Ji Chang Wook

     


    Le soir venu, Abby reçut un appel visio de Ji Chang Wook. Elle laissa ses sœurs et les garçons à la villa et se dirigea dans la nuit pour marcher sur la plage. C'était agréable de marcher pieds nus dans le sable la nuit venue. Il n'était pas brûlant et puis elle adorait tellement marcher pieds nus ! Elle regardait Chang Wook à travers son smartphone en souriant.
     
    -Tu n'a pas peur de laisser tes sœurs seules avec les garçons, vu ce que tu m'a raconté ? rit Ji Chang Wook.
    -Nao est parti se coucher, elle a encore du sommeil à rattraper puis Yuka n'était pas loin de tomber non plus.... Puis crois-moi, Hiroki et Jin me connaissent, il vaut mieux pour eux qu'il ne tente rien ce soir, répondit Abby.
    -Je vois, dit Chang Wook en riant encore.
     
    Il se disait qu'Abby était vraiment unique comme femme.
     
    -Alors c'était bien le Lotte World ? demanda t'elle en s'installant au sol face à la mer.
    -Oh oui, on s'est beaucoup amusé avec Akira. Il en a même oublier ses devoirs pour son cours d'été ce soir !
    -Sérieux ? répondit Abby surprise, ça ne lui était jamais arrivé.
    -Oui, mais ne t'inquiète pas. Je lui ai dit qu'il les ferait demain, puis ça fait du bien de décrocher des fois aussi... Et toi, tu t'es amusé au moins aujourd'hui ?
    -Je suis aller me baigner avec mes sœurs, donc oui, répondit Abby mais Chang Wook n'était pas convaincu vu l'air qu'elle avait.
    -Tu es préoccupé à cause de Yoru ? demanda Chang Wook en sachant pertinemment que c'était cela.
    -Oui... Enfin, elle m'a quand même envoyé un message il y a deux heures en disant que je ne devais pas m'inquiéter... souffla-t-elle.
    -Oh, elle va bien alors ! dit-il en souriant mais bien sûr Abby ne pouvait pas le voir, elle.
    -Hum... répondit-elle sans grande conviction.
     
    Elle était de nature anxieuse.
     
    -Au fait Abby... commença Chang Wook.
    -Oui ? répondit-elle.
    -Je... enfin... tu vois... Est-ce que tu voudrais bien que je vienne un jour ou deux pendant mes jours de congé ? Je pensais que ça serait une bonne idée avant qu'Akira ne reprenne les cours puis je peux demander à un ami de surveiller le chien à Yoru.
     
    Chang Wook se mordit les lèvres. Il prenait Akira comme excuse mais en réalité c'est lui qui voulait voir Abby... Elle était partie ce matin, mais il avait eu l'idée lorsque qu'il était au parc d'attraction avec Akira.
     
    -Ça serait une bonne idée en effet, répondit Abby. Pourquoi tu pense que je serais contre ? demanda t-elle surprise.
    -Je voulais avoir confirmation, je n'aime pas m'imposer, lui répondit-il.
     
    Abby sourit. Est-ce qu'il était parfait ? Il s'entendait bien avec Akira de plus... Elle regardait la lune pleine devant elle, avant de reposer ses yeux sur le visage de Ji Chang Wook.  Avait-elle le droit au bonheur elle aussi ?
     
    *************
     
    A la villa, Jin et Yuka s'étaient éclipsé chez eux profitant du fait qu'Abby ne soit pas dans le coin. Hiroki les enviait d'avoir un appartement à eux... Lui, il était installé sur ce canapé qui n'était en rien confortable. Il se disait qu'après tout c'est lui qui l'avait cherché... C'était sûrement une punition divine. Après tout Nao lui avait pardonné facilement et même Abby l'avait fait... Il fallait bien qu'il soit puni quelque part.
     
    Il tapota le cousin qui se trouvait dans sa nuque essayant de le rendre plus confortable mais rien n'y faisait. C'était sûr qu'il ne trouverait pas le sommeil cette nuit... Il alluma donc la télé pour faire passer le temps.
     
    Nao, elle était dans son lit et dormait profondément. Elle était fatiguée après s'être autant amusé sur la plage avec ses sœurs puis le voyage ainsi que les émotions de la journée n'arrangeait rien. En dormant, elle bougeait beaucoup et se retourna plusieurs fois dans son lit. Elle faisait encore ce cauchemar qui l'habitait depuis plusieurs années maintenant. Elle revoyait le jour où elle avait quitté Hiroki dans leur appartement, la dispute...
     
    Elle se réveilla en sursaut et l'esprit dans le brouillard. C'était au point où elle ne savait même plus où elle était. Après quelques instants, essayant de reprendre ses esprits elle se souvint qu'elle était au Japon. Une question lui vint alors en tête. Mais et si le retour d'Hiroki n'était que le fruit de son imagination ? Et si elle n'avait pas simplement rêvé tout cela ? Il fallait qu'elle en ait le cœur net et rejeta ses draps loin d'elle pour se lever.
     
    Hiroki entendit du bruit à l'étage et se releva un peu pour mieux voir. Il vu alors Nao courir dans l'escalier à toute vitesse. Il se releva brutalement et se précipita vers cette dernière, la rejoignant.
     
    -Qu'est-ce qui se passe ?? demanda celui-ci soudain pris de panique prenant les mains de la jeune femme dans les siennes. Tu t'es fait mal quelque part ?
     
    Elle secoua simplement la tête.
     
    -Mais dis moi ce qu'il se passe alors ?! s'exclama t'il en montant ses mains sur les épaules de la jeune femme.
    -J'ai cru que j'avais rêvé. Que tu n'étais pas revenu... J'ai cru... que j'avais imaginé tout ça... répondit-elle un peu frustré sur les bords.
     
    Hiroki sourit, c'était donc ça. Il mit une main sur le visage de Nao et lui caressa  la joue.
     
    -Je suis désolé, mais crois-moi que je ne te laisserais plus jamais, lui dit en se penchant pour l'embrasser.
     
    Nao mis ses mains autour du coup d'Hiroki et s'y accrocha fermement alors que ce dernier la rapprochait un peu plus de lui en lui attrapant la taille. Le baiser était passionné, et les deux amoureux se retrouvaient enfin. D'ailleurs ils eurent vite envie d'aller plus loin et Hiroki commença à passer ses mains sous le pyjama de la jeune femme.
    Là, à ce moment il s'en fichait bien de tout le reste. Tout ce qui comptaient c'était son amour pour la jeune femme et elle n'en demandait pas moins. Ils montèrent ensuite dans la chambre où ils firent l'amour....
    Trois ans de regret et de frustration... mais maintenant ils se retrouvaient et ils n'allaient plus se lâcher.


     

     

    Love in Trouble - Chapitre 8 Partie 2
    ____________________________________________________________________________________
    Chapitre finiiiiiiiiiiii !Il était long... j'ai dû le couper en deux T.T Dans les prochains chapitres (épisodes suivant xD) :-Abby et Ji Chang Wook Oppaaaaaa ~-Nao/Hiroki ( qui va un peu BEAUCOUP se faire tuer par Abby...)-Le rendez vous de Yoru avec Taka ! -Yuka mode dépression à cause de Jin et pétage de câble avec Ryo u_u"-Puis un peu d'action aussi j'aimerai bien vu qu'on est chez des yankees quand même...

    « Love In Trouble - Chapitre 8 Partie 1Love In Trouble - Chapitre 9 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :