• Love In Trouble - Chapitre 6

    Love in Trouble - Chapitre 6

    Jin Akanishi

     


     
     Il était 21h lorsque Yuka partit enfin de l'entrepôt-bar, qui se dénommait le Bloody Beach... Bloody car il y avait souvent du sang qui y coulait malheureusement....Après tout il était dirigé par d'anciens yankees et la nouvelle génération de yankee y venait assez souvent. Ils ne menaient aucune activité illégale, et ne faisait pas de grabuge mais les ennuis venaient tous seuls à eux... Abby était une chef très emblématique et on se souvenait assez facilement d'elle. Une femme à forte poitrine, métissé franco-japonaise et qui avait les yeux verts ce n'était pas commun pour une chef !
     
    Sa réputation s'était propagée jusqu'ici à Kamakura. Petite ville située à une heure de Tokyo et qu'on pouvait atteindre grâce au métro. Les anciens ennemis d'Abby et sa troupe venaient souvent les titiller et des bagarres avait lieu assez souvent. Le pire était peut-être quand les yakuzas s'y mêlait...
     
    Yuka marchait tranquillement en compagnie de Inu sur la plage pour rentrer chez elle. Elle repensa à la longue conversation qu'elle avait eu avec Hiroki en compagnie de Koki, elle avait eu du pas mal se contrôler et prendre sur elle. Elle avait aussi dû canaliser la rancœur que Koki avait envers ce dernier...
     
    Au final, elle comprenait un peu la situation qu'avait du vivre Hiroki et elle savait qu'il était encore fou amoureux de sa grande sœur... C'était bête leur séparation !
    Secrètement, elle espérait les revoir un jour ensemble. Même si Koki avait lui parler de pendre Hiroki ainsi que Tomohisa ensemble... Puis de les jeter dans la mer pour nourrir les requins.
     
    Elle esquissa un sourire et lança un bâton en bois au loin qu'elle avait ramassé plus tôt. Elle le lança un peu trop loin et il atterri dans l'eau. Le chien le rechercha quand même et le ramena à sa maîtresse. Cela faisait rire Yuka !
     
    Après quelques instants de jeu tout en marchant, ils arrivèrent enfin chez la jeune femme. Les lumières étaient éclairées et un son de guitare traversait les portes fenêtres ouvertes situé à l'étage. L'appartement était situé au deuxième étage, le rez-de chaussée n'était qu'un local pour stocker vélo, planche de surf et autres babioles.
     
    Ayant besoin de réconfort auprès de celui qui partageait sa vie, Yuka monta les marches la séparant de lui à toute vitesse suivit de Inu. Une fois en haut, elle déchanta carrément.
    Sur la terrasse plusieurs valises étaient entreposées... C'était aujourd'hui ? Elle avait carrément oublié avec tout ça ! Elle était tellement « poisson rouge » par moment...
     
    Soufflant de désespoir, elle avança néanmoins et entra à l'intérieur.Installé confortablement sur le canapé, Jin jouait quelques notes de guitare en fumant une cigarette. Quand elle entra, il esquissa un sourire et posa son instrument et écrasa sa clope dans un cendrier.
     
    -Qu'est-ce qui s'est passé encore aujourd'hui pour que tu rentres si tard ? lui demanda-t-il en riant.
    -Oh je crois que tu ne devineras jamais.... souffla t'elle en s'approchant de lui.
     
    Elle l'attrapa par le col de son débardeur blanc et le fit se baisser vers elle. Ils échangèrent un simple bisou de retrouvailles qui se transforma très vite en un baiser passionné.Yuka mis ensuite sa tête contre le torse de Jin en l'agrippant de toutes ses forces. Cependant ce n'était pas dans les habitudes de celle-ci d'agir ainsi. En général, elle faisait cela quand quelque chose n'allait pas. Et ça Jin le savait très bien.
     
    -Yu ? Tu es sûr que ça va ? demanda Jin en la prenant par les épaules et jetant un regard au visage de sa copine.
     
    Il la détailla, cherchant si elle ne s'était pas fait mal quelque part mais il ne trouvait rien d'apparent. Elle n'avait aucune blessure, pourtant son t-shirt était déchiré.... Il manquait carrément un bout !! Ça commençait à l'inquiéter.
     
    -Yu ! Dis-moi ce qu'il se passe ! A qui je dois fracasser la gueule ?!
    -Personne, gros baka ! dit-elle en repoussant Jin un peu boudeusement.
     
    Elle s'affala sur le canapé, là où se trouvait Jin précédemment et choppa une chips dans le paquet qui se trouvait sur la table basse.
     
    -Hiroki et Tomohisa sont venu au Bloody Beach aujourd'hui. Ton vol est à quel heure sinon ? dit-elle en croquant dans le biscuit apéritif comme si de rien n'était.
    -QUOI ?! Tomo et Hiroki sont venus ?! Tu me fais marcher c'est ça ? Tu dis ça pour te foutre de moi !
    -Ouais c'est ça, je me fous de ta gueule... souffla-t-elle en se leva et en allant chercher une bière dans le frigo.
     
    Jin fronça les sourcils. C'était toujours comme ça avec elle. Elle ne disait jamais quand ça n'allait pas et après ils se disputaient comme des enfants tous les deux.
     
    -Hey, crevette ! s'écria-t-il soudainement ce qui ne plaisait guère à Yuka. Elle détestait quand il l'appelait ainsi.
    -Tu sais ce qu'elle te dit la crev.... Tenta t-elle de répondre en faisant volte-face.
     
    Le chanteur au look américain, l'avait soulevé de terre et la tenait à présent comme un sac à patates.
     
    -HEY ! REPOSE-MOI !!
     
    Inu sautait autour d'eux en jappant tandis que Yuka gigotait dans tous les sens et le frappait de coup de pied tous les endroits possibles qu'elle pouvait atteindre.
     
    -Je te reposerais quand tu te seras calmée et que tu me parleras sans faire ta tête de mule, rétorqua Jin en ne bronchant pas d'un millimètre. Il était tellement habitué au caractère de merde qu'elle avait... Il avait un peu le même d'ailleurs...
     
    -Compte là-dessus !!! répliqua t'elle en continuant ses coups.... Quand Yuka avait quelque chose en tête, il était dur de lui faire changer d'avis. Une vraie tête de mule.
     
    Après dix minutes ainsi, Yuka à bout de force abdiqua au grand plaisir de Jin. Il la reposa calmement au sol, non sans qu'elle lui donne un coup dans les tibias histoire de ne pas perdre la face complètement. Jin sautillait sur place un instant, puis quand le calme fut totalement revenu ils s'installèrent tous les deux sur la terrasse. Jin prit une autre cigarette, tandis que Yuka se chercha un café au final plutôt que sa bière.
     
    -Tu sais que c'est très mauvais la cigarette pour une chanteur ? Tu devrais arrêter...
    -Pour finir aussi détestable que toi quand tu étais en manque de clope ? Non, merci lui répondit -il.
    -Ouais peut-être mais j'ai drôlement fait des économies !
    -Enfin bref... Donc c'est vrai ce que tu m'as dit tout à l'heure ?
     
    Yuka hocha simplement la tête positivement en buvant une gorgé de café.
    -Mes sœurs ne sont pas encore au courant donc tiens ta langue.... Surtout auprès d'Abby, si elle est au courant elle va prendre un vol direct et les éclater....
    -Mais pourquoi ils sont venus ?
    -Hiroki voulait des nouvelles de Nao et Tomohisa je sais pas trop... Je crois qu'il soutenait Hiroki d'une certaine manière...
     
    Jin observait Yuka et se demandait vraiment ce que son meilleur ami était venu faire içi... Leur amitié était compliquée depuis que lui et Abby avait divorcé... Yuka ne voulait plus entendre parler de Tomohisa et il était hors de question qu'il vienne chez eux pour elle. Jin lui en voulait aussi pour ce qu'il avait fait à Abby mais on ne brisait pas une amitié d'enfance comme cela.
    Ils se voyaient donc souvent chez Tomohisa. C'était tellement plus simple lorsqu'ils étaient adolescents. Quand quelque chose n'allait pas, on brisait la gueule de la personne et tout rentrait dans l'ordre... Il regrettait parfois cette époque.
     
    -Je vois... Hiroki a enfin repris ses esprits je suppose.
    -On dirait bien. Reste à savoir comment va réagir Nao quand elle le verra....
     
    Cette idée faisait vraiment frissonner Yuka. Elle devait appeler sa sœur et la mettre au courant. En fait, elle voulait carrément jouer les entremetteuses ! Ce qui n'allait guère plaire à Abby.... Mais, à elle ça lui plaisait ! D'ailleurs, ces sœurs lui manquaient... Un mois qu'elle ne les avaient pas vu maintenant...
     
    Les filles venaient tous les mois ou presque. Deux heures de vol Séoul-Tokyo ce n'étaient rien et elles venaient ensuite jusqu'içi à Kamakura. Bien sûr Tomohisa ne savait rien de tout cela, lui vivait dans Tokyo même à une heure de route. Il ne croisait donc jamais Abby, vu qu'il ne venait jamais içi et celle-çi évitait comme la peste Tokyo pour ne pas le croiser. Il souffla et écrasa sa cigarette qu'il venait de finir.
     
    -Tu part à quelle heure ? demanda soudain Yuka en désignant les valises à côté d'eux.
    -J'ai un vol à trois heures, lui répondit-il calmement.
     
    Yuka regarda l'heure sur son téléphone, il était déjà une heure du matin... Il allait bientôt la quitter à nouveau pour un de ses shows aux Etats-Unis.... Elle y était allée quelque fois mais elle avait toujours le mal du pays là-bas, et puis Koki avait besoin d'elle ici pour le boulot.
    Elle fini son café et alla dans la cuisine poser la tasse dans l'évier. Jin la suivit.

    -Et donc l'histoire de ton t-shirt ? lui demanda t-il alors.
    -Oh ça ? demanda t'elle en regardant son beau t-shirt n'être plus qu'un tas de lambeaux. Koki s'est retenu de foutre un poing à Hiroki et à taper le mur à la place. Il saignait beaucoup, du coup j'ai pris ce que j'avais sous la main dans la précipitation.
    -C'était pas ton t-shirt préféré ?
    -Si... souffla la jeune femme tristement.


     
     
    ***********************


     
      
    Love in Trouble - Chapitre 6Love in Trouble - Chapitre 6

    Koki et Yuka  

     


    Quelques heures plus tôt : 


    Tomohisa piquait du nez, il en avait marre d'être içi. Pourquoi avait dû t'il partir à la recherche de ce con d'Hiroki ? Peut-être car ils étaient amis autrefois et c'est ce que les amis font en général.Parfois, il se disait qu'il était l'homme le plus stupide sur terre. Il avait tellement perdu avec ses bêtises... Sa femme l'avait quitté et tous leurs amis en commun ne voulait plus entendre parler de lui, même son fils le considérait comme quelqu'un d'abject. Peut-être était-il quelqu'un de vraiment horrible après tout. En tous cas, il ne pouvait s'empêcher d'être ainsi...
     
    Sa tête atterrie sur l'épaule d'Hiroki qui était attaché à coté de lui. Il l'éjecta sans ménagement ce qui réveilla le Johnny's en sursaut.
     
    -La sieste est terminé Yamashita !! s'écria Koki en entrant dans la pièce un canif à la main.
    -Hé ?!
     
    Tomohisa regarda le couteau et son sang ne fit qu'un tour. Pourquoi avait-il cela en main ? Il n'allait quand même pas...
     
    -JE CROYAIS QUE VOUS NE TUEZ JAMAIS PERSONNES !! ABBY SERAIT CONTRE CA !!!
     
    Pour toute réponse, Koki le frappa violemment avec le manche en bois de son canif. Si ça ne tenait qu'à lui, il le frapperait et l'abîmerait beaucoup plus que ça...
     
    -Ne prononce pas son prénom ! Tu n'a plus aucun droit avec Abby-sama !
     
    Tomohisa ne savait pas qu'Abby avait donner ordre de ne jamais lever la main sur lui... Et si elle savait que Koki avait dérogé à cette règle, il aurait des ennuis avec elle. Cependant Koki ne pouvais pas s'en empêcher. Il avait toujours énormément respecté Abby, il faisait parti de la bande. Et il avait été si heureux le jour où elle l'avait nommé son second quand elle avait déchu Hiroki. Abby avait tout d'abord pensé à nommé Jin, mais il était le meilleur ami de Yamashita... Et puis il était trop occupé avec sa carrière de chanteur, il aurait refusé.

    Parfois, Koki se disait qu'au fond la célébrité n'amenait rien de bon et qu'ils auraient dû tous rester des petits yankees dans leur lycée.
     
    Il coupa les cordes qui relier les mains de Tomohisa et le souleva d'une main avant de le bousculer vers la porte menant au bar.
     
    -Dégage, et que je ne te revois plus içi !
     
    Tomohisa était étonné. Une fois la peur passée, il se retourna vers Koki en frottant ses poignets endolories. Il avait la trace de la corde sur sa peau. L'ex-mari d'Abby esquissa alors un sourire, il s'en sortait assez bien dans cette aventure... Tellement bien qu'il avait envie de faire le malin.
     
    -Je vous remercie pour cette petite soirée fort agréable, je vois que vous êtes toujours tous des sous merde...
     
    Koki vu rouge, non mais il croyait quoi que le petit chanteur à groupie ? Il savait qu'il n'avait jamais aimer qu'Abby soit une yankee et qu'elle ait entraîné Jin dans leur monde. Tomohisa lui avait toujours refusé d'être comparé au racailles qu'ils étaient. 
    Qu'est-ce qu'Abby-sama avait bien pu lui trouver à ce gros con ?!  Il commença à s'élancer vers Tomohisa pour le chopper mais une main féminine avec du vernis rouge s'abattit sur la tête du Johnny's. 
    -Yu-chan.... souffla Koki.
     
    Yuka avait les cheveux de Tomohisa en main et le fit se baisser vers elle. Elle resta un instant à l'agripper pour lui faire le plus mal possible puis le lâcha. Koki l'aida à le pousser vers la sortie en le bousculant. C'était dur de ne pas l'abîmer... Yuka avait même eu envie de lui abattre une bouteille en verre sur la tête mais c'était retenue.
     
    Une fois à la porte menant à l'extérieur ouverte, Koki donna un coup de pied au fesses de Tomohisa façon yankee et le poussa vers dehors.
     
    -La sous-merde c'est toi Yamashita, lui dit Yuka en regardant Tomohisa dans les yeux quand celui-ci se retourna vers eux. Elle ne cillait pas et pris l'expression la plus sérieuse du monde. Tu as tout perdu, tu as brisé ma grande sœur et ça personne ne te le pardonnera jamais.
     
    Sur ces mots, elle ferma la porte puis la verrouilla. Elle était plutôt fière d'elle sur ce coup ! Elle sourit à Koki qui lui ébouriffa les cheveux en riant.
     
    -Maintenant qu'on est débarrassé d'un de tes ex-beau-frère, on s'occupe de l'autre ? demanda Koki en grommelant. Il n'avait pas vraiment envie d'être sympa avec Hiroki.... 
    -Je lui laisse le bénéfice du doute, Ko-chan. Et s'il aimait vraiment encore, Nao ?
    -Si Jin te laissait trois ans sans nouvelle alors que tu t'étais barré loin par sa faute, tu le prendrais comment ?
    -Je... je déprimerais. Et je serais très en colère après lui également, mais je sais que Nao n'a pas chercher à le contacter non plus. Enfin elle ne pouvait pas, ils étaient tous les deux dans des pays différents. Ils n'ont aucun moyen de se joindre en fait. Nao-nee m'a confié un jour avoir essayer de l'appeler mais il a changer de numéro... C'est tellement bête !
     
    Ils traversèrent le bar tout en parlant.
     
    -Ouais, mais avec tous les réseaux sociaux qui existent aujourd'hui, tu ne va pas me dire qu'ils ne pouvaient pas se trouver quelque part !! grommela encore une fois Koki l'air de bouder.
    -Ko-chan, je sais bien que tu aime Nao secrètement depuis longtemps déjà. Mais...
    -Oui je sais, Yu. Tu n'as pas besoin de me le dire... Je le sais... lâcha Koki tristement. Je sais qu'elle n'a toujours vu qu'après Hiroki...
     
     
    Yuka fit un câlin à Koki qu'elle avait toujours considéré comme un grand frère.
     
     
    -Allez je suis sûr que tu trouveras la femme de ta vie un jour ! Gambarre ! fit Yuka joyeusement.
     


     
     
     
    Love in Trouble - Chapitre 6                                                          Hiroki Narimiya


     

    Ils arrivèrent devant la porte de l'entrepôt où se situait Hiroki. Quand elle ouvrit la porte, Yuka fut choqué. Hiroki... dormait ? Il avait la tête qui pendait dans le vide... Koki lui ne chercha pas à comprendre et avança vers lui puis lui assignat un coup de pied dans les jambes pour le réveiller. Cela marcha mais Hiroki n'avait pas l'air dans son état normal, ce qui fit tiquer Yuka.
    Elle se précipita vers Hiroki et s'abaissa à sa hauteur, mettant une main sur son front. Il était brûlant...
     
    -J'ai... de la fièvre je crois... ça... allait mieux ce matin... pourtant..., dit Hiroki avec une faible voix.
    -Ca fait longtemps que tu es malade ? demanda Yuka.
    -Depuis .... que... je suis arrivé au Japon....  Yamashita a fait venir le médecin de la Johnny's et j'ai pris des cachets, mais je pense que le stress... a fait regrimper ma fièvre ,répondit Hiroki avec une foix un peu plus forte.
     
    Koki soufflait derrière, manquait plus que cela... Maintenant il fallait jouer les gardes malades ! Yuka fila hors de la pièce et chercha encore une fois la boite à pharmacie. Des fois, elle se demandait si elle ne devait pas se reconvertir...
     
    Après avoir donner des médicaments à Hiroki et lui avoir mis un patch froid sur le front pour faire baisser sa fièvre, ils décidèrent de parler.
    Koki s'installa sur une chaise à califourchon, en face d'Hiroki tandis que Yuka s'était assise en hauteur sur une table ses jambes pendant dans le vide.
     
     
    -Alors explique, pourquoi tu reviens comme un insecte dans un plat de ramen ? questionna froidement Koki.
    -Je peux pas vivre sans Nao, je m'en suis rendu compte... expliqua Hiroki nerveusement.
    -Tu te fous de ma gueule !!! Tu as vécu trois ans sans elle !!! s'emporta Koki en se levant subitement.
    -KO-CHAN !! cria Yuka en lui faisant les gros yeux.
     
    Koki la regarda et se rassit non sans râler. Elle aussi avait néanmoins du mal à comprendre le raisonnement de Hiroki.
     
    -J'ai du mal à comprendre aussi, mais j'attend ton explication, fit Yuka.-Pour tout vous dire, j'ai voyagé pas mal pendant ses trois ans. Je ne restait jamais plus de quelques semaines dans un endroit... J'était mal en point... Je ne me ressemblais plus... J'avais l'impression de ne plus être moi-même. J'étais tomber dans une grave dépression. J'étais refermé sur moi-même et je ne voulais voir personne... Et surtout je pensais que je ne méritais pas Nao... Ni même mon amitié avec Abby, et puis toi Yuka ainsi que Yoru. Pour moi, toute la bande je ne la méritait plus !
     
    Hiroki tremblait tellement il repensait à cette période de sa vie... Il voulait tellement aller de l'avant et ne plus jamais faire la même erreur.
     
     
    -T'a essayé de te foutre en l'air ? demanda Koki comme s'il demandait s'il allait faire beau aujourd'hui.
    -Non ! J'essayais de reprendre pied. Il fallait que je reprenne le contrôle de ma vie et qu'on m'oublie. Que le scandale passe... C'est pour ça que j'ai quitter le Japon, je voulais qu'on m'oublie... souffla Hiroki en baissant la tête.
    -Malheureusement, Nao ne peut pas t'oublier elle.... Elle n'a pas publier un seul manga depuis ton départ. Son manager l'a lâché et sa maison d'édition aussi, expliqua Yuka. Elle est beaucoup moins joyeuse qu'avant aussi...
    -Je m'en doute... répondit Hiroki plein de regret. Je suis au courant pour le fait qu'elle n'ait rien publier, je me suis renseigné. Même si elle n'était pas très connue comme mangaka, son manga se vendait assez bien...
     
    Koki dans son coin regardait Hiroki, il avait tellement de mal à se contrôler...  Il avait envie de dire à Hiroki que tout était sa faute, mais se tournant vers Yuka il se maîtrisa. Cette dernière lui envoyait toujours des regards noirs...
     
    -De toute façon il a été prouvé que tu n'as jamais consommé de drogue, Hiroki. Ton pote qui a envoyé les photos à la presse était un vrai crétin dit Yuka afin de l'encourager. Non mais confondre un jeu pour gamin où tu mélange de la poudre à de l'eau et de la drogue... Faut être con !
     
    En reparlant de cette histoire, Koki sourit. Il se rappelait encore le jour où ils étaient tombés sur cette être abject qui se disait ami avec Hiroki. Même si Koki en voulait à Hiroki pour son comportement avec Nao, il fallait dire que les deux hommes étaient amis autrefois... Des amis qui se chamaillait énormément et se prenaient la tête souvent, mais des amis quand même.
    Koki avait envoyer des hommes chercher se soit disant ami qui avait vendu les photos à la presse et ils l'avaient ramené içi même... Il avait été lyncher par toutes les anciens yankees présents et Abby lui avait donné le coup de grâce en le rouant de coup à son tour. Ils lui avaient ensuite dit de ne plus jamais mettre un pied dans leurs vies...
     
    -Merci, Yu, dit simplement Hiroki reprenant confiance en lui voyant que Yuka le comprenait un peu.
    -Par contre, je ne sais pas comment va réagir Nao-nee en te revoyant... souffla Yuka préoccupé par cette question.
    -QUI A DIT QU'IL LA REVERRA ? s'emporta Koki en se relevant subitement et envoya sa chaise valser à l'autre bout de la pièce.
    -KOKI !!! s'écria Yuka en sautant de la table et en attrapant Koki par un bout de son t-shirt.
     
    Elle le regarda droit dans les yeux.
     
    -Je pense que tu devrais sortir... et puis je pense qu'on a assez parler même. J'ai toujours pensé que c'était bête cette histoire entre Nao-nee et Hiroki-kun.
     
    Elle poussa Koki vers la sortie, et choppa le canif de ce dernier dans sa poche qu'il avait rentrée plus tôt. Koki s'en alla en râlant encore et toujours mais écouta quand même Yuka.
    Cette dernière libéra Hiroki en enlevant la corde comme pour Tomohisa précédemment.
     
    -Merci... Yu... dit-il sa voix redevenant assez faible.
    -Je vais envoyer le petit nouveau te donner à manger et à boire, puis tu resteras içi pour la nuit, expliqua Yuka en prenant des couvertures et un oreiller dans un des placards qui se trouvait de la pièce. Elle les lui jeta puis s'avança vers la porte qui était toujours ouverte. Elle se retourna cependant.
     
    -Par contre je te laisserais le soin d'en parler à Abby-nee.... Je pense que vous avez des comptes à réglé aussi.
     
    Pour toute réponse, Hiroki baissa la tête. Il savait qu'Abby ne pardonnerait pas comme ça le mal qu'il avait fait à sa sœur. Yuka sortit ensuite et alla chercher le petit nouveau qui était de corvée de serpillière...
     
    -Hoy !!! Nishi... Nishi... crado ? essaya-t-elle de se remémorer en l'appelant.
     
    L'homme tiqua et fit une moue montrant son mécontentement. D'où elle le nommé ainsi ?
     
     
    -Nishikido desu...  répondit-il en lâchant son balai et en se dirigeant vers la jeune femme d'une voix traînante. 
    -Ouais Nishikido....  Va chercher de quoi manger et boire à notre invité là-bas, dit-elle en montrant du pouce la pièce derrière elle. Elle n'aimait pas vraiment la façon dont ce dernier lui répondait.
    -Vous voulez dire les hommes que vous avez attaché dans la pièce à coté ?
    -C'est ça, on en garde un et c'est un invité maintenant. Si tu veux tout savoir c'est l'ancien bras droit de ma sœur Abby. C'est une longue histoire, mais en tous cas s'il demande quelque chose tu lui file.... S'il y a un souci va voir Koki, il vit juste au-dessus, expliqua Yuka en pointant du doigt l'étage juste au-dessus d'eux.
    -Très bien... répondit Ryo en s'inclinant poliment face à sa supérieure puis en s'en allant derrière le bar pour trouver de quoi manger.
     
    Yuka l'observa. Mais qu'est-ce qu'avait foutu Jin pour recruter un type pareil ? Il était petit, et maigre... Il n'avait pas l'air très fort non plus. Après connaissant Jin, il devait y avoir une raison pour qu'il le recrute... Enfin, elle espérait que ça soit le cas... Car ce type n'avait pas l'air d'aimer l'autorité, surtout venant d'une femme elle avait l'impression.
    Elle haussa les épaules et se tourna vers Inu son chien qui dormait dans un coin.
     
    -Inu ! On rentre à la maison !

     

    Love in Trouble - Chapitre 6
     Ryo Nishikido

     


    *****************
     
    Il était quatre heures du matin et Jin était partit depuis une heure maintenant... Yuka se trouvait toujours sur leur terrasse emmitouflée dans une couverture confortablement installé sur un fauteuil en rotin.
    Elle regardait les vagues au loin qui s'échouait avec rage contre le sable. La mer était plutôt agitée cette nuit, enfin ce matin... Yuka était mélancolique et n'avait pas envie de dormir...
    Cela la désespérait à chaque fois que Jin partait.  Secrètement elle attendait qu'il lui demande sa main... Mais elle avait l'impression que son gros baka n'était pas du même avis. Enfin...elle ne savait pas vraiment, ils n'en avaient jamais vraiment parler.
    Ses yeux se fermait petit à petit, et le sommeil l'a gagnait. Mais une musique qu'elle connaissait très bien la fit sursauter d'un coup. 

    « Love In Trouble - Chapitre 5Love In Trouble - Chapitre 7 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :