• Love In Trouble - Chapitre 3

    Love in trouble - Chapitre 3

     


    Il pleuvait à siot à Tokyo quand son avion atterri. Cela faisait trois ans qu'il n'avait pas foulé le sol nippon et l'humidité des mois d'été le frappa de plein fouet.  Etrangement, cela le rendait nostalgique...
    Cela le changeait beaucoup de Bali qu'il venait de quitter et qui était le dernier endroit de son tour du monde. Il s'était reposé pendant ces trois années et avait beaucoup réfléchir sur sa vie, son métier, ses amis et surtout sa famille.
     
    Il avait quelque peu changé physiquement et mentalement aussi ; il avait bronzé, sa barbe et sa moustache avait pousser et il avait maigri. Pour ne pas qu'on le reconnaisse, il avait mis des lunettes de vue ronde, une casquette noire et un masque blanc qui lui montait jusqu'au yeux.
    Il appréhendait énormément son retour dans son pays d'origine...
     
    Hiroki, de son vrai prénom Hiroshige Narimiya avait été un acteur connu et reconnu au Japon. Il avait joué dans de nombreux dramas et films avant de décider de mettre un terme à sa carrière il y a trois ans. Il avait alors 34 ans.
    Un énorme scandale l'inculpant de détention et usage de cocaïne et autres drogues l'avait plongé en enfer. La presse, les paparazzis, les tests de dépistages et les interrogatoires à répétition chez les flics avait eu raison de son moral et il avait préférer dire stop à tout et partir loin. Plaquant tout derrière lui.
     
    Une fois sa valise attrapée, il se dirigea vers la sortie de l'aéroport. Un ami devait l'accueillir.
     
    -HIRO !!! entendit-il soudainement à peine avait-il sorti le bout de son nez derrière les portes transparentes.
     
    Il chercha du regard son ami et le vu plus loin accompagné d'un autre homme, qu'il connaissait fort bien et qu'il ne voulait pas vraiment voir... Contraint, il se dirigea vers eux.
    Arriver à leur hauteur, il leur fit un signe de tête bref car il n'avait pas vraiment vu son retour au Japon comme cela... Soudain son meilleur ami de toujours alias Shun Oguri l'attrapa et le serra aussi fort qu'il le pouvait tandis que la personne derrière Shun pouffait de rire.
     
    -Tu m'a tellement manqué brother !!!! s'écria Shun en resserrant son étreinte.
    -J'ai compris... mais tu vas m'étouffer !!!  cria Hiroki à son tour.
     
    Shun le relâcha aussi tôt en s'excusant.
     
    -Tu peux m'expliquer ce que Yamashita fout là ? demanda ensuite Hiroki en pointant le dénommer du doigt.
    -Je viens te servir d'hébergement, alors te plaint pas trop, déclara Yamashita.
    -Quoi ? Comment ça d'hébergement ? Je vais chez Shun jusqu'à ce que je me trouve un appartement. N'est-ce pas Shun ?
     
    Shun se gratta la tête mal à l'aise.
     
    -Ano... c'est que en fait.... Ma petite dernière a attrapé la varicelle, et elle l'a refilé à sa grande sœur et ben du coup j'ai deux gamines malades à la maison et ma femme est en plein tournage.... Ce qui fait que...ben je dois m'occuper des filles... Yu, à changer son planning ce matin pour que je vienne te chercher avec Tomohisa pour t'expliquer tout ça... Il veut bien que tu squatte chez lui quelques jours.
    -Je préfère aller à l'hôtel, déclara Hiroki bousculant les deux hommes pour se faire un passage et avancer vers la sortie.
    -Hiro-kun !! cria Shun en courant vers Hiroki pour le rattraper mais ce fut la voix de Tomohisa qui l'arrêta net alors que lui ne criait pas le moins du monde.
    -J'ai des nouvelles d'Abby et de ses sœurs personnellement, donc de Nao-chan.
     
    Hiroki ne bougeait plus au moment où Yamashita parla de Nao, même Shun s'était figeait et regardait Tomohisa tandis qu'Hiroki regardait le sol comme hypnotisé. Ses instincts d'anciens yankee refaisait surface et il serra les poings. Qu'il prononce le prénom de son ancienne fiancée lui faisait mal mais ce qu'il l'énervait également énormément c'est que Tomohisa puisse prononcer le prénom d'Abby.
    Cela ne lui faisait donc rien ? Comment faisait-il pour parler d'elle aussi facilement ?
    Lui, cela faisait trois ans qu'il évité de prononcé le prénom de Nao, de penser à elle, d'imaginer ce qu'elle faisait à présent, où elle était, si elle allait bien...
    Il l'avait comme effacer de sa vie pendant trois ans... Mais c'était rendu compte qu'il l'aimait toujours.
    Alors, comment ? Tomohisa avait été si peu amoureux d'Abby ?
     
    Hiroki se retourna brusquement. Shun le regardait et n'aimait pas quand son meilleur ami avait cette expression sur le visage. Cette colère et se regard dur ne lui ressemblait pas en général sauf quand on l'énervé vraiment.
     
    -Hiro, je te rappel qu'on est dans un....
     
    Shun n'eu pas le temps de finir sa phrase qu'Hiroki s'était élancé vers Tomohisa brandissant son poing. Il courut alors pour s'interposer entre les deux hommes et attrapa le poing d'Hiroki dans sa paume.
     
    -Laisse moi lui casser la gueule !!! s'écria Hiroki.
    -Je te rappel qu'on est dans un aéroport !! Et que tu reviens après trois ans hors du pays parce que tu avais été accusé de possession de drogue ! Tu veux vraiment retourner voir les flics ?
     
    Hiroki regarda Shun, son poing toujours dans la paume de son ami. Il avait raison se dit-il... Il baissa le bras et lança un regard plein de haine à Tomohisa. Soudainement, Hiroki se mit à tousser. Une quinte de toux qui n'en finissait plus, on aurait dit qu'il fumait 10 paquets de cigarettes par jour avec une toux pareil.
     
    Shun s'avança un peu plus vers son ami, et l'attrapa par le bras.
     
    -Tu es malade ?
     
    Hiroki ne répondit pas et chercha simplement un banc où s'asseoir. Ce qui tombait bien car il y en avait un juste à coté d'eux. Il s'y installa suivit de Shun, qui avait pris soin de d'abord attraper les affaires de son ami. Tomohisa s'en alla quant à lui.
    Une fois sa toux passer, Shun s'assit à côté de lui.
     
    -Tu a quoi ? Un rhume ? questionna Shun.
    -Oui, ça fait trois ans que je suis pas tombé malade et j'attrape la crève quand je reviens au Japon.
    -C'était donc pour ça le masque.
    -Pour pas qu'on me reconnaisse aussi...
     
    Une bouteille d'eau apparu soudainement devant Hiroki, qui leva la tête pour savoir qui la lui tendait. C'était Tomohisa. Il était parti acheter à boire du temps que Shun reste auprès d'Hiroki.
     
    -Tu es le parrain d'Akira, et on était ami à une époque. Et puis beau-frère aussi, mais ça c'est du passé.
    -J'ai pas besoin de ta pitié, grommela Hiroki.
    -Je te dis que je fais ça principalement parce que tu es le parrain d'Akira. On est obligé de se parler un minimum.
     
    Hiroki souffla mais attrapa la bouteille que lui tendait son ancien beau-frère. Il bu la moitié de celle-çi d'une traite. Tomohisa sourit et s'installa également sur le banc.
     
    -Comment... comment va Akira ? demanda timidement Hiroki.
    -Oh sa va, il a 12 ans maintenant. Il est en classe de 4ème, il a sauté deux classes. Il était chez moi il y a quelques jours. Tu l'as loupé de peu même.
    -Je ne préfère pas le revoir encore...
    -A mon avis, il serait content de te revoir. Il me demande souvent de tes nouvelles, vous avez toujours eu une relation spéciale tous les deux.
     
    Hiroki hocha la tête. C'est vrai qu'il s'était toujours bien entendu avec Akira et qu'il adoré son rôle de parrain. Malheureusement depuis la séparation d'avec Nao, il ne l'avait plus revu et il avait peur de la réaction de celle-ci et surtout celle d'Abby s'il le revoyait.
    Il n'était plus le fiancé de Nao, le meilleur ami d'Abby, un grand frère pour Yoruichi, et un parrain pour Akira. Non, il n'était plus rien et il avait tout perdu par sa simple bêtise.
     
    Il se sentit soudain très mal et avait extrêmement chaud. Sa fièvre avait sûrement dû monter d'un coup et sa tête se mise à tourner de plus en plus vite jusqu'à ce que le noir complet l'envahisse.
     
     



    PDV Hiroki
     
    Love in trouble - Chapitre 3
     
     
    J'entendis des pas précipités qui se faisait de plus en plus important. Une petite main s'accrocha à mon pull et me secoua. On était pas en été ?
    J'ouvris les yeux et vu Akira quand il n'avait encore que 4 ans.
     
    -Oji-san (tonton) !! me dit-il.
     
    Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait mais je me leva et pris Akira sur mes genoux.
     
    -Je t'ai déjà dit de m'appeler  par mon prénom, j'ai l'impression d'être un vieux papy quand tu m'appelle comme ça.
    -En même temps quand on a presque 10 ans de différence avec sa copine et qu'on la cherche à la sortie des écoles, je comprend qu'on puisse se sentir vieux, fit une voix que je reconnaîtrais entre milles.
     
    Abby apparut à l'embrasure de la porte séparant le salon de la cuisine. Je regardais alors un peu mieux où j'étais et il n'y avait pas à douter que j'étais dans la maison qu'Abby et Tomohisa avait acheté après leur mariage.
     Mais... comment cela se faisait-il que j'étais chez eux ? Ils avaient divorcé et Abby ainsi que ses sœurs vivaient désormais en Corée ! Tomohisa derrière Abby et l'enveloppa de ses bras, lui faisait un baiser dans le cou.
     
    -Le repas est prêt, mon amour ? lui demanda-t-il.
    -Je fini de faire cuire la dinde et on pourra passer à table.
     
    Yoruichi arriva à son tour portant une tenue de collégienne japonaise.
     
    -Pff... souffla t'elle en s'installant à coté de moi. J'ai besoin d'un bon bol de chocolat chaud !! Les rattrapages pendant les vacances de Noel c'est trop pourri !!! s'écria t'elle en s'affaissant dans le canapé.
    -Nao n'était pas censé te chercher à ton cours de rattrapage ? demanda Abby à Yoru.
    -Si, elle est venue. Elle m'a dit de monter et qu'elle allait chercher ce que tu avais demandé au combini.
    -Ah oui c'est vrai, je lui ai demander d'aller chercher plus de petits fours. Pourquoi tu ne l'as pas accompagné ? Elle ne pourra pas tout porter toute seule...
     
    Yoru haussa des épaules tel une adolescente lassée de la vie et Abby leva les yeux au ciel, ce qui amusait beaucoup Tomohisa apparemment.
     
    Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait, j'étais revenu dans le passé ? Je ne comprenais rien mais j'avais juste très envie de rejoindre Nao à cet instant. Si Yoru était au collège, cela voulait dire qu'elle avait environ 14 ans et Nao devait en avoir 18...
     
    Pourtant cela était bizarre car je m'étais déclaré à Nao seulement à son vingtième anniversaire...
    Je voulais qu'elle soit majeure afin qu'Abby n'ait pas son mot à dire sur notre relation. Cela ne l'avait pas empêché de le faire mais elle avait fini par dire que même si j'étais un pervers, c'était déjà mieux qu'un inconnu, parce que je savais ce qu'elle pouvait me faire... Alors pourquoi si Nao avait 18 ans, Abby me parlait-elle de notre relation ?
     
    Je déposai Akira sur le canapé, il fut vite hypnotisé par Bob l'éponge qui passait à la télé à ce moment-là.
     
    -Je vais aller aider Nao, déclarais-je en passant devant Abby et Tomohisa.
    -Dis plutôt que tu va aller violer ma petite sœur ! dit Abby.
    -Comment tu veux qu'il fasse dans un combini ? demanda Tomohisa.
    -Je m'en fou ! Un pédophile trouve toujours un moyen !
     
    Je laissais le couple débattre et enfila mon manteau ainsi que mes chaussures que j'avais laissé dans l'entrée apparemment.
     
    Une fois arrivé au combini, je cherchai Nao un peu partout dans les rayons mais ne la vit nulle part... Je commençais à m'inquiéter, de plus tout cela ne tournait pas rond.
    Pourquoi j'étais retourner dans le passé ? Sortant du combini je l'aperçu alors de dos devant moi. Cependant, elle n'était pas la Nao qui avait 18 ans. Elle était celle que j'avais quitter il y a 3 ans de cela.... Elle se retourna, et je pus voir son visage ravagé de larmes...
    Je vu ses lèvres bouger mais aucun son n'en sortit, cependant j'avais compris ce qu'elle avait dit.
     

    "Hiro-chan..."


     
    Je me réveilla alors en sursaut.


     
    Love in trouble - Chapitre 3
     
     
    *****************



    PDV Tomohisa 
    Love in trouble - Chapitre 3
     


    Shun était parti rejoindre sa famille après avoir amener Hiroki jusque chez moi. J'avais fait venir le médecin de la Johnny's qui était de confiance et quelqu'un de très discret. Il ne parlerait pas aux médias de tout ceci.
    Hiroki avait une forte fièvre et un rhume qui s'était aggravé en pharyngite. Sûrement que le fait de revenir au Japon l'avait tellement stressé qu'il s'en était rendu malade.
     
    Je me servis un verre d'eau après avoir donné congé au médecin et puis j'alla voir Hiroki que nous avions installé dans la chambre d'Akira.
    Il dormait profondément mais avait l'air de faire un cauchemar... Il bougeait beaucoup et était trempé de sueur... De plus, il murmurait quelques fois des prénoms que je connaissais très bien. Soudain, il se releva en position assise en criant.
     
    -NAO !!!
     
    Pourquoi est-ce que cela m'arrivait à moi ? Je ne savais pas consoler les gens... Je m'installai sur le lit et tendit une petite bouteille d'eau à Hiroki.
     
    -Tu a fait un cauchemar je pense.
     
    Il me regarda les yeux vitreux dû à la fièvre.
     
    -Je me disais bien que tout ceci ne tournait pas en rond, souffla t'il avant de boire quelques gorgés.
    -Tu veux me raconter ? dis-je en sachant très bien la réponse qu'il allait me donner.
    -Pas vraiment non...
    -C'est bien ce que je pensais.
     
    Nous restâmes silencieux un instant, ce qui était très malaisant.
     
    -C'est la chambre d'Akira ? me demanda-t-il soudainement.
    -Oui. Il n'a pas beaucoup d'affaires ici, il ne vient que quand il est en vacances et que je n'ai pas trop de travail.
    -Je vois.
     
    Le silence réapparut. Il se rallongea et se rendormit, plus calmement cette fois-ci. Cela m'arrangeait en quelque sorte. Je n'avais pas vraiment eu envie de l'hébergé, mais je lui devais bien ça. Il avait été le meilleur ami de mon ex-femme et il était le parrain de mon fils.
    J'avais mes défauts mais je n'étais pas non plus un être ignoble.
    Sortant et fermant la porte derrière moi, j'alla prendre une douche pour me délasser avant d'aller ensuite m'affaler sur mon canapé.
     
    Je reçu un sms de Shun alors.
     
    « J'ai accidentellement dit à Yoru-chan qu'Hiroki était chez toi... »
     
    Je me redressai comme foudroyer et envoya une réponse à Shun qui me répondit à son tour.
     
    « Eh bien, tu sais bien que je n'ai jamais pu rien refusé à Yoru-chan... Et me demandant des nouvelles des filles, j'ai dit qu'elles étaient tristes aujourd'hui car elles étaient malades et ne pouvaient pas voir Hiroki... »
     
    Je laissai tomber mon téléphone à coté de moi et regarda la porte de la chambre où se trouvait Hiroki. J'étais lasser et si Abby l'apprenait, j'avais certainement le droit à des remontrances...
    Pour une fois que je voulais paraître sympa depuis notre divorce, la situation allait certainement tourner au conflit.


     
     Love in trouble - Chapitre 3


     
    Yoruichi regardait comme hypnotisé son téléphone... Elle prenait régulièrement des nouvelles de ses amis au Japon et cette après-midi elle avait décidé d'appeler Shun. Petite, elle avait été amoureuse de lui mais elle le voyait désormais autrement depuis qu'il s'était marié et avait eux deux filles. Même si elle le trouvait toujours très beau !
     
    Elle se mordit les lèvres et ne savait pas quoi faire. Hiroki était chez Tomohisa... Hiroki était de retour au Japon... Hiroki était réapparu dans leur vie...
    Pourquoi il avait fallu que ce soit elle qui l'apprenne ? Comment allait-elle l'annoncer à ses sœurs ?
     
    Yugeom, Jackson et J.B étaient partis désormais depuis quelques heures ayant une activité à 10h. Abby n'était toujours pas rentré d'avec Ji Chang Wook, et Nao n'étaient pas sorti de sa chambre depuis hier soir non plus. Elle avait amené Akira à un cours de science que donner le lycée pendant les vacances d'été et depuis elle était toute seule.
     
    Quatorze sonna quand Nao descendit les escaliers en pyjama. Yoruichi la regarda passer devant elle.
     
    -Annyong, dit Nao la tête encore ensommeillée.
    -Annyong... Tu... tu as bien dormir ? Tu t'étais couché tôt et il est deux heures de l'après-midi.
     
    Nao prit une dosette de café qu'elle mit dans la machine et évita le regard de sa petite sœur.
     
    -Je... j'ai fait...des cauchemars cette nuit... Ca ma réveillé et je me suis rendormi après, avoua Nao mal à l'aise.
    -Oh... je vois, répondit Yoru qui décida de ne rien dire sur ce qu'elle avait appris. Elle comptait attendre le retour d'Abby afin de lui en parler et surtout d'avoir son avis.
     
    -Elle est où nee-chan au fait ? demanda Nao comme si elle avait lu les pensées de sa sœur.
    -Euh...
     
    Mal à l'aise à son tour, Yoru qui se demandait depuis son enfance si ses sœurs ne lisait pas vraiment dans ses pensées bégaya.
     
    -Je... Euh... ben elle est pas rentrée de la nuit. Les garçons sont partis avant 10h et Akira est à son cours.
    -Comment ça nee-chan n'est pas rentrée ?? Tu es sûr qu'elle va bien ?
    -Oh, oui ! Elle m'a envoyé un message ce matin. Ils ont travaillé toute la nuit et elle a dormi dans son bureau.
    -C'est la première fois que ça lui arrive pourtant...
    -Oui c'est vrai que c'est étonnant, répondit Yoru qui était soulagé de changer de conversation.
     
    Les deux plus jeunes se regardèrent avec la même idée en tête.
     
    -Tu crois qu'il s'est passer quelque chose avec Chang Wook ?! s'exclamèrent-elle en même temps.
     
     _________________________________________________________________
     
    Nao qui abuse des gifs ? Non.... Juste la flemme de faire des montages ! XD

    « Love In Trouble - Chapitre 2Love In Trouble - Chapitre 4 Partie 1 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :